2 326

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Sinon pour le futur poulailler je pense prendre du bon poulet naigro ayam cemani aussi appelé poulet Lamborghini :
https://static.fermedebeaumont.com/images/poules-coqs-race/demi-naines/ayam-cemani-coq-poule-race-noir.jpg
L'avantage étant que si tu le fais trop cuire ça se voit pas trop :
https://www.spi0n.com/wp-content/uploads/2014/09/chicken-Ayam-Cemani-poule-noir-8.jpg
https://www.spi0n.com/wp-content/uploads/2014/09/chicken-Ayam-Cemani-poule-noir-1.jpg
Je pense commencer par un coq avec deux poules histoire de voir si j'arrive à les faire se reproduire. Les tarifs sont assez élevés mais c'est pas 1500- le poulet comme on peut lire sur internet :
https://www.fermedebeaumont.com/ayam-ce … 10786.html

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

2 327

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Un pour deux elles vont prendre cher les poulettes.

2 328

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

C'est classe mais tu peux acheter des bombes de peinture pour beaucoup moins cher

2 329

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Ce site est par ailleurs formidable. On peut foutre plein de bestioles sympa dans son jardin :
https://static.fermedebeaumont.com/images/animaux-de-parc-zoo/lama-alpaga-elevage.jpg
https://static.fermedebeaumont.com/images/animaux-de-parc-zoo/nandou-rhea-americana-albescens-elevage-reproduction.jpg
https://static.fermedebeaumont.com/images/paon/paon-blanc-pavo-albus-prix-a-vendre.jpg
Mon préféré c'est celui-là quand même :
https://static.fermedebeaumont.com/images/animaux-de-parc-zoo/kangourou-a-vendre-wallaby-de-benett-cou-rouge-macropus-rufogriseus-albinos.jpg
Qui n'a jamais rêvé d'avoir un kangourou débile dans son jardin ?

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

2 330

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Les coqs ça reste la plaie des campagnes. Ca et les chieurs de la ville qui te balancent du gravier alors que tu essaye juste de faire ton honnête boulot de paysan avec ton tracteur.

Le véritable asile, un site de pères de familles qui paillent.

2 331

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

D'ailleurs il ne passe plus pour éviter je suppose de recevoir sa désormais traditionnelle poignée de gravier sur le gueule

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

2 332

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

putain le kangourat

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

2 333

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Avoue qu'il te fait envie aussi cet animal ridicule qui a l'air parfaitement débile

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Albinos qui plus est.

2 335

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

D'ailleurs pour les amateurs vous pouvez en croiser simplement en vous baladant dans les Yvelines :
https://www.lexpress.fr/insolite/animau … 01979.html
Cet animal ridicule et stupide s'adapte parfaitement à notre climat, j'hésite à en prendre un couple pour la reproduction et à lâcher des spécimens dans la nature pour apporter un peu de magie à nos forêts

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

2 336

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Pour avoir vu X paons normaux de part le Monde, le tout blanc est fabuleux, ça se louerait bien lors de mariage, lorsqu'ils seront autorisés.

2 337

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Quoi ??? les paons blancs sont interdits ? RASSIST

2 338

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Kane, la nature nous réserve bien des surprises comme le fait par exemple qu'il n'existe pas de paon noir. En outre, il est intéressant de préciser que seul le mâle fait la roue, la paonne (prononcez panne ahah comme par hasard) est beaucoup moins attractive visuellement. C'est pourquoi ce volatile fut interdit par la ministre de l'égalité des chiasses Marre-L'Haine CHIA PAS puisqu'il incarne l'intolérable suprématie du patriarcat blanc.

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

2 339

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

D'ailleur les experts parlent de Mare Laine Qui A Pas, d'où son combat pour l'égalité !

2 340 Dernière modification par NiarkNiark (16-05-2020 12:41:40)

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Thermostat a écrit:
NiarkNiark a écrit:

(nombre d'heure de travail sur la planche + variété utilisée + rendement + prix à la vente = es-ce que ça vaut le coup de le refaire l'année prochaine ?).

Beinh si tu mets les heures passées à bosser dans la balance, faut le faire à chaque récolte non ?

