Sujet : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Coucou les e-amis,

Dans notre peu de temps libre, on aime bien se retrouver entre adultes un peu vieux autour d'un certain nombre de bières. Récemment, on a commencé une campagne de Vampire parce qu'un de nous avait encore les bouquins à la maison et que Vampire c'est facile à lancer (un seul type de dés, ambiance plus historique qu'héroic). Sur les 5 que nous sommes, deux ne connaissent quasiment rien au JDR. On s'amuse beaucoup mais toujours jouer au même jeu à tendance à lasser. Bref, on cherche autre chose à "mastériser", et ce serait moi qui m'y colle.

Je connais "bien" DD, enfin je connaissais bien y a 15 ans. C'est à dire à la version 3.5 dont j'ai encore certains livres. Me replonger dedans aujourd'hui m'a paru TELLEMENT casse-couille en terme de gameplay : un milliard de dès différents, des listes improbables de dons/compétences,aptitudes/sorts à savoir. Bref, on veut faire du JDR mais je peux plus y passer mes soirées et mes nuits. Depuis le temps, es-ce que ça c'est arrangé ou pas ? Peut-être qu'il existe une version pour tafiole ? Le côté fantasy et un peu "rétro" porte monstre trésor n'est pas rédhibitoire puisque on a des bizuts.

Sinon tout le monde est très chaud pour essayer un truc un peu dark genre Cthulhu. Mais là c'est l'inconnu.

Des suggestions ? J'ai pas trop de problème à lacher du pognon sur un kit manuel/scénar sympa si ça me permet d'avoir un truc clé en main pour le départ.

Bon je sais qu'au moins Aliocha se sentira obligé de répondre.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

2 Dernière modification par Thermostat (13-03-2019 20:46:39)

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

J'ai fait le GM plusieurs fois avec des potes, si tu veux un jeu plus axé ambiance et enquête que combats tu peux t'en branler pas mal des règles et faire ca au feeling. Les règles que j'ai plus ou moins créé avec un pote:

Chaque perso a des caracs de base sur 12 points (Force, Dex, Charisme, Intelligence, Culture, ce genre de trucs), toutes leurs actions se gèrent en fonction. Si un perso veut defoncer une porte, tu lui fais tirer 2d6 et il faut qu'il fasse en dessous de sa Force par exemple. Si en tant que GM une action te semble plus complexe, tu ajoutes un ou deux d6 au jet.

En plus de ca chaque perso a deux spécialités, soit quelque chose de commun qui leur donnera des bonus quand ils tirent les dés sur une action s'y rapportant (genre escalade) soit une capacité rare qui leur permet de faire des actions que personne d'autre ne peut faire (pilote d'helico...). Ca te permet de les forcer au teamplay.
Quand tu leur fais gagner un niveau ils peuvent se rajouter une spécialité.

Le plus important sur des jeux d'enquête c'est souvent le charisme, là j'ai tendance à les faire jouer RP. Si un joueur fait une diatribe concaincante pour le PNJ, souvent je ne lance même pas les dés.

Les combats c'est plus relou, là faut trouver des regles simples sans quoi ca ne sera jamais équilibré.

3

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Ado, j'ai beaucoup joué à Heavy Metal, tout se faisait avec un D100, si une action n'était pas liée à une compétence, c'était au MJ de tout simplement juger du pourcentage de réussite.
Faut que le MJ soit bon pour que ce soit fluide mais du coup c'est simple à mettre en oeuvre.

C'est du postApo futuriste, moi je trouvais l'univers génial.

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

T'as raison de ne pas te prendre la tête avec D&D/Pathfinder, le seul intérêt c'est d'exploiter les règles, sinon c'est inutile, la plupart des campagnes du marché tournent autour du côté tactique des combats.
En fantasy pour faire jouer des noobs, c'est basé sur les LDVLH classiques : https://scriptarium.fr/fr/defis-fantast … u-de-role/
Sinon, l'Œil Noir existe toujours : https://www.philibertnet.com/fr/9777-l-oeil-noir
Et de la pub pour le jeu d'un pote qui a bonne presse et qui en est à sa seconde édition : http://lutain.over-blog.com/2014/07/tra … quons.html
Si t'es prêt à mouiller un peu la chemise, mais ce jeu est une balle quand il est masterisé par un historien : http://www.ludopathes.com/Zilla/Ludopat … r=category
C'est le système White Wolf que tu connais déjà, donc pas de souci de ce niveau-là, ça se passe au XIIe siècle, et les joueurs gèrent une alliance de magiciens. Du coup, jeu en campagne obligatoire.

