Sujet : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Ce n'est pas sorcier de peindre des figurines ou des maquettes. Le problème majeur c'est surtout le temps que ça prend. coté pognon, ça dépend surtout de votre degré de contamination: quand on joue à 10 jeux avec plusieurs armées par jeu, ouais ça commence à être un peu envahissant et cher.
Mais je vous rassure, ça ne vient pas du jour au lendemain non plus, tous ceux qui sont dans mon cas ont derrière eux 15-30 ans de figs. Ca va faire 21 ans pour moi .
Voilà donc un mini guide pour débutant "universel", quelque soit le système ou l'échelle de jeu.

Partie I, Ce qu'il faut acheter:

Une section sur le matos à acheter. L'utilisation/entretien viendra plus tard, en plusieurs parties.

Les trucs indispensables:

Pro tip! Ne pas prendre forcément de truc de "marques" genre Games workshop ou autre, c'est souvent plus cher pour rien. C'est juste parce que comme ça hop t'as tout sur place mais tu payes ta colle à bois 5x plus cher. Mais y'a marqué "colle PVA" dessus hoho, attention c'est pas du tout de la colle à bois. Ah, en fait si.
Attention toute fois à ne pas prendre non plus de la grosse merde premier prix, par exemple la cyanolite super pas chère noname par lot de 4 tubes ou plus, c'est vraiment de la merde, évitez.

-des figurines. Bah ouais.
2 choix:
*vous voulez peindre pour faire une nouvelle crèche, des trucs en pâte d'amande à vendre en boulangerie ou de figs d'exposition à mettre dans votre vitrine (des "peintres pour cheminée"). Alors là aucun souci, carte blanche, vous achetez ce qui vous plait parce que vous trouvez que ça a une bonne gueule et basta. Dans la quantité qu'il vous plait.
*vous voulez jouer avec. Dans ce cas ne vous fiez pas qu'à la gueule du truc. Il faut aussi, à moins que vous voulez jouer tournoi et gagner à tout prix, c'est plus motivant de peindre quelque chose qui vous plait quoi qu'il arrive.
Avoir un peu lu les règles et surtout compris comment fonctionne les compositions d'armée pour votre jeu (dans l'idéal avoir fait une deux partie) AVANT est un gros plus. Faire une liste avant aussi c'est bien.
Ca ne va pas vous servir au début d'acheter tous les choix d'élite/HQ possible. Encore moins si vous ne pouvez pas sortir une armée légale car vous avez acheté que des trucs gros bill, genre vous n'avez que des généraux mais pas de trouffion.

Pro tip! La majorité des jeux de figs sont "WYSIWYG". C'est à dire que si votre figurine représente un space marine avec un lance missile, c'est dans le jeu un space marine avec un lance missile.
Bien sur entre amis vous pouvez utiliser des "proxy" c'est à dire des trucs pour remplacer. Genre "ca c'est mon général de la mort que j'ai pas encore acheté". A utiliser avec parcimonie. Si vous ramenez des smarties bleus en guise d'ultra marines, ça ne va pas plaire à tout le monde (certains en sont capable)
L'autre point en fait, perso ça ne me gène pas trop que t'ai pas les thunes pour acheter tes bidules. Mais ça nuit pas mal au jeu, dans le feu de l'action, t'as totalement oublié que le petit gobelin pareil que ses potes c'est le méga sorcier de la mort. Certains en abusent aussi, genre le bonneteau "non mais en fait c'est eux les lance missiles" "c'est pas ceux que j'ai tué y'a 5 mins?" "non non je t'assures". Tout ça pour dire, autant jouer ce que vous avez comme vous l'avez, sans tomber dans l'intégrisme genre "hum ton tigre ne pouvait pas avoir ce genre de camouflage en 1944" ou "hey mais tu joues des bloods angels alors que tes marines ne sont pas rouges mec!" car là ça devient chiant.
Ne jamais sous estimez la bassesse ou la casse-couillerie des gens. Même dans un bête jeu, la personnalité transpire, et un connard sera rarement un bon partenaire de jeu.
C'est comme les wallhacks dans un FPS, certains sont près à essayez de tournez les dés quand vous avez le dos tourné ou mentir honteusement pour gagner, car sinon ils vont se rendre compte que leur vie est misérable et que même dans leurs loisirs ils sont des ratés.
Pro tip encore: vaut mieux commencer à jouer avec des gens qu'on connait, les tournois c'est pas forcément super fun.

-1 couteau de modélisme. Un cutter c'est de la merde, les lames ne sont pas assez tranchantes. Des lames de rechanges. Toujours changer les lames quand ça commence à mal couper: vous êtes obligés de forcer, vous risquez donc de déraper beaucoup plus, et si c'est pour virer des lignes de moulage ça sera moins propre.

3€:

http://uppix.net/1/5/d/669b02afb628d2e27b528ca8afb66.jpg

!url!

-des limes: pas des trucs pour scier des barreaux, des limes métalliques fines, pour travailler les figurines en métal.

6€

http://uppix.net/4/7/d/ad47b5d9f3c29d076a86ee6b27924.jpg

!url!

-Une pince coupante: ça sert à dégrapper grossièrement les figs avant de les ébarber.

http://uppix.net/4/8/c/ecd9cedf24a6e76a244fd0b1fd2d9.jpg

!url!

7€.

-de la colle. Alors là le protip d'au dessus en rouge est plus que jamais valable, autant par exemple les pinceaux GW ou les outils qui sont juste trop chers pour ce que c'est, mais les colles GW sont conditionnés de façon à sécher dès que tu t'en sers pas assez souvent, gg les gars, quand on est au courant on en achète plus chez vous. Vu qu'ils continuent, c'est qu'ils doivent avoir gagné les parents qui achètent tout dans le même magasin pour leurs enfants, et qu'ils sont plus nombreux que les vieux.

Donc hop, go le bricotruc du coin.

3 types nécessaires:
*Colle à bois. Un gros pot à 5€ ça va tenir 3 ans. Pas besoin de fioritures genre "séchage rapide" etc.
*Super glue. Uniquement pour coller le métal ensemble ou du plastique sur le métal. Ne pas utiliser pour les figs 100% plastique, c'est beaucoup moins solide et beaucoup plus cher. Le gel est pas mal car pratique. La majorité des magasins de bricolages/gros supermarchés font des lots à la con genre "3 tubes dont un gratuit", c'est l'idéal.
Vous pouvez remplacer la super glue par de l'epoxy en deux morceaux genre araldite car c'est beaucoup plus solide. Mais bien plus chiant à mettre en oeuvre, pas ce que je vous conseille si vous débutez, si vous faites déjà des maquettes, c'est pas dur.
*colle à plastique. Ca pue, ça met du temps à sécher, mais ça soude vraiment le plastique. La Huhu avec la pipette à la con est très bien mais n'importe quelle marque à la con fera l'affaire.

-des pinceaux. La martre bon marché suffit ou même le synthétique suffit pour commencer, pas besoin du truc masterclass da vinci.
Des pinceaux chers et top vont durer plus longtemps. Mais ils sont plus chers, et si vous débutez vraiment vous pouver les niquer par erreur (genre "ah merde je l'ai laissé tremper toute la nuit tête en bas" ou "ah la super glue n'était donc pas sèche" ) donc prenez des trucs pas chers. Perso je suis passé aux "staplayers", ils coutent pas chers du tout et sont top.

Pas la peine d'en avoir un de chaque. Pour commencer, avec:
-un 00 ou 000 pour les détails très fins
-un 0 ou 1 pour les détails
-un 2 ou 3 pour les couleurs de base
-une brosse plate pour les brossages peut être utile.

Les starplayers en martre de synthèse sont très bien et pas chers, genre 2-30 pièce.

!url!

-la peinture: là ça se complique. Le protip rouge est à moitié valable: les kits "pour débutants" gw sont pas terribles, le pire étant les petits pots minuscule genre truc de maternelle avec un échantillon de couleur. C'est de la merde qui ne vaut pas son prix:

http://uppix.net/a/c/e/6c59c76cff4d58f537a5741779386tt.jpg

par contre les pots normaux sont très biens, bien qu'un peu cher.
Il y a pleins de marques, et pleins de types.

On va faire simple:
-huile, genre magasin d'art: Ca met tellement de temps à sécher qu'on peut faire des fondus hallucinants. Mais faut maitriser. A proscrire pour débuter, et pour la peinture d'armée, à 24h00 de séchage par couche, c'est un peu contraignant. Pour l'instant je ne m'en sert qu'à quelques taches simples comme pour faire de la rouille, des lavis, ce genre de trucs. Mais si vous vous orientez vers la peinture d'exposition et les grandes échelles (bustes, 54mm...) vous pouvez y songer. Pour des armées de gobs, non ou pas tout de suite.
-enamel: la "humbrol" de quand j'étais gamin:
http://uppix.net/8/6/f/8a5a5391047b41b32cf1b7140ae6d.jpg
On va dire que ça a un peu les inconvénients de l'huile et de l'acrylique à la fois. Pour le militaire ça peut avoir son utilité, et les métalliques enamel sont inégalées coté pigments, de l'or ou de l'argent criant de vérité. Mais je ne vous le conseille pas non plus pour tout de suite.
-L'acrylique: non toxique, sèche vite, diluable à l'eau. Ce que vous allez acheter.
Marques: vallejo/prince august (même marque sous un nom différent) en petite bouteilles compte gouttes, citadel en pot, tamiya en gros pot, coat of arms = les ex fournisseurs de citadel qui ont garder la même qualité et surtout le même rapport qualité prix... Vous avez du choix. Evitez les très gros pot ou les tubes, ça c'est pour les gros travaux (genre votre table de jeu) ou les toiles, pas les figs.
Je n'ai pas vraiment de préférence. La coat of arm j'en ai de très bon souvenirs, la citadel est très correcte (mais à tendance à sécher un peu plus vite dans le pot, ils mettent moins de médium, tandis qu'un pot de tamiya ou de coat of arms qu'a 15 piges il est encore comme neuf), la vallejo est cool, les petites bouteilles sont pratiques avec le compte goutte, mais faut agiter longtemps vu qu'on peut pas touiller dans le pot. La tamiya est bien mais en gros pot et plus ciblé militaire.
-Les peintures fortes en concentration de pigments: la peinture, c'est des pigments en poudre mélangé avec du medium. C'est la qualité du médium et sa composition qui en font de la peinture épaisse en tube ou liquide en pot, et également ce qui fait que cera de l'acrylique ou de la peinture à l'huile. Les pigments peuvent être naturels ou artificiels. Certains coutent une fortune, comme le vrai bleu fait en lapis-lazuli... Heureusement de nos jour on peut avoir toutes les couleurs que l'on veut sans payer une fortune, du moins pour les figurines. Pour les vrais peintres, pas forcément.
Les peinture acrylique sont à teneur moyenne en pigments. Certaines couleurs tiennent moins bien que d'autres, c'est exactement comme quand vous repeignez la cuisine: si la couche d'apprêt n'est pas terrible et que vous choisissez une couleur pastel, c'est chiant et il faut plusieurs couches. Les grands vainqueurs de l'arrachage de cheveux: le jaune et le blanc. Deux couleurs très dures à travailler, le jaune ne couvre JAMAIS quelque soit la marque, et le blanc est soit pâteux soit comme le jaune.
On verra comment contourner ça plus tard. Mais sachez que si vous voulez peindre du noir & jaune, c'est pas forcément une bonne idée de peindre tout en noir d'abord.
Le rouge couvre souvent très mal aussi.
Depuis peu de temps (genre 3-4 ans), on voit apparaitre des gammes acryliques spécifiques "fortes en pigment" qui sont souvent plus chères et avec moins de choix que les autres gammes, mais qui permettent de couvrir du noir en une seule couche par exemple. Il y a la P3 de chez Privateer press, la citadel Foundation ou la gamme forte en pigments de chez Vallejo. Je reviendrais dessus plus tard pour l'utilisation, mais gardez en mémoire si vous voulez des couleurs sombres et funky à la fois, un pot de votre couleur vive de cette gamme est une très bonne idée.
Par contre, je ne vois pas trop l'intérêt du bleu marine ou du gris de ce genre, couleurs présents dans les sets complets, donc les sets complets de ce type, bof (jamais eu de problème pour peindre sur du noir avec du bleu sombre ou du gris...).