Je comprend pas forcément le sens de la question. C'est peut-être parce que c'est pas clair de mon coté. Je ne m'amuse pas à noter chaque minutes que je passe sur chaque planche, c'est impossible à faire au quotidien ou alors tu as une salariée et tu peux te permettre de rien foutre et de (la) mater. Il s'agit évidemment d'une estimation/ressenti de ma part. Prenons un exemple frais sur lequel je dois réfléchir : les oignons en frais.

https://www.academiedugout.fr/images/5368/1200-auto/fotolia_52151876_subscription_xxl-copy.jpg?poix=50&poiy=50

Une bien belle botte que voilà.
Bon bah la méthode la plus répandue (et celle que j'ai le plus vu chez les pro en stage par exemple) veut que tu fasses ton semi en terrine, comme ceci :

https://www.rustica.fr/images/xch091126-074-l760-h550.jpg.pagespeed.ic.8iKe8pKy63.jpg

Une fois que tes oignons ont le diamètre voulu, tu les repiques sur tes planches de cultures.

Bon ben je vais lister rapidement les inconvénients :

- Le repiquage est toujours un problème : le choc lié affaiblis le plant, peut le tuer, dans tous les cas ralentis fortement la croissance.
- La perte de temps lié : prendre des mottes d'oignons dans la terrine, les séparer, les mettre sur une ligne droite, enterrer les racines fines et fragiles sans les péter avec tes gros doigts. C'est l'enfer. Pour faire une planche de 15m, j'ai mis deux heures et demi. N'importe quoi.
- La place que ça te prend dans la serre à semis : pour des oignons putain. A la place j'aurai pu mettre plus de tomates.

Bon ben comment on peut faire autrement alors ? On peut faire un semi direct : les graines direct sur la terre, tu recouvres, tu arroses et tu va boire une bière. Le temps pour faire la même planche qu'au dessus ? 25 minutes, et encore c'est parce que je suis vraiment minutieux. Les inconvénients :

- Ça implique d'utiliser plus de graines pour un même résultat --> ça me coute donc plus cher à l'achat.
- La gestion de l'enherbement est pas facile avec le semi direct : comment tu fais la différence entre ta plantule d'oignon et une herbe de merde ?
- Euh.

Pourquoi tout le monde préfère la première méthode à la seconde ? Putain, je sais pas. Et comme je sais pas, je n'ai pas réfléchis et j'ai fais comme j'avais vu partout. Et je me suis rendu compte après du gachis en terme d'heure travaillé. Donc plus jamais. Je préfère avoir plus de frais et rentrer chez moi à 16h au lieu de 18h30.

Bref, j'estime qu'il me faut un changement de méthode pour garder CETTE culture là rentable dans MON système agricole.
Maintenant il faut faire ça pour chaque légume. Et chaque méthode : paillage organique/paillage plastique, arrosage à la main/irrigation goutte/pas d'arrosage, Système de tuteur à implanter, etc.

Et tu affines d'années en années ta pratique, sur ton sol, dans tes conditions géographiques. Et si jamais tu bouges et tu t'installes ailleurs un jour, il faut tout recommencer.

C'est chouette en vrai comme métier.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

2 341

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Mais sinon l'hydroponie en attendant d'avoir des bonnes racines?

Australian addict

2 342

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

NiarkNiark a écrit:

C'est chouette en vrai comme métier.

Grave, c'est super intéressant de partir de zéro et de voir comment optimiser le truc. Moi par exemple aujourd'hui au lieu de travailler le sol j'ai finalement opté pour déplacer mes bacs à compost. Je les avais mis en bas de la pente : grave erreur ! Ce serait ne pas vouloir profiter de la fameuse théorie du ruissellement. En plaçant mes bacs à compost en haut de la pente la pluie fera ruisseler du jus de compost sur mes cultures les rendant ainsi plus productives et succulentes. De plus ça m'évitera de traverser le jardin pour aller déverser de la merde dans le compost ce qui est un gain de temps et d'énergie non négligeable, surtout quand l'espace sera cultivé et qu'il faudra passer entre les rangs. J'avais deux plaques de béton armé d'environ 1m50 dont je ne savais pas quoi faire. Je les ai placées sous les bacs à compost pour caler le truc et faire une séparation terre/compost qui permettra au savoureux compost de bien juter et ruisseler sur mes fruits et légumes de qualité en contrebas.