Sinon, pour Cthulhu, c'est vraiment hyper accessible si t'as lu Lovecraft, le système est simpliste (pour les rares personnes qui s'en servent), le contexte facile à décrire, idéal pour des scénarios one shot. Il y a beaucoup de bonnes campagnes publiées, mais elles sont assez longues pour la plupart.

5

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Sinon t'as Fiasco.

https://bullypulpitgames.com/games/fiasco/

Pas de campagne, pas de gm, pas de combat avec des dés. Le but est de reproduire une ambiance de film où tout part en vrille (genre Fargo ou blood simple).

Le jeu te donne une toile de fond et des relations entre chaque personnage. Les joueurs doivent inventer des scènes et les improviser. Ceux qui ne participent pas à la scène décident de son dénouement (positif ou négatif).

Entre les scènes, des événements viennent faire avancer l'histoire jusqu'au dénouement final (en général assez catastrophique).

On est à la limite du théâtre d'improvisation mais dans un cadre qui guide les joueurs. C'est très simple et très drôle si on aime ce genre d'ambiance.

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Merci les mecs.
J'ai jamais pensé plus jeune à faire ce que propose Thermos, ce qui aurait été incroyablement fun. Mais là on va avoir besoin d'un peu plus de «rails» pour que tout le monde suive.


Et de la pub pour le jeu d'un pote qui a bonne presse et qui en est à sa seconde édition : http://lutain.over-blog.com/2014/07/tra … quons.html

Je garde ça sous le coude, s'ils veulent vraiment faire du medfan je prendrai probablement ça.

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:

Sinon, pour Cthulhu, c'est vraiment hyper accessible si t'as lu Lovecraft, le système est simpliste (pour les rares personnes qui s'en servent), le contexte facile à décrire, idéal pour des scénarios one shot. Il y a beaucoup de bonnes campagnes publiées, mais elles sont assez longues pour la plupart.

Je veux en savoir plus.
Quelle édition prendre ? Quels bouquins règles/scénar ?

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Tu peux prendre n'importe quelle édition basée sur le système Chaosium, à savoir que les dernières, aux Éditions Sans Détour, sont assez chères car les bouquins sont un peu luxueux. À noter que leur boîte d'édition est en train de se péter la gueule après avoir déconné avec KickStarter, donc il n'y en aura bientôt plus, et on est dans le flou total quand à la reprise par un autre éditeur.
Si tu peux, mets la main sur la 6ème édition, il y a tout en un seul bouquin : http://www.sans-detour.com/shop/sans-de … caise.html
Sinon pour la 7ème, il faut acheter le Manuel de l'investigateur et le Manuel du gardien, ça coûte plus de 70 balles.

Pour les scénars en one shot, ce truc est génial mais difficile à trouver en version papier : http://www.sans-detour.com/shop/sans-de … homme.html
Ce sont les scénarios de Tristan Lhomme pour Casus Belli, j'en ai fait jouer certains dans les années 90, je m'en souviens encore :-)
Sinon, un excellent combo : ça et genre ça, comme ça, tu as un cadre vraiment cohérent et vivant pour animer tes scénarios – où les joueurs prendront leurs habitudes dans des speakeasy, croiseront le chef de la police d'une aventure à l'autre – enfin ceux qui auront survécu –, c'est vraiment pas mal. Si t'as des sous et du temps, pour avoir une expérience encore plus ultime, tu peux prendre ça aussi : http://www.legrog.org/jeux/appel-de-cth … 2eme-ed-fr
Ça te permet de transformer tes investigateurs en étudiants (ils doivent passer des diplômes et tout), mais c'est quand même pas mal de boulot pour le gardien.

Maintenant, pour les campagnes longues :
celle-ci, je ne l'ai jamais jouée mais elle me fait bien envie, ça voyage sur toute la planète (PDF ici);
– le classique de la gamme et la matrice de toutes les campagnes de Cthulhu, un peu trop old school, mais un vrai souffle d'aventure et un bon feeling Indiana Jones  : http://www.sans-detour.com/shop/sans-de … sique.html ;
– et le monstre de la gamme (enfin même de toutes les campagnes, tous jeux confondus, à part peut-être la Campagne impériale de Warhammer qui est le top de ce qu'il faut faire en med-fan) : https://www.philibertnet.com/fr/appel-d … 40479.html
Mais en gros, il faut prévoir des mois, voire des années pour la dernière.

Et franchement la Campagne impériale donc : http://joueursdurepaire.free.fr/warhamm … ;Itemid=15
Ça vaut le coup de la faire avec n'importe quel système de règles – il faut juste prendre en compte que Warhammer propose un système de carrières qui permet à un porcher de devenir magicien après avoir été enculé de notaire.

