1 Dernière modification par STANY (24-06-2019 10:38:54)

Sujet : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

En bas de chez moi, il y a un Burger King, il est a 3 km , j'y vais depuis 2 jours pour tester, il vient d'ouvrir.
Je dis "en bas" car la Seine a creusé une vallée ici à Rouen, dès que l'on s'en approche, ça descend. Donc je vais chez BK presque sans pédaler, oui j'y vais à vélo.

Un tout suspendu en ALU, frein hydraulique, selle ferme qui touche mon pénis.

Le quartier et plus encore qui entoure ce BK est tout en travaux depuis des lustres et c'est pas fini, tient à ce sujet, j'ai une question, est il normal que les grandes grues, les très grandes, tournent toutes seules au grès du vent comme des girouettes ? Hier Dimanche les chantiers étaient sans pilotes, j'imagine que c'est normal mais c'est marrant à observer.

Donc j'y vais pour découvrir tout ce petit manèges hyper nouveau, il y a un carrefour de ouf avec beaucoup de passage, j'ai vu des motos à 160 km/h passer devant des flics sans qu'ils bougent, c'est marrant car c'est limité à 50.

Ce qui m'a surpris c'est cette armada de bicyclettes avec des jeunes dessus avec d'énormes sac à dos isothermiques derrière. Genre toutes les 30 secondes, ça vient ça repart, j'en voyais même qui passaient devant BK sans s’arrêter avant de comprendre qu'ils livraient du Mc Do juste à coté de là.

Vive l'uberisation de la société, tient même google me dit que uberisation n'est pas en français correct, je teste Uberisation ah là ça passe,

SPOILER Voir
non je plaisante
.

Je précise qu'il y a quelques vélos électriques mais qu'ils ne sont pas fournis.

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Les grues sont mises en girouette pour s'orienter en fonction du vent et limiter leur prise au vent, et ne pas tomber.  Il faut aussi déposer les chaines et remonter le crochet lors de la mise hors service.

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Tes cyclistes Uber, c'est juste le pire cauchemar de Marx, des prolétaires qui doivent acheter leur outil de travail, mais qui n'en jouissent pas.

4 Dernière modification par STANY (24-06-2019 11:02:09)

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Ce n'est pas Marx mais Merckx https://fr.wikipedia.org/wiki/Eddy_Merckx
Oui je sais ...

Lorsque tu fais ce boulot de corvée c'est par dépit,c'est clair, pire qu'en cuisine, il y en a même qui sous traitent leur emplois à encore plus précaire qu'eux.

https://www.lemonde.fr/big-browser/arti … 32693.html

5

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

STANY a écrit:

Ce n'est pas Marx mais Merckx https://fr.wikipedia.org/wiki/Eddy_Merckx

<3

Le véritable asile, un site d'ultra-pères de famille.

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Certains s'inscrivent sur ce genre de plateforme en se déclarant "livreur à vélo" mais utilisent un scooter ou une voiture pour livrer.


FAUT-IL LES DÉNONCER?

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

La semaine dernière, pour des raisons sur lesquelles je préfère ne pas m'attarder, je me suis fait livrer une boite à meuh par amazon prime.

Il s'agissait d'une fort belle boite à meuh, de bonne facture et émettant un meuglement raisonnablement réaliste ce qui, pour deux euros quatre-vingt port inclus, est tout à fait réjouissant.

J'ai senti dans le regard du transpirant livreur à vélo - qui me trouvait chez moi en caleçon un vendredi matin - qu'il avait malencontreusement retourné le colis dans les escaliers et savait très précisément pour quoi je l'avais fait se déplacer.

8

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

barre de rire putain, bravo

9 Dernière modification par STANY (24-06-2019 11:46:28)

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Mastikator a écrit:

Certains s'inscrivent sur ce genre de plateforme en se déclarant "livreur à vélo" mais utilisent un scooter ou une voiture pour livrer.


