1 Dernière modification par hohun (25-01-2018 11:35:52)

Sujet : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Oscar du titre de film le plus indie de 2018, Three Billboards Outside Ebbing, Missouri se révèle au final bien moins expérimental que prévu. Un espèce de film d'inspiration Coen mais sans les parties chiantes, avec juste ce qu'il faut de cocktails molotovs et de coups de pied dans la chatte pour éviter les temps morts.

À la fin ils ne trouvent pas le meurtrier mais trouvent un violeur qu'ils vont peut-être buter, ou pas.

C'est fait par le mec de In Bruges et de Seven Psychopaths, donc va le voir, pute.

5 policiers rednecks sur 5.

PS : évidemment le titre français est, comme d'habitude, un massacre, "Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance", à ce niveau c'est vraiment insulter son public.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

2

Re : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Du tout bon, on s'emmerde pas alors que c'est pas rapide.

Un petit bémol sur la fin et quelques situations un peu tirées par les cheveux.

4,5 régalades sur 5.

Le véritable asile, un site d'ultra-pères de famille.

3 Dernière modification par zeuch (31-01-2018 08:35:41)

Re : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

ouais excellent, 4 bites et demi sur cinq.

pour pinailler : y'a personne au comico la nuit ? on donne les clés à un glandu ? le glandu devient super smart à la fin parce qu'il devient gentil ? (plaque + comprend les subtilités) Tout le monde est choqué par les panneaux au début mais pu rien quand elle refout le dernier après la spoileeeeeeeeeeer mort du chief ? le chief a envoyé des lettres à toute la putain de ville ?

pour le + du film c'est quand même l'alternance de phases badass avec des phases tendres, presque instantanément

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

4

Re : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

https://www.theguardian.com/film/2018/f … would-know

5 Dernière modification par hohun (01-02-2018 11:53:50)

Re : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

"Ableist" c'est pas un mot putain.

Sinon c'est dommage qu'elle n'ait pas remarqué que tous les personnages dans ce film sont pathétiques et ridicules, and I would know.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

Re : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Je n'ai même pas envie de lire son bullshit.

7

Re : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

moi je l'imagine furieuse taper ce post avec ses petits bras et ses petits doigts ça m'a soulagé

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

8

Re : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri

Effectivement très Coenesque. Excellent.

"Today a young man on acid realized that all matter is merely energy condensed to a slow vibration, that we are all one consciousness experiencing itself subjectively, there is no such thing as death, life is only a dream, and we are the imagination of ourselves. Heres Tom with the Weather."