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Kayson a écrit:

Sinon t'as Fiasco.

Ça a l'air de déchirer.

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:

Sinon pour la 7ème, il faut acheter le Manuel de l'investigateur et le Manuel du gardien, ça coûte plus de 70 balles.

Je viens d'aller voir, effectivement l'édition est pas donnée mais putain elle est magnifique. Je pense que je vais tenir 10 minutes avant de l'acheter. Et j'arrive pas à trouver la 6ième (sauf en occaz très très cher).

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

10

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

J'ai une campagne DD 3.5 entamée depuis quelques temps, je me rapellais plus à quel point c'était le festival des jets de dés à la con même pour des trucs qui te semblent naturel. Avec un MJ pointilleux, c'est hyper long.

11 Dernière modification par صلاح الدين آكلى لحوم البش (13-03-2019 22:35:41)

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

C'est du jeu tactique, t'es pas là pour faire du roleplay, et ça fait très bien son job dans le délire.

Niark, par exemple, ce truc est déjà trop compliqué par rapport à une partie de Cthulhu traditionnelle : https://www.chaosium.com/content/FreePD … 0Rules.pdf
Là t'as tout pour jouer, donc quitte à claquer du pognon, prends une bonne campagne ou un bon set-up de campagne (mais là il y aura plus de taf...)

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Il ne faut pas négliger le cadre des soirées JDR. Immersion oblige !

https://www.scm-apartments.at/img/sm-suite/teaser.jpg

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

PARANOIA => https://fr.wikipedia.org/wiki/Parano%C3 … r%C3%B4le)

Les joueurs sont plus souvent entrain de se faire des crasses ou de mourir bêtement mais ça reste mes meilleurs souvenirs de session jeu de role.

Miracle des temps modernes, je vois que le jeu à même eu droit à sa version 2.0 http://www.sans-detour.com/shop/sans-de … ndard.html

14

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Inscrit: 10-07-2006

wtf

Le véritable asile, un site d'ultra-pères de famille.

15

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Lurker d'or.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Paranoïa c'est nickel pour les petites sessions, ouais !

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

On peut être lecteur quotidien du site du site de racistes sans avoir envie de poster.

Le site du site de racistes pour moi c'est la pause rafraîchissante, une sorte d'annuaire de lien un peu WTF mais avec un humour noir acide bien rafraîchissant.

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Tu meriterais un kick ban.

I think I'm dumb
BENOIT HAMON 2017 !

19

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:
Kayson a écrit:

Sinon t'as Fiasco.

Ça a l'air de déchirer.

Oui c'est très drôle. Il est pas très cher mais je peux partager le pdf pour les crevards (l'insulte est gratuite, c'est juste pour donner mauvaise conscience).

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Kayson a écrit:
صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:
Kayson a écrit:

Sinon t'as Fiasco.

Ça a l'air de déchirer.

Oui c'est très drôle. Il est pas très cher mais je peux partager le pdf pour les crevards (l'insulte est gratuite, c'est juste pour donner mauvaise conscience).

Au prix de l'impression, ça fait cher.

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Il est gratos sur son lien.

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Bon..
J'ai évidemment craqué sur cette belle édition du Mythe, reçu il y a deux semaines et j'ai pratiquement bouclé mon premier scénario (avec même une vision plutôt claire de la campagne dans son ensemble). Je me suis appuyé sur celui qui est dans le livre mais il fallu l'adapter pour qu'il colle avec le lieu de la campagne : La France en 1920. En vrai je passe plus de temps à lire des trucs sur la période et bien vérifier que chaque détail soit historiquement juste que sur le scénar proprement dit.

Aussi, j'ai décidé de ne pas dire à mes joueurs à quel type de jdr ils vont avoir affaire et je compte faire la première partie dans une ambiance plus enquête policière que horreur. On verra si ils arrivent à déduire à quel jeu ils jouent au fur et à mesure que la réalité se fissure.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Ça fait envie.

Je fais partie du complot bobo droitdelhommiste qui veut livrer la France aux étrangers et les enfants aux gays.

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

NiarkNiark a écrit:

Récemment, on a commencé une campagne de Vampire parce qu'un de nous avait encore les bouquins à la maison et que Vampire c'est facile à lancer (un seul type de dés, ambiance plus historique qu'héroic).

Je te conseille fortement la V5 de Vampire.

Laudate Domina Ebola

Lavet Sua pestilentia infinita sanguine terram de paedore purget