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

C'est con, tu te prives de la communication entre le sol et ses habitants et ton compost. Utilise plutôt tes dalles béton pour mettre sous une cuve d'eau ou ton poulailler.

2 344

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Ça communique avec le sol de chaque côté pour chaque bac

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

2 345

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Rhum™ a écrit:
NiarkNiark a écrit:

C'est chouette en vrai comme métier.

Grave, c'est super intéressant de partir de zéro et de voir comment optimiser le truc. Moi par exemple aujourd'hui au lieu de travailler le sol j'ai finalement opté pour déplacer mes bacs à compost. Je les avais mis en bas de la pente : grave erreur ! Ce serait ne pas vouloir profiter de la fameuse théorie du ruissellement. En plaçant mes bacs à compost en haut de la pente la pluie fera ruisseler du jus de compost sur mes cultures les rendant ainsi plus productives et succulentes. De plus ça m'évitera de traverser le jardin pour aller déverser de la merde dans le compost ce qui est un gain de temps et d'énergie non négligeable, surtout quand l'espace sera cultivé et qu'il faudra passer entre les rangs. J'avais deux plaques de béton armé d'environ 1m50 dont je ne savais pas quoi faire. Je les ai placées sous les bacs à compost pour caler le truc et faire une séparation terre/compost qui permettra au savoureux compost de bien juter et ruisseler sur mes fruits et légumes de qualité en contrebas.

Il faudrait un schéma parce que là j'ai quand même l'impression que c'est un peu une idée à la con. Je sais, je sais, c'est pas ton genre mon bon Rhum mais quand même, après l'épisode de la porte de la serre...

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

2 346

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Voilà ton schéma :
https://i.imgur.com/Lmq4U0i.png
C'est une idée de mon voisin qui bosse dans les espaces verts depuis plus de 20 ans. Il a vu ou je mettais le compost il m'a dit : c'est dommage que tu ne le mettes pas en haut, il profiterai à tes plantes avec le ruissellement des eaux pluviales. C'est vrai que c'est plus logique ne serait-ce que pour mettre de la merde dans le compost (ça évite de faire 10 mètres de plus) ou pour le répandre sur le sol, il est plus pratique de l'étendre depuis le haut que de remonter avec la brouette pleine depuis le bas.
Bon sinon mon pépiniériste est ouvert ce matin, je vais aller acheter des plants de tomate, du basilic et je pense quelques autres conneries pour peupler la serre. L'étape d'après c'est de préparer le sol dehors pour les semences de haricots.
Bon sinon j'ai récupéré le coup pour la serre, la porte se ferme tu te doutes bien que j'allais pas la laisser comme ça.

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

2 347

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

On voit bien que dans ta théorie du ruissellement, seules les plantes pancakes du haut sont arrosées, la base n'a rien !

2 348

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

C'est toujours comme ça tu sais bien

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

2 349

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Rhum™ a écrit:

Voilà ton schéma :

J'apprécie beaucoup. Mais je voulais parler des dalles de bétons dessous et du "ca communique avec le sol de chaque coté". J'ai du mal à voir comment c'est possible.

Rhum™ a écrit:

il profiterai à tes plantes avec le ruissellement des eaux pluviales

Euh ouais ? C'est une pente à 40% que tu as ? Et tu as des torrents d'eau quand ça tombe chez toi ? Parce que comme ça, je dirai que tes eaux de ruissellement, elles s'infiltrent au bout de même pas 1m, comme dans la théorique magique du même nom. Bon en soi c'est pas une mauvaise chose, mais franchement, le bénéfice pour tes plantes il est minuscule. Tu veux un vrai conseil ? Au lieu de jeter des déchets verts dans ton bac, met les direct autours de tes plants. La t'auras un vrai bénéfice en terme de gradation de ton sol. Et si ton sol va bien, t'auras des plantes qui produisent, cqfd.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

2 350

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Bon je vois que t'as moyen le sens de l'humour et oui je paillerai mes plants j'ai compris merci

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