976

Re : Le hit-parade des villes de merde

D'un autre côté c'était à Villeurbanne.

« Je suis né d'un con, je mourrai comme un con » El Comandante Rebleauchón

977 Dernière modification par hohun (28-01-2021 22:03:36)

Re : Le hit-parade des villes de merde

Moi ils ont été incompétents et inutiles sur toute la ligne, mais à part ça ça allait, enfin, sauf quand ils me radiaient accidentellement et que je devais écrire une lettre manuscrite au dirlo. (Pôle Emploi Lyon Part-Dieu)

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

978 Dernière modification par Thermostat (29-01-2021 14:39:01)

Re : Le hit-parade des villes de merde

reblochon a écrit:

D'un autre côté c'était à Villeurbanne.

Tu as probablement parlé pendant 20mn sans pause dès que t'es entré dans le bureau. Moi aussi je t'aurai dit de revenir un jour où je serai absent.

979 Dernière modification par Bidule (29-01-2021 09:13:52)

Re : Le hit-parade des villes de merde

reblochon a écrit:

D'un autre côté c'était à Villeurbanne.

"Bonjour mon bon, je suis don reblochono de la vega, rends toi utile, vas donc quester cette paperasse pour moi, veux tu?"

P1 is coming

980

Re : Le hit-parade des villes de merde

Moi j'allais dire que j'en ai jamais vu en vrai avant que réalise que j'ai un pote qui bosse à Pôle emploi (déprimé depuis 1998).

981

Re : Le hit-parade des villes de merde

Moi je suis allé une fois à pôle emploi, ils m'ont donné un test d'intelligence à faire parce que je voulais m'inscrire à l'afpa
Quand j'ai fini le test je suis allé voir la dame avec qui j'avais parlé mais elle n'était plus là, ni personne d'ailleurs, le local était désert et en ouvrant toutes les portes j'ai fini par tomber sur le réfectoire où ils étaient tous en train de bouffer
Ils m'ont dit "ah on vous avait oublié, posez votre papier là"
Ils m'ont conduit à la porte de derrière et ils ne m'ont jamais rappelé pour l'Afpa

ça  c'est balo

982

Re : Le hit-parade des villes de merde

Une bien belle histoire.

"Today a young man on acid realized that all matter is merely energy condensed to a slow vibration, that we are all one consciousness experiencing itself subjectively, there is no such thing as death, life is only a dream, and we are the imagination of ourselves. Heres Tom with the Weather."

Re : Le hit-parade des villes de merde

bidou a écrit:

Moi je suis allé une fois à pôle emploi, ils m'ont donné un test d'intelligence à faire parce que je voulais m'inscrire à l'afpa
Quand j'ai fini le test je suis allé voir la dame avec qui j'avais parlé mais elle n'était plus là, ni personne d'ailleurs, le local était désert et en ouvrant toutes les portes j'ai fini par tomber sur le réfectoire où ils étaient tous en train de bouffer
Ils m'ont dit "ah on vous avait oublié, posez votre papier là"
Ils m'ont conduit à la porte de derrière et ils ne m'ont jamais rappelé pour l'Afpa

Ben c'est peu ou prou ce qui m'est arrivé (la seule différence c'est que le test je l'ai passé directement à l'Afpa), et ils ont essayé de me faire le même coup, mais je les ai tellement harcelés (coups de fil deux fois par jour, mails dans tous les sens), qu'ils ont fini par avoir pitié. Le truc avec eux, ou PE, et peut-être l'administration en général, c'est de chopper le plus possible de contacts et après de ne plus les lâcher, tout en étant régulier, mais en permanence en mode :

https://fsb.zobj.net/crop.php?r=d0Mb6gj2nnBf1RcmGwInS9sbXwAx5yfT9JDrN9NYv2UdkgzKPWcu9wDIQinvapLxZ9_PNpDfC0jENpH7DNQQizSY8pUicyskwJ3Q2JchHGpvOU5UdsdykxNJjbY57n6fBPmCBmgocSp0oGIu

984

Re : Le hit-parade des villes de merde

Ah oui. Jamais prendre un non comme quelque chose de définitif, pôle emploi c'est la culture du viol (mais gentil).

Ils sont plutôt cools oui.

Il est important de comprendre qu'il y a plusieurs niveaux de compréhension.

985 Dernière modification par zeuch (30-01-2021 00:55:51)

Re : Le hit-parade des villes de merde

à chaque fois que je me suis inscrit à pôle emploi j'ai dit à la conseillère que je cherchais un emploi qui payait 4000 balles net par mois, on m'a toujours laissé royalement peinard et je n'ai jamais reçu un seul appel

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

986

Re : Le hit-parade des villes de merde

Jamais eu de problèmes avec Paul Emploi les rares fois où j'y suis allé. Comme avec mon iPhone d'ailleurs.

La marque distinctive des âmes modernes, ce n'est pas le mensonge, mais l'innocence, incarnée dans le moralisme mensonger. Faire partout la découverte de cette innocence - c'est peut-être la part la plus rebutante de notre travail.
Nietzsche

987 Dernière modification par Thermostat (30-01-2021 09:48:23)

Re : Le hit-parade des villes de merde

J'y suis allé à deux reprises pour me réinscrire en intermittent, fallait passer par un rendez vous au bureau du coin pour être renvoyé au PE intermittent. A chaque fois j'ai regardé la conseillère mettre 30s pour aligner le pointeur de la souris sur un bouton.

