51

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

(enfin pas moi)

Le véritable asile, un site de pères de familles Jancovistes.

52

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Kane a écrit:

Et les cons qui vont quand même au taf en étant malades ?

https://www.lemonde.fr/economie/article … _3234.html

J'aime bien citer Le Monde, ça fait sérieux.

53

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Jovan a écrit:
Kane a écrit:

Et les cons qui vont quand même au taf en étant malades ?

https://www.lemonde.fr/economie/article … _3234.html

J'aime bien citer Le Monde, ça fait sérieux.

"Aller travailler alors qu’on est souffrant serait-il une maladie particulièrement française ? A l’encontre des idées toutes faites sur l’absentéisme dont feraient preuve les salariés hexagonaux, une note de la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) publiée, mercredi 5 août, tend à démontrer qu’au contraire les Français auraient tendance à aller au travail alors qu’ils devraient plutôt garder la chambre.
Article réservé à nos abonnés Lire aussi A la faveur de la crise, la réforme de la santé au travail relancée

En 2016, selon les données Insee, les salariés (public et privé confondus) ont déclaré avoir été malades onze jours en moyenne. Sur ces onze jours, ils sont restés chez eux huit jours, mais ont préféré se rendre sur leur lieu de travail les trois autres journées. Autrement dit, un jour de maladie sur quatre est passé au travail, selon cette étude qui s’appuie sur les déclarations de 27 000 salariés et sur l’enquête « Conditions de travail et risques psychosociaux » de 2016. Ce phénomène ne concerne toutefois que les salariés en bonne ou relativement bonne santé, qui sont ponctuellement malades. Les salariés en mauvaise santé, souffrant de pathologies longues et qui cumulent de nombreux jours d’absence dans l’année, sont peu ou pas concernés par le présentéisme.
Peur de perdre son emploi

Quels sont les motifs qui poussent ainsi les salariés à préférer leur bureau − ou leur poste de travail − au calme de leur domicile ? « La propension au présentéisme dépend fortement des conditions de travail », répond Ceren Inan, statisticien à la Dares et auteur de cette étude inédite. Paradoxalement, plus le travail est intense, envahissant − débordant sur la vie privée, par exemple ou contraint −, plus le présentéisme est affirmé. De même, le sentiment de ne pas disposer des moyens nécessaires pour faire correctement son travail est facteurs de présentéisme − le salarié craignant que son absence n’aggrave encore les choses à son retour ou bien que la charge ne retombe sur les épaules des collègues.
Lire aussi Vives inquiétudes autour de la reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle

L’ambiance de travail joue aussi : des relations tendues avec la hiérarchie, être en butte à l’hostilité de certains collègues ou traverser une période de réorganisation dans son entreprise poussent à éviter de s’absenter, tout comme la peur de perdre son emploi. Enfin, la taille de l’entreprise ou de l’entité intervient aussi : plus la structure est petite, plus les salariés sont présents. Autres caractéristiques, les femmes sont plus présentéistes que les hommes, les cadres que les non-cadres, les seniors que les plus jeunes.

« On peut établir un parallèle entre les facteurs de présentéisme et les facteurs de risque de burn-out », remarque la docteure Marine Colombel, médecin psychiatre et auteure de Méditation anti-burn-out (Marabout, 2018). « Notamment ce que l’on appelle la fatigue de compassion, le fait de préférer le bien-être des autres à son bien-être propre, au risque de mettre sa santé en danger. » Le risque encouru par les présentéistes est, en effet, de voir leur état de santé se dégrader sur le long terme, un mauvais calcul à la fois sur le plan personnel et sur le plan de la collectivité, car les coûts engendrés deviennent alors bien plus importants qu’un simple arrêt de travail."

54 Dernière modification par NiarkNiark (21-08-2020 18:41:19)

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Masque maison ici aussi, a peu près les mêmes que chez les reblochons.

Enfin ici tout le monde s'en branle très très lourd. Sauf le préfet.

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Du coup, ca coute combien une boite de masques merdiques ?

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Je sais pas trop qui me les envoie mais j'en reçois 4 ou 5 par mois par la poste, je sais plus quoi en foutre.

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

J'aimerais un masque artisanal made in frankreich en tergal aux armoiries du site de racistes

No pussy blues.

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

M. Porcin a écrit:

Je sais pas trop qui me les envoie mais j'en reçois 4 ou 5 par mois par la poste, je sais plus quoi en foutre.

Une excellente litière pour les petits canetons

No pussy blues.

59 Dernière modification par reblochon (21-08-2020 18:54:18)

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Don Béni Kabangu Nsapu, 19 ans, est mort le 16 août de complications dues à la COVID-19, a confirmé à Radio-Canada le ministère de la Santé et des Services sociaux. Selon nos informations, la victime habitait la région de Montréal.

Il s'agit de la première victime de la COVID-19 de moins de 20 ans au Québec – la seconde au Canada.

