Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Napalm a écrit:

N'importe quelle émission de téléréalité existe dans tous les pays en fait (les vendeurs d'appart ou autres merdes les anglais l'ont aussi).

On a pas encore les vendeurs de bagnole qui se prennent un coup de pied au cul pour vendre plus/mieux

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Mastikator a écrit:
Napalm a écrit:

N'importe quelle émission de téléréalité existe dans tous les pays en fait (les vendeurs d'appart ou autres merdes les anglais l'ont aussi).

On a pas encore les vendeurs de bagnole qui se prennent un coup de pied au cul pour vendre plus/mieux

mmh, un truc du genre existait avec drumpf aux us je crois.

"C'est souvent avec une femme idiote qu'on vit en bonne intelligence."
Albert Willemetz

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Mastikator a écrit:
Napalm a écrit:

N'importe quelle émission de téléréalité existe dans tous les pays en fait (les vendeurs d'appart ou autres merdes les anglais l'ont aussi).

On a pas encore les vendeurs de bagnole qui se prennent un coup de pied au cul pour vendre plus/mieux

Faudrait demander à Don si on a les banquiers qui créent des faux comptes et cartes bancaires.

54

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Bestaflex a écrit:
Mastikator a écrit:
Napalm a écrit:

N'importe quelle émission de téléréalité existe dans tous les pays en fait (les vendeurs d'appart ou autres merdes les anglais l'ont aussi).

On a pas encore les vendeurs de bagnole qui se prennent un coup de pied au cul pour vendre plus/mieux

Faudrait demander à Don si on a les banquiers qui créent des faux comptes et cartes bancaires.

En tout cas on a des banques qui créent du faux argent.

Anna Navarre: You're wearing sunglasses on a night operation?
JC Denton: My vision is augmented.

55

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

c'est quoi le vrai argent?

56

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Les napoléons.

57

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

le FRANC monsieur.

Envoyé depuis mon IPhone.

58

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

l'écu gaulois

http://www.bettercallsaul.com/

N'imprimer ce message que si nécessaire, pensez à l'environnement

59

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

De l'argent qui ne soit pas virtuel.

Anna Navarre: You're wearing sunglasses on a night operation?
JC Denton: My vision is augmented.

60

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

ALU

Le véritable asile, un site d'ultra-pères de famille.

61 Dernière modification par صلاح الدين آكلى لحوم البش (04-10-2016 15:22:54)

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

LeChat a écrit:

De l'argent qui ne soit pas virtuel.

La monnaie scripturale n'est pas de l'argent moins réel. T'es payé en liquide ?

62 Dernière modification par velvetu (04-10-2016 16:14:07)

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Pourquoi tu lui réponds? Tu ne comprends pas qu'il DENONCE LA FINANCE !!!!

PS : Kerviel au meeting de Nicolas Dupont Aignant c'était super.

http://www.bettercallsaul.com/

N'imprimer ce message que si nécessaire, pensez à l'environnement

63 Dernière modification par NiarkNiark (07-01-2017 16:16:46)

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

NiarkNiark a écrit:

Récemment, et grâce à la formation, une opportunité s'est crée pour une installation facilitée dans un petit village à coté de Montpellier : Le propriétaire nous met à disposition des terrains qu'il n'utilise pas : une parcelle de 8000 m² et une autre proche de 2000.

L'offre est plus qu'alléchante.

Bonjour bonjour,
2017 apporte (déjà) son lot de nouvelles merdiques.

Le propriétaire vient de me "prévenir": plutôt que de nous laisser construire quelque chose de sympa sur un de ses terrains inutilisés, il préfère les laisser nue encore un peu en attendant qu'ils passent constructibles et qu'il puisse faire gras de pognon.

Bon, ça tombe un peu mal. Me voilà au "chomage" technique avant d'avoir commencé. Le seul bon point dans l'affaire, c'est qu'on avait pas commencé à travailler sur le terrain.