Vu qu'ils savent jamais ils réclament toujours de l'aide des copains, la dernière fois j'en ai eu 5 ou 6 en même temps dans la pièce pour s'entraider à trouver une info sur le site web. Info que j'avais déjà, mais fallait vérifier...

Ca se termine invariablement par un bilan de compétence (déjà fait en ligne mais faut le refaire pour que le conseiller se trompe de cases lui même, "Graphiste ? Ah c'est bien ça ! Alors si c'est sur ordinateur on va mettre 'Informatique' ") et être sûr de recevoir du spam sur toutes les offres d'emploi qui n'ont aucun rapport avec son domaine de compétence.

Dans celui du 94, j'aime bien cette lueur qui s'allume au fond de leurs yeux quand ils voient que tu as déjà fait un cv tout seul comme un grand et qu'on leur demande juste de tamponner le dossier, tu sens que l'ambiance change vite de la semi panique "j'ai aucune idée de ce que je fais" à "je vais pouvoir expédier ça et aller prendre un café".

Re : Le hit-parade des villes de merde

Voilà des gens bien serviables que je n'ai jamais rencontré.

No pussy blues.

989

Re : Le hit-parade des villes de merde

Thermostat a écrit:

Tu as probablement parlé pendant 20mn sans pause dès que t'es entré dans le bureau.

Pas dis un mot ! Par contre en sortant j'ai (un peu sans faire exprès) explosé la porte avec une rangeo. Je ne pensais pas qu'elle allait s'ouvrir si vite sans résistance. Bref, j'ai continué ensuite par correspondance, je n'y suis jamais retourné en personne. true rebelz.

Bon j'ai du tomber sur la seule personne arrogante de cette boîte d'ortos.

« Je suis né d'un con, je mourrai comme un con » El Comandante Rebleauchón

990

Re : Le hit-parade des villes de merde

si j'avais su, la première fois j'y serais allé avec une bouteille d'eau.

« Je suis né d'un con, je mourrai comme un con » El Comandante Rebleauchón

Re : Le hit-parade des villes de merde

Purée, j'aimerai bien savoir ce qu'est devenu Vak et les autres disparus du site de raciste.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

992

Re : Le hit-parade des villes de merde

le petit angénieur, je l'avais copain facebook, il avait juste une vie plate, totalement ordinaire.

« Je suis né d'un con, je mourrai comme un con » El Comandante Rebleauchón

993

Re : Le hit-parade des villes de merde

Parce que nous c'est Mission Impossible tout les jours ?

desperate husband

994

Re : Le hit-parade des villes de merde

Pour tous certainement pas, mais y en a quelques uns ici avec des vies atypiques ou qui bougent un peu, tapent leurs gosses, ... chépamoi.

« Je suis né d'un con, je mourrai comme un con » El Comandante Rebleauchón

Re : Le hit-parade des villes de merde

parallax a écrit:

Parce que nous c'est Mission Impossible tout les jours ?

HAHA ce commentaire m'a fait ma nuit big_smile

996

Re : Le hit-parade des villes de merde

Ma femme se fait tout les missions impossible d'un coup (quelle n'avait jamais vu e) en ce moment, et jme dit à chaque fois, quel ouf ce Tom Cruise...

desperate husband

Re : Le hit-parade des villes de merde

Tom Cruise fait brûler sa belle mère, lui aussi ?

No pussy blues.

998

Re : Le hit-parade des villes de merde

Thermostat a écrit:

J'y suis allé à deux reprises pour me réinscrire en intermittent, fallait passer par un rendez vous au bureau du coin pour être renvoyé au PE intermittent. A chaque fois j'ai regardé la conseillère mettre 30s pour aligner le pointeur de la souris sur un bouton.

Vu qu'ils savent jamais ils réclament toujours de l'aide des copains, la dernière fois j'en ai eu 5 ou 6 en même temps dans la pièce pour s'entraider à trouver une info sur le site web. Info que j'avais déjà, mais fallait vérifier...

Ca se termine invariablement par un bilan de compétence (déjà fait en ligne mais faut le refaire pour que le conseiller se trompe de cases lui même, "Graphiste ? Ah c'est bien ça ! Alors si c'est sur ordinateur on va mettre 'Informatique' ") et être sûr de recevoir du spam sur toutes les offres d'emploi qui n'ont aucun rapport avec son domaine de compétence.

Dans celui du 94, j'aime bien cette lueur qui s'allume au fond de leurs yeux quand ils voient que tu as déjà fait un cv tout seul comme un grand et qu'on leur demande juste de tamponner le dossier, tu sens que l'ambiance change vite de la semi panique "j'ai aucune idée de ce que je fais" à "je vais pouvoir expédier ça et aller prendre un café".

Ahahah. Avec nos tafs, c'est soit ils te laissent tranquille parce qu'ils pannent rien, soit ils vont essayer de te recaser dans des trucs chelous.

999

Re : Le hit-parade des villes de merde

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

1 000

Re : Le hit-parade des villes de merde

C'est meugnon, comme un chaton récupéré dans la rue