Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

J'ai la première édition, ça date des années 90, du coup ce n'est plus adapté à l'époque contemporaine – déjà, il n'y a même pas Internet, pas de 11 septembre, etc.
La nouvelle édition est à jour là-dessus au moins ?

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

C'est justement celle ci que j'utilise, j'ai jamais apprécié l’époque cowboy.

bain de bouche au Redbull et c'est reparti

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Pour Parano faut être suffisamment motivé...
Y'a toujours une vieille partie des Contrée de l'Horreur qui attend chez un pote qui commence ses parties le samedi après 22h30... (au moment où on commence à se poser la question de quels bus vont être dispo pour rentrer)

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:

J'ai la première édition, ça date des années 90, du coup ce n'est plus adapté à l'époque contemporaine – déjà, il n'y a même pas Internet, pas de 11 septembre, etc.
La nouvelle édition est à jour là-dessus au moins ?

Ca m'intéresse aussi parce que la première partie en 1920 c'est super bien passé, tout le monde a beaucoup apprécié et je compte continuer en faisant quelques ellipses pour arriver jusqu'à aujourd'hui.

Par contre j'ai changé l'approche grosbill du jeu et viré le système de magie. On est plus dans une ambiance horrifico-historique avec des percées dans le surnaturel.

Par contre, il me faut un temps fou pour preparer un scénario et je n'avais pas réalisé le temps que ca prendrait aux joueurs pour le finir...

SojaMoule : "Tu perds ton temps, c'est l'asile et je t'emmerde. Dans ta forteresse de certitudes apprises à l'école ou dans tes lectures, tu n'es pas le dépositaire de la vérité absolue."
Reblochon : "As-tu quelque chose d'intéressant et constructif à dire  ? Oui ? Lâche toi ! Non ? TA PUTAIN DE GUEULE D'ATTARDÉ, tu la fermes. Bisous"

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Dans mon souvenir, Delta Green ce n'est même pas gros bill, l'ambiance c'est plutôt : « Bon alors vous faites partie de cette sous-division dédiée à la comptabilité du FBI, on vient de vous envoyer dans une ferme un peu bizarre dont les comptes ne sont pas corrects... »

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Un des gros avantages de DG, c'est que ton personnage ne se fait pas bolosser en permanence par des Horreurs Des Trefonds. On parle quand même du jeu de rôle ou les deep ones ont été invoques devant des mitrailleuses lourdes jusqu'au dernier.

Après, cette ambiance pulp est loin d’être ce qui est recherche mais rien ne t’empêche de créer un soldat des forces spéciales.

bain de bouche au Redbull et c'est reparti

32 Dernière modification par صلاح الدين آكلى لحوم البش (26-09-2019 02:12:13)

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Ah mais là tu parles du fameux scénario d'Innsmouth : https://thetrove.net/Books/_Collections … 0chute.pdf
Pour moi le Cthulhu de base, c'est que tu te crées un intello, tu te prends la tête à enquêter dans un restau Chinois que fréquentait ton vieil ami dont t'as retrouvé le cadavre avant que les flics ne débarquent, commodément, après, si t'as trente balais tu zappes la scène en zeppelin (parce que t'as pas le temps) qui t'amène en Égypte/au Népal/en Colombie/à Londres/au Maroc (insérer ici les dernières vacances du Gardien), puis après avoir retrouvé le sorcier local, tu tombes sur un truc tellement énorme que le MJ dit : « je ne peux pas le décrire. »
Et là il y a combat entre la personne qui dit : « ça vous branche pas un petit Shadowrun ? », et celle qui est plus dans le mood « attends, on a déjà lancé cinq dés ce soir... »

33 Dernière modification par صلاح الدين آكلى لحوم البش (26-09-2019 02:41:43)

Re : Les jeux de rôles quand on est trentenaire et nostalgique.

Bref, c'est robuste quand même.
(Je ne parle pas des gifles de Stany.)
À part ça, je viens de me ressortir DG du coup, et j'avais oublié mais ça parle du génocide d'Innsmouth, huhu. J'imagine qu'ils ont basé toute leur mythologie là-dessus. J'avais un gros fantasme de monter un groupe d'investigateurs fonctionnaires, genre des gars de la FDA. C'est pas du Cthulhu, les persos survivent, mais tu fais taper un rapport aux joueurs à la fin.