Au Québec, le taux d'infection chez les jeunes de moins de 30 ans a pratiquement doublé au Québec depuis le 1er mai, passant de 13,6 % à 22,9 %, alors qu'au Canada, il est grimpé de 16,9 % à 23,8 %.

Ça semble pareil que sur le tableau de Mamouth
https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/17 … bec-canada

NiarkNiark a écrit:

Du coup, ca coute combien une boite de masques merdiques ?

Ici 35$ la boite de 50 de mémoire.

« Je suis né d'un con, je mourrai comme un con » El Comandante Rebleauchón

60

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

NiarkNiark a écrit:

Du coup, ca coute combien une boite de masques merdiques ?

C'est 1 euro le masque jetable au kiosque à côté du métro Nation (Paris), ce qui me semble légèrement excessif.

61

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Le prix maximum légal étant 0,95€.

Le véritable asile, un site de pères de familles Jancovistes.

62

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Conrad a écrit:

Le prix maximum légal étant 0,95€.

Ben je prends une photo dès que je peux coco, je ne vois pas trop quel intérêt j'aurais à mentir.

63

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Ah mais c'était pas dirigé contre toi, si tu es tendu va te palucher dans la section XXX à laquelle j'espère tu n'as pas accès.

Le véritable asile, un site de pères de familles Jancovistes.

64 Dernière modification par Jovan (21-08-2020 19:54:39)

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Conrad a écrit:

Ah mais c'était pas dirigé contre toi, si tu es tendu va te palucher dans la section XXX à laquelle j'espère tu n'as pas accès.

Tu veux parler de la section avec le sujet Real Time Babe, alimenté depuis des années par le saint Monsieur Maurice ? Si si...

65

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

reblochon a écrit:
صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:

c'est qu'en milieu hospitalier les gens sont formés aux bonnes pratiques sanitaires pour le port du masque

et d'après le témoignage de moult infirmières, les médecins sont les premiers à le porter n'importe comment, le toucher pour parler avec Gisèle pendant la pause, etc.  On ne parlera pas du lavage de main qui se fait quand ça leur tente. Donc le milieu hospitalier n'est garant de rien. Si tu ajoutes les préposés, c'est la fête du slip.

+1

o is coming (but it is sympa tout mimi)

66

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Bidule a écrit:
Mamouth a écrit:

Le nombre de masques mal portés est impressionnant, nez qui dépasse, tripotage, remise en place c'est la fiesta.

La bonne pratique est un peu compliquée faut dire :
"Tu le mets sur ton visage incluant le nez et t y touches plus".
Complexe.

Trop complexe pour les ministres du président actuel si je ne m'abuse.

C'est parce que vous êtes une majorité à avoir tort que vous avez raison.

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

https://pbs.twimg.com/media/EgBH6neWAAEU5Md?format=jpg&name=large

No pussy blues.

68

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

https://medicine.wustl.edu/news/nasal-v … n-in-mice/

Le véritable asile, un site de pères de familles Jancovistes.

69

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

BaKouneT a écrit:
Bidule a écrit:
Mamouth a écrit:

Le nombre de masques mal portés est impressionnant, nez qui dépasse, tripotage, remise en place c'est la fiesta.

La bonne pratique est un peu compliquée faut dire :
"Tu le mets sur ton visage incluant le nez et t y touches plus".
Complexe.

Trop complexe pour les ministres du président actuel si je ne m'abuse.

Et les élus de tout bord de manière générale (y a une compil vidéo d'un élu de la mairie de Paris qui tourne... quelle chèvre putain de lui)

o is coming (but it is sympa tout mimi)

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

J'en peux plus des vidéos de microbiologistes et autres experts qui viennent nous expliquer qu'un virus passe facile entre les mailles d'un tissus et même d'un masque N95. C'est insupportable de voir des crétins partager cela pensant avoir découvert là le mensonge du siècle.

« Je suis né d'un con, je mourrai comme un con » El Comandante Rebleauchón

71

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

https://pbs.twimg.com/media/EdyvAkRXgAAs-gA.jpg

La marque distinctive des âmes modernes, ce n'est pas le mensonge, mais l'innocence, incarnée dans le moralisme mensonger. Faire partout la découverte de cette innocence - c'est peut-être la part la plus rebutante de notre travail.
Nietzsche

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

vive le masque !

No pussy blues.

73 Dernière modification par Bidule (23-08-2020 08:39:45)

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

reblochon a écrit:

J'en peux plus des vidéos de microbiologistes et autres experts qui viennent nous expliquer qu'un virus passe facile entre les mailles d'un tissus et même d'un masque N95. C'est insupportable de voir des crétins partager cela pensant avoir découvert là le mensonge du siècle.

I feel you bro. +Check de l'4nus+

o is coming (but it is sympa tout mimi)

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

reblochon a écrit:

C'est insupportable de voir des crétins partager cela pensant avoir découvert là le mensonge du siècle.

Wake up sheeples!

75

Re : [COVID-2N] Omicron le virus nomade

Non, ils parlent plutôt de mougeons, voire de moutruches.