Retour case départ.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

64

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Les terrains agricoles c'est pas ce qui manque en France. Si tu n'es pas propriétaire de ton logement tiens-tu vraiment à rester à l'endroit ou tu te trouves ? Tu pourrais te déplacer à quelques dizaines voir centaines (si tu n'es pas complètement contre l'idée de bouger) de kilomètres pour trouver ton bonheur. Si le type pense que son terrain peut passer constructible, c'est qu'il doit être très (trop) proche d'une grosse agglomération. As-tu essayé de prendre contact avec la SAFER de ta région (http://www.safer.fr/) ? Disposes-tu d'un budget pour acheter du terrain ? Si non, si tu es propriétaire de ton logement pourquoi ne pas le revendre pour réinvestir sur une exploitation équivalente à ton budget ? En bref baisse pas les bras, il y a toujours des solutions quand on se sort les doigts.

-

65

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

NiarkNiark a écrit:
NiarkNiark a écrit:

Récemment, et grâce à la formation, une opportunité s'est crée pour une installation facilitée dans un petit village à coté de Montpellier : Le propriétaire nous met à disposition des terrains qu'il n'utilise pas : une parcelle de 8000 m² et une autre proche de 2000.

L'offre est plus qu'alléchante.

Bonjour bonjour,
2017 apporte (déjà) son lot de nouvelles merdiques.

Le propriétaire vient de me "prévenir": plutôt que de nous laisser construire quelque chose de sympa sur un de ses terrains inutilisés, il préfère les laisser nue encore un peu en attendant qu'ils passent constructibles et qu'il puisse faire gras de pognon.

Bon, ça tombe un peu mal. Me voilà au "chomage" technique avant d'avoir commencé. Le seul bon point dans l'affaire, c'est qu'on avait pas commencé à travailler sur le terrain.

Retour case départ.

T'avais rien signé ?

Le véritable asile, un site d'ultra-pères de famille.

66 Dernière modification par Rhum™ (07-01-2017 20:07:31)

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

C'est peut-être justement le bail de fermage qui lui a fait peur (engagement sur 9 à 30ans) ainsi que le simple fait que de cultiver ses terres les classe définitivement comme agricoles et donc l'empêche de pouvoir un jour les revendre à prix d'or à un promoteur.

-

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Rhum a très bien compris : c'était un arrangement verbal. Oui, ce n'est pas très malin mais il faut bien comprendre que c'était ça où rien, initialement.

Rhum™ a écrit:

Les terrains agricoles c'est pas ce qui manque en France. Si tu n'es pas propriétaire de ton logement tiens-tu vraiment à rester à l'endroit ou tu te trouves ? Tu pourrais te déplacer à quelques dizaines voir centaines (si tu n'es pas complètement contre l'idée de bouger) de kilomètres pour trouver ton bonheur. Si le type pense que son terrain peut passer constructible, c'est qu'il doit être très (trop) proche d'une grosse agglomération. As-tu essayé de prendre contact avec la SAFER de ta région (http://www.safer.fr/) ? Disposes-tu d'un budget pour acheter du terrain ? Si non, si tu es propriétaire de ton logement pourquoi ne pas le revendre pour réinvestir sur une exploitation équivalente à ton budget ? En bref baisse pas les bras, il y a toujours des solutions quand on se sort les doigts.

Concernant la SAFER, tu penses bien qu'on a commencé par là. Dans ma région, l'offre la moins chère est à 120.000 euros (et ça monte très vite à des niveaux stratosphériques). Bref, c'est même pas la peine d'y penser. On est pas contre l'idée de bouger un peu mais c'est pas la solution que l'on préférerai. Par contre tu as raison sur un point : on ne manque pas de terres agricoles. Ce qu'il manque, c'est la volonté d'un certain type de propriétaire d'en céder une part pour la création de petites structures agricoles.

Bon, on ne baisse pas vraiment les bras mais ça fiche un coup au moral. Prochaine étape, on va voir avec la mairie de mon village natal si ça les intéresse pas d'installer un producteur bio chez eux : les maires ruraux sont souvent assis sur un tas de terres en friches.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

NiarkNiark a écrit:

Rhum a très bien compris : c'était un arrangement verbal.

il avait pas dit "cochon qui s'en dédit" ?

69 Dernière modification par zeuch (08-01-2017 10:17:38)

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

grave et puis si tu as tapé dans les mains au moins deux fois incluant une tape sur le dos de la main et un pouce en l'air par-dessus l'épaule ça fait office de contrat tacite

c'est dans le code agricole j'invente rien

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Dans le Languedoc on se crache dans la main avant de se la serrer.

I think I'm dumb
BENOIT HAMON 2017 !

71

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

C'est chiant pour toi mais à sa place j'aurais fait pareil.
Le pognon plus le plaisir d'offrir l'opportunité à des gens de s'endetter sur 30 ans pour des maisons dans des lotissements moches.

desperate husband

72

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

NiarkNiark a écrit:

...
Bon, on ne baisse pas vraiment les bras mais ça fiche un coup au moral. Prochaine étape, on va voir avec la mairie de mon village natal si ça les intéresse pas d'installer un producteur bio chez eux : les maires ruraux sont souvent assis sur un tas de terres en friches.

C'est ce que j'allais te suggérer : faire le tour de mairies dans les coins qui t'intéresseraient pour leur proposer. La désertification rurale est ton alliée smile
Apparemment le zones classées ZZR peuvent permettre d'avoir des aides.
(désolé si je dis des trucs évidents pour toi...)

Anna Navarre: You're wearing sunglasses on a night operation?
JC Denton: My vision is augmented.

73

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Sinon en jetant un œil vite fait sur le bon coin, t'as plein de terrains à vendre sur ton secteur pour des prix raisonnables :
https://www.leboncoin.fr/ventes_immobil … tm?ca=13_s
Proche de l'A75, forage possible, carrossable, etc... Seul problème, tu ne peux pas le raccorder à EDF. Mais bon ce n'est qu'un exemple, il y en a d'autres dont certains avec des bâtiments en dur pour pas trop cher. La plupart de ceux que j'ai vu n'ont pas l'air cultivés depuis un moment en plus, donc pour le bio ça devrait pas poser de problèmes.

-

74 Dernière modification par Loner (09-01-2017 15:51:57)

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

stuffed spectrum a écrit:

Je te conseille la production de spiruline à coté avec vente en ligne, si t'as de l'eau (le sourcier, ça marche)  > http://www.spiruli.net/

L'autre jour à une foire un mec vendait ça je ne sais plus combien le sachet de poudre. C'était totalement délirant comme prix :  X fois plus cher que de la viande de boeuf. Par contre l'apport protéinique était impressionnant lui aussi. Sauf que bon, au final il reste quand même à passer le putain de goût d'algue. Good luck.

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:
LeChat a écrit:

De l'argent qui ne soit pas virtuel.

La monnaie scripturale n'est pas de l'argent moins réel. T'es payé en liquide ?

LeChat, je pense que tu dis cela parce-que tu en marre d'être payé en BitCoins.

Re : L'asile, le site qui sent la bouse

Les news de la campagne :

Le maire de mon village nous a accueilli très cordialement avec ma compagne, me disant que le projet lui plaisait beaucoup et qu'on aurait son soutien si on arrive à trouver du foncier.
Parce que lui n'a rien a nous proposer.

Bon le rendez-vous n'était pas totalement inutile puisqu'il va pouvoir en parler à ses (nombreux) amis viticulteurs et autres enculés de type accumulateurs de terres pour voir si quelqu'un serait pas prêt à nous lâcher un petit hectare. Prochaine étape faire jouer la concurrence et aller voir les maires des villages voisins. Peut-être que je vais en trouver un qui verra l'intérêt d'installer une production de légume bio dans cet espèce de trou noir territorial du maraîchage.

On va aussi devoir faire ça à l'ancienne : ballade le week end pour repérer les terrains en friches qui pourraient convenir puis passage en mairie pour voir le cadastre et récupérer les 06 des proprios.
En attendant, je taffe au black chez un collègue mais il c'est genre 2 jours par semaine. Je m'amuse aussi dans le garage et je me lance dans la construction de mon propre établi : il sera en bois, lourd comme Soja et il durera mille ans au moins.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"