Après, acheter quoi? Une boite? Les pots un par un? Ca dépend de vous:
si vous comptez faire une armée précise, vous pouvez prendre ce qu'il vous faut, c'est pas trop cher.
Il vous faudra impérativement:
-Du noir
-du blanc
-du marron pour les socles
-de l'argent. Sombre pour des fusil, clair pour des lames d'elfes
-le reste dépend de votre armée. Si vous voulez faire des space marines, avec 10 pots vous devez en avoir 1-3 de trop. Pour de l'elfe des bois, il vous en manquera quelques un.
Le plus simple c'est de penser par couleur.
Faire des mélanges c'est facile, mais parfois c'est chiant de récupérer le même ton, ce qui peut être génant. Donc pensez couleur, et pensez aussi qu'il va vous falloir assombrir et éclaircir.
Exemple: vous voulez faire de bons vieux ultramarines bleus, prenez un bleu ultramarine comme base, puis un bleu sombre pour ombrer, et un bleu clair pour éclaircir. Un rouge pour son fusil, et les 4 couleurs obligatoires du haut, peut être une autre couleur pour les yeux et hop.
Un elfe c'est tout de suite plus dur: il a sa tunique/cape, son pantalon, sa chair, ses cheveux...

Réfléchissez à votre shéma d'armée aussi. Si vous voulez peindre pour de l'expo, faites ce que vous voulez. Si vous voulez faire une armée, aux couleurs de votre choix ou comme dans les bouquins, essayez de rester cohérent et de faire que votre armée ressemble à une armée (sauf cas spéciaux genre harlequins eldars).

Ca par exemple c'est top pour débuter:

!url!

La même chose que la citadel de quand j'étais gamin, ça peut durer 15 ans stocké sur votre bureau et ça reviens bien moins cher, car les pots contiennent 2x plus de peinture que la citadel, tout en coutant 2x moins cher. Combo.

Cumulé à un set spécifique à votre race genre:

!url!

vous avez de quoi peindre une armée énooorme et il vous en restera. Et assez pour faire presque tout avec quelques mélanges au pire.

Ca, ça peut suffire pour débuter aussi sans rien acheter d'autre:

!url! (ce magasin fait tous ses prix FDP in, ce qui est cool).

Vous pouvez plus tard compléter par un autre set (ils font un "advanced" et un "specialist"

Pro tip! Pourquoi croyez vous que tout modéliste expérimenté a une tonne de pots et beaucoup de réserves de neuf? Ce n'est pas pour préparer l'apocalypse, mais parce qu'on s'est tous fait enculer au moins une fois, genre "je fais tous les boucliers de machin en violet liche", ou "un lavis d'encre marron sur tous mes squelettes", et "des touffes d'herbes truc sur tous mes socles". Puis bam, nouvelle gamme, les encres disparaissent, le violet liche existe toujours mais est carrément différent, et l'herbe truc n'existe plus. Bilan vous avez une demi armée pas mal différente de la moitié commencée y'a 6 mois. Et ça c'est HAUTEMENT énervant.
Ca marche aussi pour la veille de long week end férié, vous vous dites "je vais monter mon régiment de "truc" ou peindre ça", et vous n'avez plus de colle, ou plus le pot de peinture concerné est vide. C'est juste un peu relou là.

-La peinture pour sous coucher en bombe:
a mon avis, indispensable aussi pour la sous couche. C'est bien plus fin qu'au pinceau (si on lit le mode d'emploi), et ça tient beaucoup plus.
Pour la sous couche, noir, blanc ou gris. Chaque couleur a son avantage/inconvéniant mais on en discutera plus tard.
Là c'est l'inverse du pro tip rouge: une bombe de peinture de merde casto, si c'est de la cellulosique, il y a un bon pourcentage de chances que votre figurine plastique se liquifie. Si c'est genre laque brillante, votre peinture ne tiendra pas dessus, et ça sera surement plus épais que de la faite pour.
Les meilleures sont la Games workshop et l'army painter est très bien.
Note pour les maquettes: inversement, pour peindre une carrosserie de bagnole, une bombe de laque brillante sera appréciée. Mais plutôt du Tamiya fait pour, histoire de pas la faire fondre ou noyer les détails.
Pour les tanks et les grosses surfaces, préférez également une bombe pour les couleurs de base plutôt que les pinceaux qui vont irrémédiablement laisser des traces.

-un pot de sable de modélisme.
Pour faire des socles sympas, vous aurez du mal à trouver moins cher. Attention faut du vrai sable fin, pas du truc pour faire du ciment. Enfin ça peut aller aussi.

-un pot pour l'eau. Un pot de yaourt en verre ou un pot de confiture vide fait l'affaire.
Un deuxième plus petit est utile, pour rincer les pinceaux avec lesquels vous avez peint du métal.

-de quoi faire un coin peinture. Si vous devez tout ranger à chaque fois car vous allez peindre sur la table de la salle à manger, ça peut être chiant.

-un coin bien éclairé. Attention aux lumières jaunâtres habituelles qui niquent les couleurs (le lendemain au jour, surprise !). Préférez la lumière du jour si vous voulez de la bonne lumière sans investir.

-de quoi faire une palette. Il y a la palette humide, je vous expliquerais plus tard. Une petit coupelle, un gros carreau de carrelage, ou tout simplement le plastique d'un blister de fig ou un gobelet coupé en deux.

-des cures dents. Ca sert à touiller les pots et plein d'autre trucs.

-des bouchons ou des pots de peinture vides et du patafix:
si vous tripotez la fig que vous peignez, c'est pas top. Mais faut pouvoir la manipuler. En la collant sur un vieux pot ou un bouchon avec un bout de patafix, tadaa !



Les trucs bien mais pas forcément pour tout le monde:

Peut être à acheter plus tard quand vous aurez maitrisé les base, ça vous évitera aussi d'acheter ça tout de suite si vous abandonnez un mois plus tard.

-Des pigments. C'est la grosse hype chez les peintre de figs. Ca fait des plombes que ça existe pour les tanks, mais ça se démocratise vraiment. Y'a rien de mieux pour la rouille ou la boue naturelle je trouve. Utilisation simple, pas forcé d'être un gros tueur en peinture donc un ou deux pots à 3€, pourquoi pas.

-Une planche à découper. Genre truc mou autocicatrisant. C'est aussi anti dérapant. Très utile si vous avez beaucoup de figs en métal, ça évite de glisser et de se trancher un doigt, ou de martyriser la table de la salle à manger léguée par grand maman.

Bon à 4.5€ ça peut valoir le coup:
!url!

-des lavis en pot. Ou des encres. Je reviendrais sur leur utilisation plus tard, mais ça peut être très utile, surtout pour faire du vite et sympa. Ou de l'army painter.

-des bombes d'autres couleurs. Genre pour peindre 50 space marine rouges, une bombe de rouge de chez army painter, c'est une très bonne idée, et un gain de temps hallucinant.

-Une loupe. Perso j'en ai jamais utilisé, tant que je vois bien.

-une "3eme main" pour tenir le bidule que vous peignez: perso je deteste. Certains adorent.
si je veux faire le tour de la fig ou peindre dessous, j'aime bien pouvoir le faire sans avoir à régler quoi que ce soit. Peut être utile si vous avez la tremblotte.

-du green stuff: de la pâte epoxy. Ca sert à boucher les trous des figs, surtout utile pour les trucs à pièces multiples en métal. Y'a la gw en petite quantité pour genre 8€ ou des autres marques ou vous en avez 4x pour le double du prix:

!url!

Mais vous n'aurez surement pas besoin d'autant non plus...

par contre si vous bossez beaucoup avec du plastoc, c'est presque inutile. Mais souvent les généraux ou héros sont encore en plomb. Ca va dépendre de vos armées.

-une lampe genre architecte à 8€ chez leroy merlin, avec une ampoule lumière du jour pour peindre quand il fait nuit (l'hiver c'est pas forcément facile de peindre à la lumière du jour en rentrant du boulot).
Je me suis pris une ampoule économie d'énergie de photographe 150w. Ca peut aussi servir pour faire des interrogatoires de police ou faire chier quelqu'un qui dort.

-du vernis. Si vous peignez pour l'exposition, vous vous en foutez. Ca risque de foutre un travail très subtil en l'air et votre fig sera en vitrine donc personne ne la touche. Pas vraiment le cas des figs pour jouer. Perso je bosse avec le GW en bombe. Efficace, marche bien.
Vous êtes pas vraiment obligé de vernir les figs plastique, ça résiste assez bien aux impacts (peut être moins à vos gros doigts suants). Obligatoire pour les figs en métal qui même avec ont tendance à mofler facilement, mais moins.

-un kit de soclage:
un très bon moyen d'avoir de jolis socles (bon pas pour les 200 soldats de l'armée, mais les héros au moins). Ceux de GW sont tops. Mais chers.

http://uppix.net/a/9/d/1f0342db7773075c408e235531c96tt.jpg

-un pot de flocage et/ou un pot d'herbe statique. De la fausse herbe pour faire des socles plus mieux.

-une perceuse à main (ou une dremel si vous êtes riches/comptez vous y mettre pour les 20 prochaines années) et des tiges de cuivre pour contre percer les trucs en metal (parce qu'allez essayer de faire tenir des ailes de 400grammes avec juste 2 points de colle, pas gagné).

-quelques pots de peinture vide et propres. Pas les mêmes que ceux que vous utilisez pour peindre les figs en les collant dessus. C'est pratique si vous faites un mélange spécifique pour peindre plusieurs figs d'un coup.

-Un outil de sculpture: le GW est très bien, et pas hors de prix. Si vous comptez faire beaucoup de conversions, il existe des kits plus complets avec des trucs de formes diverses, ressemblant étrangement à une trousse de dentistes. Ca doit aussi être utile pour torturer des gens. !url!

-Une scie de modélisme: pour couper de grosses pièces plastiques (genre une coque de tank ou des bâtiments) ou découper sans saccager des pièces de figurines métalliques (si vous voulez couper un bras, la pince suffit, si vous voulez aussi le réutiliser, là non).
On doit pouvoir trouver moins cher que la GW. Pour infos j'ai acheté la mienne suite à deux points sutures après un boulot sur un bâtiment au scalpel tongue
!url!

-tout un tas d'autres trucs dont vous vous foutrez un peu au début. Je parlerais peut être de certains quand on arrivera aux techniques.

En résumé:
un bombe de sous couche à 10€, 15€ de colle, 15-30€ de peinture, quelques outils genre 15€, 10€ de pinceaux, bon au début c'est le plus cher mais c'est pas tous les jours que vous aller racheter une pince ou tous les pots. Comptez on va dire 60€ pour avoir une bonne base quand même.
N'achetez pas la peinture et la bombe avant de savoir quoi peindre par contre ni avant d'avoir lu la suite qui arrivera bientôt, parce que par exemple, sous couche noire/blanche, c'est pas comme Ati/Nvidia, ça change vraiment la philosophie de peinture. Perso j'alterne, d'autres ne savent pas/détestent travailler sur l'un des deux...

Sinon vous avez peut être déjà compris que les figs en métal, en plus de couter plus cher, nécessitent déjà plus d'outils et sont bien plus chiantes à travailler.
Surtout depuis que le plomb est interdit et qu'on se retrouve soit avec un alliage "white metal" à la games workshop ou faut faire de la muscu pour virer une ligne de moulage, ou le contraire, un truc avec un max d'étain donc très mou. Dans les deux cas c'est cassant. Quand j'achète de vieilles figs en plomb sur ebay, c'est toujours agréable à travailler. Quand j'achète un nouveau démon de 400g qui vient de sortir, c'est une vraie plaie à monter.
Donc si vous débutez et que vous hésitez, dans le doute, prenez le truc en plastoc: plus d'options (plus de pièces à positionnez comme vous voulez), plus facile à bricoler.
Les troupes de base: un max de plastoc aussi.

2

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Partie II: Entretien du matériel.

Ce n'est pas le plus dur, mais certains trucs s'apprennent souvent à vos dépends alors autant le faire directement.

-Les colles:
Bien fermer les tubes.
Pour la super glue, tapoter les tubes dosette vers le haut pour faire redescendre la colle dans le tube et éviter de boucher l'aiguille.

-Les pinceaux:
De manière générale, la peinture sèche vite. Il faut toujours les rincer dans de l'eau propre (pour de l'acrylique, pour l'huile ou l'enamel c'est au white-spirit ou à l'essence de térébenthine).
Il ne faut jamais les laisser tremper tête en bas dans l'eau, ça les tords et les bousille très vite.

http://pix.lesitedecuisine.fr/5/c/e/b42d7de0a2ff3dc5e0ecf09f33b48.jpg

La partie bombée derrière la pointe du pinceau s'appelle le réservoir. C'est là que la peinture stockée glisse vers la pointe.
Plus la pointe est fine, plus le réservoir est petit. Il faut donc peindre avec un pinceau adapté: ne pas sortir le pinceau super fin pour les détails quand vous allez peindre la cape de la figurine.

La partie métallique s'appelle la virole. Il ne faut en aucun cas que de la peinture arrive jusque là, sinon en séchant elle va écarte les poils du pinceau, et soit le faire fourcher soit le bousiller encore plus.
Pas de remèdes, il est bon pour la poubelle ou les bas travaux si ça arrive.

Normalement on peint en tenant le pinceau par le manche et pas par la virole. Ca permet de plus amples mouvements. Perso je peins souvent en tenant par la virole pour être plus précis, à vrai dire il n'y a pas de formule magique et vous faites comme vous voulez.

Ne jetez pas vos vieux pinceaux, ça sert toujours à quelque chose (comme passer de la colle à bois pour les socles, couper la pointe et en faire un pinceau pour les pigments ou les pointillés etc.).

-Les limes:
attendez que la colle sèche avant de limer, sinon vous aurez un joli mélange de poudre métallique et de super glue qui va rendre votre lime lisse et donc inutile.

-Le flocage:
fermez directement le pot après utilisation, un simple souffle en vire un paquet.

-les pots de peintures:
gardez les fermés. Agitez bien ou remuez avec un cure dent avant emploi, le- médium de la peinture reste en haut et les pigments descendent, sans parler des couleurs qui peuvent se séparer si vous ne le faites pas.
Au lieu de travailler avec le pot ouvert (ce qui déjà est une mauvaise idée, il faut toujours diluer la peinture, on y reviendra), prenez quelques gouttes avec un cure dent et mettez les sur votre palette puis fermez le pot.
Si votre pot commence à être pâteux, rajoutez quelques gouttes de médium acrylique (une bouteille vous durera des années et sauvera vos pots).
Dans le cas des petites bouteilles Vallejo, retirer le doseur et mettez dedans une chute de figurine en métal (comme les espèce de goutte qui servent de prise d'air au moulage), ça permettra de mieux l'agiter.
Ou une bille en plastoc ou autre, bien sur rien qui ne peut rouiller.

-le couteau de modélisme:
ça coupe super bien, donc remettre le capuchon quand on en a pas besoin n'est pas une mauvaise idée.
Changez les lames dès qu'elles s'usent.

-Les bombes de peinture:
à ne pas stocker au soleil tongue
Quand vous avez fini, une petite pulvérisation tête en bas permet de virer le surplus et d'éviter de la boucher.

-Le green stuff:
il survit beaucoup plus longtemps au frigo.
A éviter si vous avez des mômes car c'est pas conseillé d'en bouffer et c'est aussi funky qu'un bonbon dégueux coté couleurs.

-votre établi:
faites comme vous le sentez.
Dans les bouquins vous voyez toujours "gardez le super propre et rangez tout super bien". Je suis d'un naturel maniaque donc ouais le mien est bien rangé. Mais y'a des pros qui ont un truc super bordélique avec des bouts de figs partout, ça ne les gêne pas pour autant.

-Les pinces:
attention, les pinces coupantes sont plutôt faites pour couper plastique et métal mou. Ne coupez pas de l'acier avec (genre des trombones pour faire des renforts en contre perçant) car ça va les bousiller.

-La perceuse à main:
les forets sont fragiles et pas donnés. N'essayais pas de forcer comme une brute, percez doucement.
Si vous passez à la dremel, une paire de lunettes de protection à 4€ ça vous évitera un éclat de plomb ou un morceau du foret qui éclate dans l'œil.

A venir: montage, puis peinture basique, puis peinture plus avancée.

3

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Partie III: Montez vos figurines.

Il ne faut pas du tout bâcler la préparation sous peine de le regretter pendant et après la peinture.
Un truc super bien peint mais avec une grosse ligne de moulage, c'est quand même du gâchis.

La préparation change totalement selon la matière.

Montage après ou avant la peinture?

Certains gars peignent tout à part, mais ils sont quand même minoritaires.
C'est à mon goût stupide pour une figurine, car la colle peut faire des dégâts (la colle à plastique fait fondre la peinture, la cyanolite fait de la vapeur blanche), sans parler des raccords à faire en green stuff qui doivent être peints, et le pire, les effets de lumière ou les lavis qui ne seront pas cohérent.
De toute façons il va falloir apprendre à ne pas déborder et à être agile avec votre pinceau, et entièrement monté ça ne gêne pas vraiment au final.
Vous pouvez le faire si vous êtes très pressé ou pour des cas spécifiques, par exemple les boucliers peint à part (selon la figurine, le bouclier peut être moulé directement sur le bras, donc pas possib'), ou encore peindre tous les space marine en couleur 1 à la bombe et leurs sacs à dos/bolter en couleur 2 avec une autre bombe histoire de gagner du temps.

Pour le socle, là c'est différent. Coller la figurine à la fin sur un socle terminé (avec de la vraie colle genre Epoxy en deux partie) c'est très courant dans la peinture d'expo, ça évite d'avoir les pieds "enfoncés" dans le socle, et le socle peut gêner pour travailler la figurine.
Dans la peinture d'armée, ce n'est vraiment pas rare de les peindre déjà collées au socle. A vous de voir.

Quand aux maquettes, là c'est totalement différent. Vous n'allez pas pouvoir peindre votre moteur ou la cabine de pilotage si vous assemblez tout. Il faut procéder par étapes, mais en général c'est précisé dans le manuel de montage de votre maquette quand il ne faut pas coller quelque chose tout de suite.


Figs plastiques:

Voilà ce que vous avez en général:

http://pix.lesitedecuisine.fr/b/2/b/9d8993cd0e31f5e02ffef0fa7e274tt.jpg

Vous pouvez étudier un peu la grappe et de choisir les pièces qui conviennent. Certains préfèrent tout découper et tester avant de coller pour mieux se rendre compte. C'est personnel.
Vous pouvez tester différents positionnements avec du patafix par exemple.
Bien sur, il ne faut pas jeter les pièces en surplus: il faut les stocker, elles peuvent vous servir tôt ou tard, pour décorer un socle, pour faire une conversion (changer l'arme ou la tête d'une figurine) ou faire du trafic avec vos potes tel des cartes pokemon à la cours de récré.
Rien de tel que de mettre une tête de space marine peinte aux couleurs de l'armée de votre pote sous le pied de votre général, et en rajouter à chaque victoire.
Même si vous ne gagnez pas en fait, ça lui fera la bite.
Au bout de quelques années et quelques armées, on se retrouve avec une "boite à rabiot" impressionnante, et on peut parfois fabriquer des figs biscornues rien qu'avec ça (des jambes de ci, un torse de ça, des bras de trucs et une tête de bidule, et hop j'ai un méga mutant).
Des fois c'est très utile pour personnaliser son armée, par exemple garder des capes en fourrure ou des torses nus pour se faire des space marines torse poils barbus aenema compliant.

Si vous vous lancez dans une armée, autant faire à la chaine comme un petit chinois, vous gagnerez du temps.

Pour ébarber et monter une figurine plastique c'est simple. Vous coupez les pièces à la pince, et ensuite il vous suffit de retirer les attaches proprement puis de gratter la ligne de moulage qui fait tout le tour du morceau avec un couteau de modélisme. Pas besoin de forcer, il suffit de mettre la lame dans le 1/4 de mm de la ligne de moulage puis de tirer pour la supprimer sur toute la longueur.
Vous constaterez qu'elle est au même endroit sur les pièces, d'où le gain de temps avec le travail à la chaine, ébarber toutes les jambes, les coller sur les socles, ébarber tous les torses, les coller sur les jambes... Etc.
Rien de dur.

Pendant que vous ébarbez les pièces 2, la colle entre la pièce 1 est le socle sèche.

Coté détails, vous noterez aussi que la majorité des armes n'ont pas leur canon percé. En 28mm ça se voit et c'est laid.
Deux choix: mettre une petite touche circulaire de noir sur le canon du flingue (ce que je faisais avant). Ca va vite. C'est moins laid et de loin ça passe. De loin juste.
Le mieux: percer le canon avec une perceuse à main. Le plastique se perce très facilement, pas de soucis particuliers.

Vous trouverez aussi des trucs plus chiants que d'autre dans la phase montage: certaines figurines sont en peu de pièces, assez grosses, donc c'est simple.
D'autres sont très fines, et du coup beaucoup plus fragile, ça commence à être chiant. Il y a aussi celles avec énormément de pièces (les space marines sont pas mal de ce coté: jambes, torse en deux partie, 2 bras, fusil, back pack, tête, deux épaules, ça fait 10 pièce par marine).
Il ya la totale avec des figs très fines en plein de pièces. Pas de secrets, il faut prendre son temps.
Le montage est une phase plus longue qu'on ne le croit. Ca demande quand même moins de concentration ou de lumière que la peinture donc vous pouvez mattez la tv ou autre.

Il y a aussi les boites de base de warhammer & warhammer 40.000: elles ciblent le débutant, et présentent des figs de bonne qualité mais monobloc ou clipsable.
On les retire de la grappe, on vire la ligne de moulage, on clipse le truc si besoin, et hop.
Vous ne pourrez pas (ou plus difficilement) varier les poses des figs monobloc. Par contre le gain de temps est conséquent.
Honnêtement, il est dur de faire la diff entre une fig monobloc récente et une que vous vous êtes fait chier à monter, donc avoir le cœur de son armée en monobloc et agrémenter les élites (et/ou quelques premiers rangs dans le cas de battle) en trucs à monter est une bonne idée pour se faire une armée pas chère.


Figs en métal:

On applique la même chose que pour le plastique avec les différences suivantes:
Il y a beaucoup moins de pièces (Ahhhh). C'est beaucoup plus chiant à coller (grrr): la super glue colle beaucoup plus vite aux doigts qu'au white metal de l'alliage actuel. Et bien sur avec de la colle à plastique ça ne marchera pas.
Ca peut vite s'avérer très chiant selon la taille des pièces, genre ceci:

Où les petits crânes sur les piques sont à coller un par uns (et il y en a d'autres derrière). N'espérez pas le faire à la super glue, trop fragile. Il faut donc parfois passer à la colle epoxy pour ce genre de pièce complexes.

http://pix.lesitedecuisine.fr/4/0/a/0715317faf1faa9a23c8f82ad7dd1tt.jpg

J'ai du passer 3h00 à monter cette figurine, je ne la recommande vraiment pas à un débutant.

Protip! La colle tiens vraiment mal sur des surface trop lisses. Limez un peu la zone de contact des deux pièce à coller, ça va créer de toutes petites aspérités vraiment utile pour la super glue.
L'epoxy n'a pas ce problème. En contrepartie il faut rester sans bouger comme un con en maintenant les deux pièces pendant plusieurs minutes.

Le contreperçage:
pour des pièces lourdes, vous vous apercevrez vite que si vous ne faites pas ça, ça casse tôt ou tard. Si ça casse quand la peinture est finie, c'est beaucoup de boulot à récupérer.
La méthode est simple: percer un trou dans la partie A. Y glisser une tige de cuivre ou un bout de trombonne. Percer un trou dans la partie B, vérifier que ça s'emboite bien:

http://pix.lesitedecuisine.fr/c/c/b/52f83b14ac12de7a49a3176673aa8.jpg

Vous pouvez maintenant coller.
Pour être sur que ça s'emboite bien, vous pouvez mettre une goutte de peinture sur la tige qui dépasse, qui marquera l'endroit à percer sur la seconde pièce.

Les lignes de moulages: va falloir limer au lieu d'utiliser votre couteau de modélisme trop fragile pour ça. Et là les lignes sont différentes sur chaque figurine, cela dépend de la pièce dans le moule et ce ne sont pas des grappes comme pour le plastique.
Si vous avez 10x la même figurine, la ligne sera bien sur au même endroit, mais c'est rarement le cas d'avoir des figs identiques en plomb de nos jours.

Le bouchage des trous:
il faut utiliser du mastic genre tamiya ou de la green stuff pour boucher les trous. Et un petit outil de sculpture, que j'ai oublié dans la liste de hier, il y arrivera bientôt.
Vous prenez un bout de green stuff, coupé sur la largeur pour avoir une part égale de bleu et de jaune, vous mélangez jusqu'à temps que ce soit bien vert, et après vous en mettez un peu dans le trou à l'aide de l'outil.
Attention: c'est horriblement collant, et certains malchanceux ont des réactions allergiques en tripotant cette pâte (je n'en connais pas, mais c'est marqué, comme sur les boites de cahuètes).
Pour limiter l'effet collant, il faut tremper votre outil dans l'eau et l'utiliser humide.
L'outil à deux faces, une sorte de coté couteau, et une sorte de spatule. Avec la spatule on peut lisser, avec le coté couteau on peut faire des trous, marques etc. Reboucher un trou ce n'est pas sculpter un truc entier, ça reste simple, le pire étant de bien appréhender cette saleté de green stuff.
Le secret, c'est l'eau. Si ça colle et ça fait chier, vous n'en avez pas mis assez. Le second secret, c'est qu'il faut bien mélanger jusqu'à temps qu'il n'y ait qu'un tas uniforme vert, et pas de traces bleues ou jaunes.

Le lestage:
vérifiez bien que la figurine tient correctement debout. Parfois, un type bondissant vers l'avant avec une grosse arme ne tiendra jamais debout. Ou un porte drapeau avec un drapeau plus lourd que lui. Dans ce cas, collez des rabiots de plomb sous le socle, et décorez son socle avec une petite pierre à l'opposé, ça limite les dégâts.

Le lissage:
Si vous voulez faire du travail de pro pour exposer, il faut aussi lisser la fig avec du papier de verre très fin genre 1/400eme.
Une autre technique est le "jus" de milliput. Le milliput est une pâte epoxy un peu comme la green stuff, mais que vous pouvez rendre liquide dans l'acétone. Avec un jus très liquide passé au pinceau en fine quantité, ca va lisser la figurine et boucher les micro aspérité du métal.
Honnêtement, je n'ai jamais fait ça de ma vie, vu que je peins pour jouer.


Figs en résine:

la résine prend bien mieux les détails que le plomb, qui lui le prend un chouilla mieux que le plastique (la différence entre qualité plomb/plastique s'est vraiment estompée ces dernières années).
En contrepartie, c'est le plus chiant à travailler.

Les trucs à savoir:

Protip! Il faut IMPERATIVEMENT laver les figs en résine. Ca peut parfois être utile chez certains fabricants de figs en métal, mais pour les figs en résine c'est obligatoire:
les agents de démoulage sont très huileux, même la peinture en bombe n'accroche pas là dessus. Une vieille brosse à dents, un peu d'eau savonneuse, et go.

Attention, préférez faire ça dans une bassine que dans l'évier, si vous perdez une pièce de votre fig en résine série limité à 50€, vous allez le regretter un peu.

L'ébarbage peut se faire exactement comme pour le plastique, c'est souple et assez fragile. Par contre, attention, si vous limez/percez de la résine il vaut mieux mettre un masque à poussière, c'est réputé dangereux pour les poumons.
Pour la colle, pareil que le métal, super glue ou epoxy.


Les socles:

Il est souvent intéressant de commencer à travailler le socle avant la peinture. Ajouter du sable avec de la colle à bois (soit tout sabler soit quelques touches, on verra plus tard) avant la sous couche en bombe, ou coller des cailloux etc.

Voilà, vous savez tout. Prochaine étape, la peinture basique.
J'updaterais la section outillage avec l'outil de sculpture qui est assez utile dès que vous avez des figurines complexes en métal.

4

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Partie IV: Les bases de la peinture.

Passer la sous couche:

La sous couche c'est comme l'apprêt sur le mur avant de peindre. Sans c'est plus dur (voire impossible pour de la résine) et ça se voit souvent. Il est totalement impensable pour moi de peindre sans sous couche maintenant, même si quand j'ai commencé je barbouillais à même la fig.
Pour l'appliquer, rien de mieux qu'une bombe. Au pinceau, bof, surtout pour débuter: vous risquer de noyer les détails et de vous faire chier pour rien.
Certains pros procèdent au pinceau par très fine couches, mais c'est rare.
Les bombes ont aussi des solvant et des peintures qui accrochent bien plus que l'acrylique au pinceau.
Donc on va partir sur la bombe.
Un masque à peinture jetable ou un vrai avec des cartouches pourra se révéler utile si vous faites ça plusieurs fois par semaine, sinon pas grand chose à craindre.

Comment sous coucher proprement à la bombe? C'est très simple, mais il faut respecter impérativement certains points:
-faire ça en extérieur, sinon bonjour l'odeur et les particules de blanc ou de noir que vous retrouverez sur vos murs.
-secouer pendant au moins 1 minute 30 la bombe dans tous les sens, voire 2 minutes pour certaines marques.
-Pulvériser au minimum à 20cm des figurines.

En gros, une fois l'étape III faite, vous aller accrocher vos figs sur des supports histoire de pouvoir les manipuler peinard (bouchons, pots de peintures vides, cubes de bois, ce que vous avez sous la main).
Vous trouvez une vieille planche ou une demi boite et ça vous servira de caisse de peinture, vous mettre vos figs dedans, bien espacées et sans faire de rangs, genre une ligne de X figurines, vous agitez votre bombe pendant 1-2 minutes, puis vous aspergez les figs par petites pressions en étant à 20-25cm si c'est une bombe army painter, et 25-30 si c'est du Tamiya ou du GW.
Surtout, ne noyez pas les détails. Si vous avez une table ou un truc du genre pour pouvoir pulvériser par en dessous, c'est super. Autre méthode, plus soigneuse mais plus longue, vous tenez la fig dans la main avec un gant, et vous la bombez avec l'autre.
Attendez que ça sèche (10-15 minutes) puis vous pouvez récupérer vos figs pour passer à la suite.

Petit conseil pour ne pas noyer les détails: éviter de pulvériser sur les angles trop évidents comme en étant directement perpendiculaire à la figurine, quand vous prendrez des angles inclinés vous aurez des zones qui auront reçu trop de peinture.
Pulvérisez directement que des angles inclinés, genre "en haut à gauche, puis par en dessous à gauche", tournez la figurine grâce à son support et faites pareil, jusqu'à temps que la figurine soit entièrement peinte.

Si jamais vous avez un peu foiré la sous couche, cad que l'on voit encore un peu le métal ou le plastique par endroit, là au lieu de noyer tout le reste, il vous suffit de diluer la couleur que vous avez utilisez à 50% avec de l'eau et de la passer sur les zones concernées avec un pinceau de bonne taille.
Si, et ça c'est bien bien chiant mais commun, vous apercevez maintenant que la fig est toute noire ou toute blanche une horrible ligne de moulage ou un truc que vous n'avez pas ébarbé, il vous suffit de le corriger au couteau ou à la lime, et de corriger la zone concernée au pinceau.


choix de la sous couche:

Alors, noir, blanc (ou gris ou autre?)
La réponse est... Ca dépend. Et en bonus, ça change tout. Perso j'alterne en fonction du sujet, et je vous conseille de faire de même.
Vous aurez un double apprentissage à faire car on ne travaille pas sur du blanc ou du noir de la même façon.

Passons en revue les différents choix:

-blanc: la GW en bombe blanc est géniale. Assez poudreuse, mais très fine avec un beau blanc mat et couvrant.
Avantages d'une sous couche blanche: vos couleurs claqueront plus. Du rouge moyen passé sur une sous couche blanche sera vif, sur du noir il sera plus sombre.
Vous verrez plus tard qu'il est plus simple d'assombrir que d'éclaircir. Surtout pour du haut niveau avec du dégradé.
Désavantages: quand vous peignez, si vous n'êtes pas trop soigneux ou si votre peinture est mal diluée etc., vous aurez des zones très petites comme des pointes de crayon où la peinture ne s'est pas déposée. Sur du noir, ça ne se voit presque pas, tandis que les points blancs se voient beaucoup plus. De même, un creux mal peint avec du noir, hop, ça fait l'ombre. Un creux blanc c'est laid et pas réaliste.
Mon utilisation: c'est très bien pour les figurines qui doivent avoir une couleur claire au final. Par exemple tous mes orcs & gobs, plutôt sombres, sont sur une base noire. Si je dois peindre un elfe flamboyant, il sera sur une base blanche.

-noir: pareil je travaille à la GW.
Avantages: c'est plus rapide de travailler sur du noir, les imperfections se voient moins. C'est donc souvent la base préférée par les peintres d'armées (et beaucoup de tuto GW).
Désavantages: si vous voulez la majeure partie de la fig en jaune ou rouge vif, vous pouvez oublier.
Mon utilisation: j'ai tendance à utiliser souvent la sous couche noire, car mes armées sont souvent "sombres". Ouaip c'est bien fait, les méchants sont sombres et les gentils clairs.
Warning: les échelles. Pour du 15mm ou moins, je travaille en blanc, car avec une sous couche noire n'aide pas pour les contrastes, et plus les figs sont petites, plus ils faut contraster pour faire ressortir les détails.

-gris: un choix de couilles molles qui pensent que ça va être un bon compromis entre le noir et le blanc.
Comme c'est neutre, ça ne dénature pas vos couleurs, sinon ça ressemble à du blanc.

-bomber direct la couleur dominante: Bah selon la taille de votre armée, c'est pas con. Exemple, une armée de space marines rouges, vous les bombez correctement dans le bon rouge, vous avez déjà fait 80% des couleurs de base en sous couchant.
Autre exemple coulant de source: un régiment de mecs à poils genre gaulois, un coup de bombe chair. Une armée de squelette, hop, couleur os. Des nécrons? Bombe argent.
Avantages: si vous avez un schéma d'armée proche du monochrome, c'est un gain de temps certain.
Désavantages: a part le cout des bombes de peinture si vous avez plusieurs armées de couleurs différentes, il y a bien sur le schéma des figurines; si vos figs doivent être multicolores (par exemple bras & têtes nus, chemise couleur A et pantalon couleur B, ça ne va pas vous servir à grand chose de bomber tout en A ou B).
Mon utilisation: mes flottes bfg ont été peintes en rouge pour le chaos & bleu pour la navy, donc à la bombe de couleur.
Je n'ai testé que les bombes "Army painter" mais j'en suis très satisfait. Même prix que les bombes GW, annoncées comme à la même contenance, mais pourtant plus lourde et j'ai l'impression qu'on peut faire plus de figs avec (ou que GW ment sur la quantité).

-ruses de sioux: quand vous aurez un peu plus d'expérience, vous pourrez commencer à faire des effets dès la sous couche, par exemple sous couche noire puis une pulvérisation de blanc à la verticale pour avoir un "éclairage zénithal" tout guidé, ou, l'inverse, fig blanche et à la verticale par en dessous un coup de noir pour du préombrage, ou si vous voulez vous prendre la tête fig grise, ombrage avec un pschit de noir par en dessous puis un pschit de blanc à la verticale.

-les peintures "fortes en pigment" comme la foundation ou autre changent un peu la donne:
on a maintenant des gammes de rouge/marron jaune/orange qui tiennent sans soucis sur du noir et en une seule couche.
Ou qu'il est le piège? Y'en a pas. A part que si vous prenez de la foundation, ça sèche beaucoup plus vite que la peinture normale, et elle a un aspect plus "pateux" donc c'est plus pour les couches de base que les éclaircissements. Pas vraiment conseillé pour les peintres de cheminées, mais super pour les peintres d'armée.


Les aplats:

Les aplats, c'est à la fois le plus simple, le plus long et le plus chiant.
Une fois fini, vous allez enfin passer aux choses que je trouve intéressantes dans la peinture de figurine, soit les ombrages, éclaircissements et les détails. Mais cette étape est obligatoire et doit être bien réalisée, tout comme la préparation et le montage, sinon cela gâchera la figurine malgré le temps passer sur les détails.

Cela consiste à bêtement appliquer les couleurs de base sur la figurine.
Il ne faut pas déborder, surtout avec les couleurs qui couvrent (par exemple si vous faites du jaune et noir, soyez très prudent lorsque vous appliquerez le noir).
Quand vous aurez fini cette étape, votre figurine sera encore moche:

http://uppix.net/6/c/4/34a106aa4c405386ff80ebe5cdf7e.jpg

http://uppix.net/6/3/a/4eccdc30e8d4112c8e326f08f3550tt.jpg

http://uppix.net/0/9/b/c798a501c28ad8a3816f64804af23.jpg

http://uppix.net/9/2/7/3aa2d1015b3b51d21bd2e22712f3f.jpg

C'est normal, tout ce qui donne du contraste, du volume, de la profondeur et donc un peu de crédibilité viendra plus tard.

Cela a beau être simple (et monotone) il ne faut pas négliger quelques points clef pour la réussite de vos aplats:

-la dilution: c'est LE point le plus important. Il faut que vous peignez avec une peinture qui ait à peu près la consistance du lait. Cad. liquide mais pas trop. Il faut qu'elle garde sont pouvoir couvrant tout en ne faisant pas de pâté dégueux comme si vous peignez à la gouache.
C'est très simple de diluer, dans votre palette (soucoupe, plastique du blister... Ce que vous voulez du moment que ça n'absorbe pas les liquides), avec un cure dent, vous touillez un peu le pot jusqu'à temps que la peinture soit homogène (ou vous agitez à fond la petite bouteille dans le cas de la vallejo, en ayant pris soin au préalable de mettre une bille ou une chute de plomb dedans), puis vous mettez quelques gouttes dans votre palette l'aide de votre cure dent, puis vous rajoutez 1/3 ou 50% d'eau selon la consistance de votre peinture (deux pots de la même couleur du même fabriquant n'ont pas forcément la même consistance) et vous touillez pour avoir un mélange là aussi homogène et bien fluide. Si il fait plus de 25° ça commence à sécher vite et c'est chiant. On verra les ruses comme le retardant ou la palette humide lorsque l'on parlera des dégradés.

-Le bon pinceau: à moins de peindre quelque chose de minuscule, pour cette étape, un pinceau 1 ou 2 pour une figurine standard est la bonne taille. Peindre avec un pinceau trop fin avec un petit réservoir = cela va être long et chiant, et on verra encore plus les traits du pinceau.

-Plusieurs couches si besoin: bien sur, une grosse couche pâteuse va mieux couvrir. Mais c'est très moche. Si vous vous débrouillez bien en général pour du tabletop, une seule couche suffit, sauf couleur très claires comme du bleu pastel, du rouge vif ou du putain de jaune (je vous ai déjà dit à quel point je haïssais peindre du jaune?). Il vaut mieux laisser sécher complètement la première couche et si vous voyez encore la sous couche, en passer une seconde.
Les peintures "fortes en pigment" (voir plus haut) règlent en bonne partie ce problème.

-Peindre sans déborder: pas de secrets, ça vient avec le temps. C'est plus dur pour certains qui ont "la tremblotte" même sans fumer ou boire des litres de café. Si vous faites une erreur (paf un beau trait noir sur le futal vert), plusieurs choix:
recouvrir l'erreur. Ca marche bien si la couleur mise par erreur est plus claire que l'autre.
Essayer de la corriger avant que la peinture sèche, en gros vous prenez un pinceau bien trempé d'eau et vous frottez doucement pour virer la peinture. Il faut réagir vite, sinon c'est trop tard. C'est ce que j'essaye de faire quand ça arrive. Sur les couleurs métalliques, c'est chiant (le métal laisse des petites particules métalliques brillantes).

-La peinture métallique: là vous avez deux choix aussi, le métal non métallique ou le métal est fait en dégradé de gris ou de marrons jaunes, c'est très "tape à l'œil" mais il faut avoir une certaine maitrise des jeux de lumière, c'est long, est pas toujours beau (quand c'est loupé c'est horrible). Là c'est du "discret" qui tue

http://uppix.net/0/d/4/b6229564c927a89cf056c4e6757d3tt.jpg

Là c'est du tape à l'œil:

http://uppix.net/7/5/e/1cb824c9b12c4fd09b79b268eab3b.jpg

Et puis il faudra faire toute l'armée comme ça, bon courage smile Je ne le conseille pas aux débutants ni aux peintre d'armée, sans parler du choix esthétique.
Le bon vieux "true metallic painting", avec de l'or et de l'argent en pot. C'est simple, mais il ne faut pas en abuser, et surtout y apporter autant de soin qu'à une couleur normale. On verra plus tard pour les effets. Par contre il vous faut si possible un deuxième pot d'eau pour nettoyer les pinceaux ayant servi à du métallique, car ça fait des petites particules de merde semblables à des paillettes or ou argent qui iront se déposer dans vos autres couleurs si vous utilisez la même eau pour diluer.

-L'impact de la sous couche et les couleurs: c'est là que votre choix de noir ou de blanc va jouer sur la peinture. Toutes les figs que vous voyez au dessus sont pour du tabletop, des figurines de jeu agréables à regarder, en prenant en compte le fait que si vous passez 1 semaine par figurine c'est pas demain que vous jouerez avec votre armée de 200 orcs.
Cependant si vous voulez peindre pour le plaisir, ou faire un héros superbe, vous allez passer plus de temps.
Vous allez pouvoir faire de belles couleurs qui pètent à partir du blanc, mais ça va être plus long car il faut faire tout le lining si vous voulez du contraste. En noir on peut tricher. Je vais détailler dans le paragraphe d'après.
Le noir apporte de la vitesse mais ça sera plus dur pour les dégradés car vous allez partir sur du sombre, et vous allez plutôt jouer sur les éclaircissement que sur les ombres. Éclaircir c'est plus long, à moins de ne faire que peu d'éclaircissement et d'avoir un rendu bien tranché bien tabletop. A vous d'expérimenter et de vous faire votre avis.

-Le lining: l'un des secrets pour avoir des figurines réussies, et qui a été longtemps un de mes problèmes, c'est le contraste. Plus l'échelle est petite, plus les figurines doivent être contrastées pour que l'on voit bien les détails et les jeux de lumière.
Le lining consiste à passer une fine ligne de noir dilué dans les creux pour détourer chaque pièce. Par exemple sur une ceinture, vous passerez une ligne fine de noir entre la ceinture et la chemise, puis une autre entre la ceinture et le pantalon, cela fera bien tout ressortir. Par contre il ne faut pas trembler, utiliser de la peinture bien liquide et être précis. C'est long et chiant mais vraiment visible.
Ce n'est pas vraiment des aplats, car par exemple certains le font avant de peindre les couleurs de base et essayent de ne pas déborder sur les lignes noires...
Si votre sous couche est noire, cette étape est superflue: il vous suffit de laisser la ligne de noir en haut et en bas quans vous peignez la ceinture en marron, tout bêtement.
Si vous travaillez avec des lavis, du "dipping" ou en barbouillant d'une couleur unique sombre genre du marron à l'huile ou du lavis citadel, ce que l'on verra dans l'étape d'après, ça peut aussi être superflu.
Certains peintres font aussi ça avec un rotring très fin.
Vu que mes figs de jeu sont souvent en base noire et que je fais des lavis bien sombres, perso j'ignore un peu cette étape, mais ça donne un bon rendu.

Autre utilité: sur les véhicules ou les maquettes, séparer les différentes plaques est primordial vu la taille des engins:

http://uppix.net/a/7/2/590cd18df020a7bcda8f0ebb9a729tt.jpg


Le brossage

Le brossage, ou drybrush, était il y a 20 ans "la" façon de peintre des armées, expliqué dans un white dwarf sur 2. Ca a bien évolué depuis: c'est considéré comme une technique primaire et sale qui hérisse le poil des peintres de cheminée.
Néanmoins, cela a toujours son utilité pour certains trucs, et à petite échelles (15-10 et 6mm) un bon brossage clair sur un tank sombre fera ressortir les détails en un temps record. Quand on en a 100 à peindre, c'est pratique.

Voilà le rendu de mes orcs noirs, sous couchés noirs puis brossé en rouge sombre:

http://uppix.net/5/4/1/b2974c6180fde8f425b4ecb6aab9btt.jpg

Comme vous le voyez, le rendu est assez crado.
C'était juste pour avoir justement une couche irrégulière pour simuler de la rouille donc on ne verra plus les traits de pinceau plus tard, un des exemples d'application "propre".

La technique consiste à tremper la pointe (le bout de la pointe, j'insiste: il ne faut jamais que la peinture monte jusqu'à la partie métallique) directement dans le pot préalablement agité (car une peinture pâteuse est plus appropriée, liquide ça sera encore plus laid coté traits de pinceaux), puis de l'essuyer dans un sopalin, un chiffon, ou encore la frotter sur un papier journal jusqu'à temps qu'on ne voit quasiment plus de peinture en sortir. Il en restera toujours un peu. Ensuite vous barbouillez la zone que vous souhaitez brosser en frottant le pinceau dessus, vous verrez que les arrêtes et parties saillantes vont petit à petit se marquer avec votre couleur.
L'idéal est donc de brosser une couleur plus claire que celle que vous recouvrez.
Pro-Tip!: le brossage abime les pinceaux. Il existe des pinceaux à poils assez durs spécial brossage chez certains fabricants, sinon il vous suffit de garder vos vieux pinceaux pour effectuer cette tâche ingrate.

Il vous suffit de pratiquer un peu sur un bout de grappe pour maitriser. Vous pouvez jouer sur la taille du pinceau ou de la brosse (il vaut mieux un pinceau assez gros, mais pas trop histoire de ne pas déborder si le reste de la figurine est peinte, et pour des tanks passez à la brosse taille 8-12) et sur la charge en peinture pour accentuer ou diminuer l'effet.

Utilité du drybrush:

-Pour les débutants, on peut s'en servir pour les armes et fusils en brossant une couleur métallique sur du noir. Attention, les petites particules de métal vont faire chier là aussi, et si votre figurine est déjà peinte, prudence.
-ça peut aussi servir pour la fourrure ou les barbes/cheveux.
-Les socles. Ca même maintenant je me fais pas chier à peindre les grains de sable un à un, personne le fait d'ailleurs. Il suffit de brosser en plus clair et hop.
-les arrêtes des tanks
-Les décors

On peut aussi faire de l'Overbrush: même technique, sans essuyer la peinture au préalable. C'est ultra barbare, mais ça a son utilité, par exemple pour peindre un empilement de rochers, vous les sous couchers noirs, puis vous les overbrushez en gris sombre, puis gris clair, et un ptit drybrush final en gris très clair ou blanc et hop.


Ombrer avec des lavis

Si vous partez sur une base noire et que vous peignez avec des couches de plus en plus claire, c'est une phase que vous n'utiliserez pas souvent.
Par contre si vous partez sur du blanc et des couleurs claires, c'est primordial.

L'une des méthodes les plus simple, c'est le lavis. Cela consiste à diluer fortement de la peinture avec de l'eau, et de la passer sur la zone à assombrir.
Par exemple vous allez peindre une veste en bleu clair, puis vous aller diluer une goutte de peinture bleue marine dans 8-10 gouttes d'eau et allez barbouiller toute la veste avec.
Ce jus étant très liquide, il va s'infiltrer dans les creux et plutôt glisser sur les parties apparentes. Cela va renforcer les reliefs et assombrir avec un look naturel les creux.

C'est vraiment simple de jouer avec les lavis, on peut varier sur la dilution pour accentuer l'effet, faire des lavis multiples, par exemple faire un lavis de couleur un peu plus foncée sur toute la zone que vous voulez assombrir, puis un lavis plus sombre mis juste dans les creux.

Il y a aussi d'autre produit que de la peinture, comme les encres (qui sont effectivement comme de l'encre, aussi liquide que de l'eau mais très fortes en coloration), ou des lavis tout prêts en pots.
Ceux de GW sont très bons, ils sont un peu visqueux et sèchent vite, ce qui est utile pour les peintre d'armées, on ne perd pas de temps et grâce à la viscosité on a un contrôle total du lavis.
Voilà par exemple ce qu'ils donnent sur une figurine blanche:

!url!

Inversement, voilà ce que donne un dégradés en lavis et glacis (on verra ça plus tard) en... 80 jus différents:

http://pix.lesitedecuisine.fr/6/0/a/be886c035d73099fb2cd6bf052902.png

C'est très beau mais il faut avoir le temps en plus du talent.

Quelques petits trucs: la tension de l'eau fait que sur de trop grandes surfaces, vous aurez des auréoles dégueulasses quand votre lavis sèchera. Les encres ont également ce souci.
Les lavis citadel ou d'autres marques ayant beaucoup de médium acrylique ne l'ont pas, ou très atténué.

Pour éviter cela, vous pouvez:
-ajouter une goutte de liquide vaisselle dans l'eau de votre lavis
-diluer avec de l'eau déminéralisée
-ajouter du médium mat à votre mélange
-ajouter du Klir (le Klir de Johnson pour les sols, ça sert à million de truc dans le maquettisme est les figurines, à tel point que je me demande encore si c'est des ménagères qui en achètent)
-faire des lavis de peinture à l'huile diluée dans du white-spiritt ou de la térébenthine
-limiter le "saut" de couleur: si votre couleur est par exemple du bleu très pâle, vous aurez plus d'auréoles avec un lavis de bleu sombre qu'avec du bleu moyen.
Ca peut aussi vous jouer des tours avec du magic wash ou de la peinture à l'huile donc pensez au saut de couleur.
-Quand le saut de couleur est trop important, ne passez votre lavis que dans les creux et pas sur toute la zone

Le "magic wash" au Klir est top, facile d'utilisation et bon marché: préparez vous un petit flacon fait de 3 ou 4 parts d'eau pour 1 part de Klir. Agitez à fond, laissez reposer jusqu'à temps qu'il n'y ait plus de bulles, et vous pouvez diluer votre peinture avec cela.
L' autre avantage c'est que ça fait une couche légèrement protectrice un peu comme un vernis.
Le gros plus, c'est que si vous avez 80 figurines à peindre et que vous avez besoin d'un lavis de telle couleur, vous pouvez préparer votre pot de lavis tout prêt (l'eau ne croupira pas avec le Klir).
A quelques euros la bouteille de Klir, ça reviendra 10x moins cher que d'utiliser du lavis citadel.

Perso je ne suis pas sectaire et j'utilise un peu tout selon le projet (encre, lavis de peinture, magic wash, lavis citadel...).

Ombrer au kilo

Quand vous peignez des figurines pour un jeu d'escarmouche, pour le plaisir ou l'exposition, prendre son temps va de soi.
Mais quand vous avez envie de jouer avec votre nouvelle armée mais que vous avez 50-100 figurines à peindre, c'est moins évident. Il faut trouver le bon compromis temps passé/rendu.
Il y a quelques méthodes utiles.

Tricher dans les jeux antique et médiévaux:
Dans la majorité des jeux de ce types, les figurines sont en régiment, empilées en tas, avec des rangs pour avoir de l'impact.
Une méthode simple pour gagner du temps consiste à faire des efforts sur le premier rang, et aller plus vite sur les rangs arrières (quand vous retirez les pertes, vous le faites par l'arrière, et hop).

L'army painter:

L'army painter est un lasure.
Une fois les couleurs de base appliquées, vous allez tremper la fig dedans et hop, tous les ombrages sont fait d'un coup.
Vous aller prendre une pince, tremper la figurine dedans en entier, la secouer pour virer l'excès, et la laisser sécher 24h00.
Ca c'est le mode d'emploi. Vous verrez que selon le socle c'est pas trop pratique, que si vous faites tomber la figurine dans le pot vous allez le regretter, de même si elle s'éclate contre le mur en la secouant.
Quand on est prévoyant on barbouille la figurine avec un vieux pinceau, on pompe l'excès avec un pinceau sec ou un chiffon par capillarité, et c'est bien moins barbare.

Il existe 3 types: marron clair, marron sombre, et noir, à utiliser selon les couleurs de votre armée.
Vous pouvez aussi acheter du lasure acheté en magasin de bricolage, mais au moins avec l'army painter vous n'avez pas de doute sur les teintes, la dilution, et vous savez qu'il ne va pas faire fondre le plastique.

Leur site est pleins de tutos, par exemple:
!url!

Si on s'arrête là c'est du tabletop très moyen, et je vous conseille au moins un coup de vernis mat pour virer l'effet brillant du lasure.
Rien ne vous empêche de mieux détailler la figurine avec quelques éclaircissements après.

Le lavis massif:

Même principe que l'army painter mais en moins bourrin:
vous peignez quelques figurines en couleur de base, puis vous aller toutes les barbouiller d'un lavis citadel, à l'huile ou au magic wash (pas à l'eau sinon vous aurez des auréoles) avec une couleur adaptée.
En général marron ou noir par exemple. Mais si vous peignez des démons bleus, du bleu foncé pourra être adapté, sous réserves qu'ils n'aient pas de vêtements ni d'armes. A vous de voir quel teinte va bien.

Un exemple sur mes orcs:
(ce soir quand je rentre du boulot).


Le pré-ombrage:

C'est une méthode qui offre à la fois vitesse et raffinement, ce qui est rare.

Ca consiste à jouer sur la sous couche pour avoir des effets de lumière tout fait, sans se soucier des éclaircissements ou des ombrages, ce qui peut aller beaucoup plus vite.
Le mieux c'est d'avoir un aérographe, mais on peut très bien le faire avec des bombes de peinture.
Par exemple vous allez sous coucher votre figurine en gris, bomber du blanc à la verticale, puis un coup de noir par en dessous.
Ou bomber toute la fig en noir, insister sur le gris à la verticale, et du blanc léger.
Ensuite vous aller travailler avec une peinture très diluée sur la fig (attention, ne pas utiliser de peinture très couvrante genre Foundation, car votre pré-ombrage ne servira à rien).

Voilà un pas à pas de très bonne facture ici: !url!
(et le gars maitrise car pour avoir un tel rendu en 2h00/fig... C'est le bon point de la peinture sur fig, on a toujours du chemin à faire, parfois en quelques jours on peut faire un bon surprenant car on a vu une vidéo ou quelqu'un qui vous a expliqué un truc que vous n'aviez pas compris).

Les éclaircissements

Une fois que votre figurine est ombrée, on commence déjà à mieux voir les reliefs.
Cependant elle manque encore beaucoup de contrastes.

Éclaircir consiste à passer sur les arrêtes et les angles une couleur plus claire que la couleur de base pour faire ressortir les volumes et contraster avec les ombres.
Typiquement, vous prenez un space marine bleu, ses ombres seront bleu sombre, et ses éclaircissement bleu clair.

Il faut travailler avec une peinture bien fluide, souvent un peu plus diluée que la normale, et passer la tranche du pinceau sur les arrêtes plutôt que la pointe vous permettra de glisser beaucoup plus facilement.
Pour un meilleur effet, en faire plusieurs avec une couleur plus claire en dernier de façon plus légère est conseillé, cela donnera quelque chose comme ceci en vue macro:

http://pix.lesitedecuisine.fr/f/6/7/b6d57ccbed90612f7abd6153b5c89.gif

Bien sur, pour un jeu d'escarmouche où vous avez peu de figurines ou pour un travail d'exposition, vous en ferez beaucoup plus que deux.
Avec certaines couleurs, c'est très simple: le vert ou le bleu par exemple, existent déjà en de nombreuses déclinaisons chez tous les fabricants, et il vous suffit de prendre un vert ou bleu moyen comme base, d'ombrer avec du sombre et d'éclaircir avec les plus clairs.

D'une manière générale, il vous suffit de rajouter un peu de blanc dans votre couleur de base pour faire vos éclaircissements.
Cependant si vous voulez peindre une armure rouge par exemple, ce n'est pas pareil: il y a moins de teintes disponibles, et éclaircir le rouge, c'est beaucoup plus compliqué ! Rajouter du blanc fera du rose. Vous pouvez toujours éclaircir à l'orange, mais le rendu est quand même différent.
Pour cela il faut ruser dès le début: Prendre un rouge sombre en couleur de base, assombrir au marron-rouge, et éclaircir avec un rouge vif.
Ensuite vous aurez les problèmes du blanc et du noir. Une armure noire sera impossible à assombrir, Vous pouvez éclaircir avec du gris sombre, du vert sombre ou du bleu sombre selon l'effet recherché.
Le blanc est bien sur impossible à éclaircir. Il vaut donc mieux partir sur une base gris pâle ou ivoire que vous monterez progressivement au blanc.
Prendre  du blanc ou du noir comme couleur de base n'est pas conseillée pour cela.

Dans le cas des jeux non réalistes, il est courant d'avoir recours au "éclaircissements extrêmes": on éclaircit une couleur bien sombre avec une couleur très claire.
Ca fait un effet pétant qui n'est pas du gout de tout le monde, mais questions contrastes vous êtes servis, exemple typique avec un space marine:

http://pix.lesitedecuisine.fr/8/b/8/8c0e4b957d20a14ea0e7c04ddf1d3.jpg

A vous de voir ce qui vous plait, c'est purement esthétique.
Vous verrez aussi que certaines zones se travaillent différemment, comme par exemple les visages qui nécessitent plus de soin et plus de contrastes, j'y reviendrais un peu plus tard.

La palette magique

Si vous voulez faire du bien joli en prenant votre temps, ce qui est en général réservé aux généraux de votre armée si vous êtres un peintre d'armée, vos éclaircissements ressembleront plutôt à ceci:

http://pix.lesitedecuisine.fr/6/c/b/96effbb6da8dc78f0e2f1cdfca788.gif

Globalement, c'est exactement le même principe qu'au dessus, sauf que vous allez appliquer plus de couleurs de façons plus en plus fine. Bien sur votre peinture devra être très diluée pour ne pas empâter la figurine avec vos 6 couches de bleu, et faire autant de mélanges est parfois fastidieux.
Une technique simple est qui peut s'avérer vitale l'été quand la peinture sèche en quelque minutes, c'est la palette magique (ou palette humide).

Il vous faut une coupelle ou soucoupe, vous y mettez un peu d'eau, puis un sopalin plié qui devra être bien imbibé (ou une petite éponge plate), et par dessus une couche de papier sulfurisé (le truc qu'on met au four pour ne pas que la pâte de votre gateau colle au plat).
Sur le papier sulfurisé vous mettez votre bleu, puis du blanc en dessous et vous mélanger de façons à avoir les couleurs nécessaires à votre dégradé directement accessibles (du bleu pur jusqu'au blanc).
Votre peinture séchera beaucoup plus lentement grâce à l'eau qui l'alimente par en dessous sans la noyer.
On peut même mettre la palette au frigo pour la réutiliser le lendemain.

Avec ça vous allez pouvoir faire vos éclaircissements en dégradé sans tout le temps rajouter de l'eau ou péniblement essayer de récupérer la même teinte dont vous avez oublié de noter les dosages.
(à ce sujet, noter sur un txt ou un vrai cahier quelque part vos mélanges peut se révéler fort utile, quand après avoir changé d'armée ou de régiment vous vous remettez à un régiment entamé il y a 6 mois et que vous ne vous souvenez plus comment vous avez obtenu cette teint, c'est ennuyeux).

Glacis

Un glacis est la même chose qu'un lavis, mais n'a pas le même usage.
Avec un lavis, vous laisser la peinture s'écouler naturellement dans les creux pour assombrir certaines zones.
Un glacis est lui aussi de la peinture très diluée, mais il est plutôt utilisé pour lisser un éclaircissement trop fort ou améliorer le rendu d'un dégradé.
Par exemple, vous avez du bleu normal puis du bleu très clair virant au blanc sur une zone, mais ça crache trop et vous voulez améliorer votre fondu.
Il vous suffit de passer sur cette zone un glacis de bleu clair au pinceau. Si en coulant le liquide glisse vers les creux sombre, retirer le avec un pinceau sec.
Une fois sec, vous aurez un dégradé beaucoup moins agressif.
Notez que pour peindre une armée, cette technique n'est quasiment jamais utilisée sur les fantassins, plutôt sur les quelques héros où vous allez décuplez vos efforts.

Métaux & détails

C'est simple, les métaux et les détails doivent être traités de la même façon que le reste.
Si vous avez fait un beau dégradé sur la chemise du perso mais que sa ceinture, son épée et sa bourse sont monochrome, ça va se voir.
Rester cohérent.
Vous pouvez éclaircir une couleur métallique avec du blanc, et l'assombrir avec du noir, comme pour les autres couleurs.

Je ne pense pas que vous allez attaquer le MNM (métal non métallique) tout de suite.
Voilà quelques idées pour peindre les métaux:

*Arme en acier:
Couche d'argent sombre, puis lavis noir, puis éclaircissements par exemple tranchant de lame en argent très clair.
Un petit jus "rouille" (lavis de marron orangé) peut s'avérer utile pour les races autre que les elfes.

*Arme en or:
Couche de bronze, lavis noisette, éclaircissements en or clair ou en or+argent.

*Arme en bronze:
Couche de bronze, lavis turquoise ou vert foncé, éclaircissements en bronze + or.

Sur les fusils vous pouvez faire un très léger brossage de noir au bout du canon.

*Les éraflures:
Vous avez plusieurs choix pour représenter une peinture usée.

La plus simple: la mousse à blister. Gardez un peu de mousse des blisters de figurines en plomb.
Coupez en une lamelle épaisse d'un centimètre. Trempez en une extrémité dans la couleur que vous voulez faire ressortir comme apparaissant sous la peinture d'origine.
Tamponnez là sur un papier journal pour en virer un maximum, un peu comme pour un drybrush. Tapotez ensuite la figurine (ou le tank) avec votre mini éponge, et vous ferez des éraflures simples et réalistes.

La peinture en trompe l'œil: peignez des petits traits/touches en noirs ou marron sombre là ou vous voulez vos éraflures. Soulignez les avec un trait blanc (ou au moins très clair). Il est important que le trait clair soit sous le trait sombre.
Cela fera des éraflures plus vraies que natures. Tuto complet ici: !url!

Si vous disposez d'un aérographe ou des bombes de peinture assorties, vous pouvez faire plus complexe mais très réaliste, et utile pour les figurines de grande taille avec des zones lisses:
sous coucher la figurine de la couleur dont vous voulez avoir les éraflures (dans le cas d'un char, rouge sombre "anti rouille" par exemple).
Vernissez là pour la protéger.
Ensuite vous avez deux choix: soit vous la tamponnez comme dans la première méthode avec de la mousse et du "maskol" (un caoutchouc liquide qui sèche petit à petit), sous vous la bombez entièrement à la laque pour cheveux.
Laissez bien sécher, puis bombez là de la nouvelle couleur.
Ensuite sois vous frottez par endroit avec un pinceau trempé dans l'eau chaude si vous avez utilisé la laque, soit avec une gomme pour retirer les bouts de maskol.
Vous aurez une peinture amochée criante de vérité. J'ai vu des tutos de maquettiste où le gars remplaçait la laque/maskol par gros sel en grains de taille irrégulières, collé sur les arrêtes préalablement humidifiées. Ca me parait barbare mais c'est économique.

*les pierres et le verre (optiques des marines):
pour rendre un effet "transparent", c'est assez simple, il suffit de faire un dégradé inversé: les couleurs sombres sur le dessus et les couleurs claires par en dessous.
Comme pour les éclaircissements, C'est simple de prendre une couleur dont vous avez déjà les variantes toutes prêtes en pot, surtout si vous bossez sur un eldar avec pleins de gemmes (pensez quand même à faire les gemmes d'une couleur qui contraste un peu avec le reste de la figurine sinon vous allez vous faire chier pour rien).
Terminez par un petit point de blanc posé sur la partie sombre sur le haut, histoire de faire un reflet.
Voilà un tuto simple: !url!

Le soclage

Là vous avez le choix.
Soit c'est pour un fantassin à l'arrière et donc vous pouvez faire du rapide, soit c'est pour un jeu d'escarmouche ou warhammer 40.000 ou chaque figurine est séparée donc il faut faire un minimum correct,
soit c'est un héros, de l'expo et vous pouvez vous lâcher.

Techniques de base:
Peindre le socle d'une couleur de fond (marron clair pour désert, vert pour herbe), barbouiller de colle PVA sans toucher les pieds de la fig, tremper dans le sable ou le flocage, laisser sécher.
Hop.
Vous pouvez bien sur peindre le sable fin pour avoir quelque chose de plus contrasté en rapport avec la figurine. En gros marron sombre, brossé marron clair puis ivoire voire un peu de blanc et hop, un socle désert.
Ensuite c'est à vous de voir, vous pouvez rajouter un caillou pour faire une grosse pierre, un crâne, casque/bouclier d'un ennemi...
Votre seule limite c'est l'imagination et le temps que vous allez passer.

La méthode games workshop standard est simple: il vous suffit de mettre un peu de sable peint comme expliqué au dessus, puis du flocage et quelques touffes d'herbes statique.
Rendu correct pour un temps passé faible, surtout si vous faites ça à la chaine.

On peut ensuite compliquer en décorant le socle et en faire un mini diorama, couler de la résine liquide pour faire de l'eau... Les possibilités sont infinies.
Vous pouvez aussi acheter des socles scéniques tout prêts sympas, plus qu'à les peindre.

Ce qu'il faut prendre en compte:

*Taille des socles: la majorité des jeux ont des tailles de socles réglementaires. Par exemple dans warhammer, un orc est sur un socle de 25x5mm, un humain sur un socle de 20x20mm, et un monstre sur du 50x50mm.
C'est important car ça permet de déterminer le nombre de figurines qu'elle peut attaquer au corps à corps. Pour de l'expo, vous vous en foutez et pouvez mettre un gobelin sur un superbe socle en bois de 100x100mm.
*Hauteur: il est assez commun de surélever un peu les héros et personnages, histoire de les faire ressortir un peu. Attention à certains jeux avec lignes de vues réelles comme warhammer 40.000 V5, si le perso dépasse d'une ruine par exemple, il n'est plus à couvert selon la taille de la partie qui dépasse.
*Empilement en régiment: Pour un jeu type warhammer, il est important de vérifier que les figurines s'emboitent bien dans le régiment avant de les coller sur les socles. C'est parfois un vrai casse tête (les orcs noirs sont par exemple énormes et avec une arme dans chaque main, ils ont souvent du mal à bien tenir). Dans ce cas, une fois que vous avez trouvé la bonne position, numérotez sous le socle au marqueur pour éviter de jouer à Tetris chaque fois que vous sortez votre régiment.
*Plateau de mouvement: dans les jeux genre warhammer avec régiments en pavé, les plateaux de mouvements sont très pratiques. Ils permettent de bouger tout le régiment d'un coup. On peut aussi les aimanter, aimanter les figurines individuelles également, et transporter directement les pavés histoire de gagner beaucoup de temps.
*Cohérence du soclage: socler un bout de votre armée en foret et l'autre en désert, c'est bof. Respectez un schéma global.


Vernis

Une fois que toutes les étapes d'avant sont finies et que vous êtes satisfait de votre fig, vous pouvez la vernir. Perso je ne me fais pas chier à les vernir une par une, je le fait quand j'en ai fini plusieurs.
La méthode la plus simple: les vernir avec une bombe de vernis "purity seal" de GW, de la même manière que vous les sous couchez (bien agiter la bombe, vernir de pas trop près, ne pas forcer sur la quantité...)
Attention: le vernis pulvérisé de trop loin va sécher avant de se déposer sur la figurine et fera un voile grisâtre poussiéreux. A éviter donc.

Une fois cette étape finie, si votre figurine a des plaies, tire la langue etc, vous pouvez passer sur les parties sensées être humides du vernis brillant au pinceau.

Vos figurines sont maintenant prêtes pour aller se faire massacrer.

5

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Ici un tas de lien utile dès que j'ai le temps.

6

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Pour pimenté les parties, le gagnant devrait emporter les figurines du loser à la fin, ça collerait encore plus à la réalité tongue

7

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Ou casser les morts smile

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Pfiou, merci

C'est parce que vous êtes une majorité à avoir tort que vous avez raison.

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Oh pute.
Merci merci merci.

(Sans déconner, t'es jamais pensé à bosser chez GW ?)

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

10

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

C'est pas parce qu'on pédale bien qu'on veut bosser chez Micmo.

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Norela a écrit:

C'est pas parce qu'on pédale bien qu'on veut bosser chez Micmo.

C'est cool.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

12

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

NiarkNiark a écrit:

(Sans déconner, t'es jamais pensé à bosser chez GW ?)

Ouch, c'est comme si tu demandais à un TDD de faire des hamburgers au mac do car il aime la cuisine.
J'ai fait un stage chez eux quand j'étais gamin (les stages de 3eme à la con), et je connais bien comment ça tourne. Un coup à te refroidir ta passion.

GW, j'aime les vieux de la vieille, les dinosaures, comme John Blanche ou Jervis Johnson. Les types qui sont des allumés et sont passionnés par leur travail. Mais GW c'est coté en bourse et ça se fait rare les vieux comme ça.
Le reste de la société est devenue de la belle merde, ils ont de la chance d'avoir de putains de licences sans concurrence (j'ai du mal à trouver des trucs aussi cool que battle ailleurs, ou des space marines, c'est souvent il faut le dire en dessous en qualité, ou qualité bonne mais règles toutes pourries comme chez rackam).

GW france, c'est un peu comme la fnac: sectaire, tu commences comme minable vendeur, cheveux court avec ton polo ROUGE avec des objectifs de merde, le but c'est VENDRE à tout prix, si possible 300€ de figs a un gamin bourge.
Je ne supporte pas la mauvaise foi, vendre de la colle qui sèche dans le pot toute seule quand tu l'as ouvert une fois, conseiller le truc le plus grosbill et le plus cher à un ptit con, faire la garderie le mercredi (certains parents ont trouvé l'astuce: "cet aprem, t'es en atelier peinture chez gw", hop, quand je reviens te chercher a 18h00, en partant je t'achète une bidule a 8-12€, tout le monde est content, et ça me coute moins cher que la baby sitter à 10€ de l'heure), ne pas avoir le droit de critiquer (gw = tout est beau la vie est belle, comment ça cette nouvelle édition est toute pourrie par rapport à celle d'avant? Mais non tout ce que l'on a retiré, ce sont des évolutions nécessaires pour fluidifier le gameplay, bullshit Chavez Style).
Après quand t'es bon (cad que t'as bien enculé les gens), tu deviens gérant d'un ptit magasin GW, avec ton polo NOIR. Et au lieu de faire de la vente forcer, tu fais chier tes vendeurs parce que le CA du mois est pas top, va falloir faire une animation special space marines les gars, ça va plus faut en vendre au moins 30 boites avant la fin de semaine.

En France les mecs ne font que traduire des trucs anglais. Un peu à l'arrache. Rien de créatif. Tout se fait à la maison mère en Angleterre. Je n'ai pas le niveau pour être peintre GW (ils sont recrutés parmi les gagnants volontaire du golden daemon), j'en ai pas forcément envie ("le prochain livre d'armée nain sort, allez hop on peint tous des nains", berk). Concepteur de jeu j'ai des idées mais ça serait pas forcément vendeur, et ça a à l'air super dur de le devenir (en non anglais, y'a un Italien qui était traducteur en chef de GW italie), et que c'est pas forcément simple comme taff.

Ce qui n'empêche pas qu'ils font des figs de qualité supérieure à pleins de boites, et que coté univers c'est dur de rivaliser.
Tout n'es pas noir, le GW à coté de mon taff, les mecs sont super cools, assez passionnés, et très sympa.
Mais les  4 autres de Paris, t'es harcelé dès que t'y pose un pied.
Quel est votre univers? Quelle est votre armée? Que voulez vous acheter? "c'est bon je regarde un truc", hop, 3m plus loin le clone en chemise rouge qui te pose les mêmes questions ou d'essayer de te refiler (la nouveauté/le truc invendu du moment).

13

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

NiarkNiark a écrit:
Norela a écrit:

C'est pas parce qu'on pédale bien qu'on veut bosser chez Micmo.

C'est cool.

Haha il a résumé mon pavé en 1 demi phrase, vous voyez qu'il est pas si con Norela smile

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Désolé pour la question. Je crois que je suis trop resté sur le topic "inside ubi", ça ma foutu en l'air.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

15

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Faudra que je le lise un jour ce topic...

http://pix.lesitedecuisine.fr/a/d/1/9e64679e7b7aa2c19ea64ae38f0e5.jpg

Et que je m'achète un vrai appareil photo aussi.

Hey Sarko, de Guy vous moquet vous? Guy Moquet! Vous voulez relancer la croissance alors que vous avez raté la vôtre. (Gilles LANGOUREAU)

16

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

NiarkNiark a écrit:

Désolé pour la question. Je crois que je suis trop resté sur le topic "inside ubi", ça ma foutu en l'air.

Oh rien de grave, en fait quand tu vois ça de loin, tu te dis "ouah ça doit être cool d'être payé à peindre ou à jouer". C'est exactement comme testeur de jeu ou pigiste chez Jv.com malheureusement, c'est pas si cool.

17

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Y'en a plusieurs, ils ont fait des trucs du genre. Même le magazine mensuel GW en fait.

En fait la différence c'est que là j'essaye de banaliser pour le néophyte et de ne rien trop cibler (gw ils font parfois de bons articles, mais ils peuvent pas te dire du vert camo ou gris bleu, ils vont te dire du "catachan green ou du gris space wolves", dejà si tu sais pas ce que c'est qu'un catachan ou un space wolf, t'es pas aidé.)
C'est un peu fermé comme monde, le débutant est facilement paumé.
Ca évolue pas mal grâce à internet et de vrais passionnés comme Jeremie Bonnament-Teboul ou Allan Carrasco, qui en plus de peindre comme des dieux partagent leur savoir, font des vidéos tuto sur leurs sites, et essayent de rendre tout ça plus accessible, avec un dvd ou un bouquin fait en collectif à des prix très abordables (et ou JBT dit carrément dans l'intro du dvd: "vous pouvez le prêter, le partager, allez y ça me fait plaisir").
je reviendrais là dessus, vers la fin je ferais une section liens etc.

Et enfin, dans la presse, t'es loin d'être si libre que ça, tu dis "achetez pas ça c'est de la merde", ce n'est pas sans risque. Même chose que heavy rain: tes 8 pages de pubs games workshop, tu peux te les carrer dans le fion et ton magazine pleure. J'ai un blog archive, je foutrais ça dessus (c'est rigolo, y'a pas mal de types qui tombe dessus à cause de l'article sur true blood ou des reviews de cul, doivent être un peu déçus de voir 90% de photos de figs).

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Napalm a écrit:

(c'est rigolo, y'a pas mal de types qui tombe dessus à cause de l'article sur true blood ou des reviews de cul, doivent être un peu déçus de voir 90% de photos de figs)

Tape un truc avec codex warhammer battle dans google et MAGIE t'as le site de cuisine sur la première page.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Et les grands passionnés comme Jeremie Bonnament-Teboul ou Allan Carrasco pensent-ils que passer leur temps libre à peindre des figurines super badass n'est pas un petit peu un exutoire pour faire face à leur manque total de sexualité?

20

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Autant que regarder le football à la tv, jouer à un MMO/FPS online ou glander sur internet.

Maj avec les trucs en italiques.

21

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Et pro tip: on peint mieux quand on est calme. Donc si t'es tout frustré tremblant comme un gars de wefrag, c'est mal barré.

22

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Je referai un thread pour animals war avec mes moules et ma technique de peintures à l'aérographe plus détaillés que la dernière fois, on verra bien qui de nous deux produit le plus de détails !

Je vais tenté avec une base à 22% c'est plus ferme, la 33 c'est plus malaxable mais après un gros orage mes animals suent irl pour finir par tomber exténués, à 5 semaines des vacances, ce serait cons pour les invendus, enfin je verrai, ce weekend j'ai un mariage kabyle de ouf à préparer, je ferai peut être qu'une armée d'éléphants roses et bleus à 22% de base, voir des colombes pour  finir le bleu (certains clients les appellent des pigeons "on va vous prendre 5 pigeons") super ...

23

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Haha des pigeons.
Et tu fais pas des rats?

24 Dernière modification par STANY (20-05-2010 08:42:19)

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Les candidat en période d'essais d'apprentissage font des souris sans moules après 5/6 exemples devant eux,  les gagnants passes aux roses, C'est un bon test.

25

Re : Peinture et préparation de figurines pour les noobs

Je voudrais 2 douzaines de pedobear et 5 pigeons SVP.