FAUT-IL LES DÉNONCER?

https://www.koreus.com/video/domino-piz … onome.html

L'autre extrême https://www.koreus.com/video/groland-pizza12.html

10

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

J'ai utilisé deliveroo deux fois avant de me rendre compte que j'étais la pire des merdes, #plusjamaisca.
Vu le systeme, je suis surpris que ce soit encore legal parce que c'est le truc le plus precaire qui existe.

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

J'ai jamais eu l'occasion de tester. Quand je veux de la bouffe pour obèse, je traverse la rue pour aller au tacos/kébab/chinois/pizza du coin qui sont tous à moins de 300m.

12

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Kefka a écrit:

J'ai utilisé deliveroo deux fois avant de me rendre compte que j'étais la pire des merdes, #plusjamaisca.
Vu le systeme, je suis surpris que ce soit encore legal parce que c'est le truc le plus precaire qui existe.

Ce n'est pas précaire, c'est libérer les énergies.

Après avoir mis ton vocabulaire à jour, tu comprendras pourquoi c'est encore légal et tout à fait dans l'ère du temps.

C'est parce que vous êtes une majorité à avoir tort que vous avez raison.

13

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

BaKouneT a écrit:

tu comprendras pourquoi c'est encore légal et tout à fait dans l'ère du temps.

J'avais la flemme de le formuler proprement mais ouais, c'est pas avec la majorité au parlement qu'on se tape que ca va changer, au contraire.

14

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Kefka a écrit:

J'ai utilisé deliveroo deux fois avant de me rendre compte que j'étais la pire des merdes, #plusjamaisca.
Vu le systeme, je suis surpris que ce soit encore legal parce que c'est le truc le plus precaire qui existe.

Exactement pareil.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

15

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Apparemment j'aide les jeunes des quartiers à s'insérer, je vois pas pourquoi j’arrêterais!

Australian addict

16

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

j'ai jamais testé. à bordeaux beaucoup de migrants avec des vélos pourris et parfois on croise des gamins de 13 ans. tranquilles.

C'est mon idée la glue dans les lance flammes.

17

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Je n'ai vu aucun vélo livreur cet après midi mais je suis arrivé vers 15 heures et le BK était presque vide.

18

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

jamais commandé et commanderai jamais

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

19

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

en plus l'esclave qui t'apporte ta bouffe a peut être mEME PAS SES PAPIERS

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

20

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

ENCULE

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

M. Porcin a écrit:

La semaine dernière, pour des raisons sur lesquelles je préfère ne pas m'attarder, je me suis fait livrer une boite à meuh par amazon prime.

Il s'agissait d'une fort belle boite à meuh, de bonne facture et émettant un meuglement raisonnablement réaliste ce qui, pour deux euros quatre-vingt port inclus, est tout à fait réjouissant.

J'ai senti dans le regard du transpirant livreur à vélo - qui me trouvait chez moi en caleçon un vendredi matin - qu'il avait malencontreusement retourné le colis dans les escaliers et savait très précisément pour quoi je l'avais fait se déplacer.

Y'a plus qu'à ajouter que tu étais au RSA à ce moment-là et c'est par-fait !

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Moi nan mais ma meuf ouaip

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Mais Alexandre Fitussi, le directeur général France de la start-up Glovo, estime auprès du New York Times qu’au moins 5 % des 1 200 livreurs hebdomadaires de sa société sont en situation irrégulière. Et déplore que les coursiers se prêtant à cette démarche aient créé leur propre système d’exploitation. Nicolas Breuil, responsable marketing au sein de la société française Stuart, regrette aussi des « pratiques illégales » par lesquelles « les gens profitent de la vulnérabilité des autres ».

Les repentis, ils vont me faire tirer une larme... on crée le système, mais on « regrette ».

24

Re : Employés de Deliveroo et uber eats, les forçats des temps modernes.

Cet Alexandre Fitussi m'a tout l'air d'être un être humain de qualité. C'est pas tout les jours que tu passes d'inconnu complet à fils de pute thermonucléaire en deux secondes.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor