51

Re : le thread éclairé de le média

Ah bah tu lis valeurs actuelles t'es catholique de droite c'est simple

-

52

Re : le thread éclairé de le média

Rhum™ a écrit:

Ah bah tu lis valeurs actuelles t'es catholique de droite c'est simple

ou chez ton dentiste.

C'est mon idée la glue dans les lance flammes.

53

Re : le thread éclairé de le média

Mon dentiste est pancake. Il ne lit donc pas VA.

http://www.bettercallsaul.com/

N'imprimer ce message que si nécessaire, pensez à l'environnement

54

Re : le thread éclairé de le média

BaKouneT a écrit:
Rhum™ a écrit:
velvetu a écrit:

Oui mais Zeuch et Rhum auront la confirmation par Gérard Miller que les ordonnances travail c'est mal, que les riches mangent des enfants et que JLM a raison. Et ça c'est hyper important pour le pluralisme tu vois, et ca donne une bonne leçon à tous ces salauds de journalistes qui ne pensent qu'à faire du Melenchon bashing alors qu'il y a de très intéressants débats de fond à mener sur l'origine confessionnelle du drapeau européen.

Sauf que je me branle complètement de Gérard Miller et de l'origine confessionnelle du drapeau européen justement. Mais toi l'avocat du diable tu peux sûrement nous expliquer pourquoi les ordonnances travail c'est formidable, comment ça va relancer l'économie, restaurer le plein emploi et même contribuer à rembourser la dette du pays.

Déjà qu'aucun expert n'est capable d'apporter une seule preuve, ni même que ça a eut un effet sur les créations d'emploi dans les pays qui l'ont déjà mis en place ou encore que même en conférence de présentation le 1er ministre dit lui même que ça va peut être pas créer d'emploi, pas sur que velvetu puisse.

Nan mais c'est simple pour augmenter le taux d'emploi : abaisser l'âge de la retraite et diminuer le temps de travail. Tu fais le contraire, il baisse.

Anna Navarre: You're wearing sunglasses on a night operation?
JC Denton: My vision is augmented.

55

Re : le thread éclairé de le média

Comme tu es candide Lechat...

56

Re : le thread éclairé de le média

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:
Conrad a écrit:

Non mais la vraie mesure elle est à venir d'ici quelques jours, la suppression de l'indemnisation du chômage après deux offres refusées.

Ce n'est pas déjà le cas ?

Je crois bien que oui (ou alors c'est trois), mais pas vraiment appliqué parce que les entreprises ne disent pas à Pole Emploi si elles ont fait une offre ou pas aux candidats.

C'est parce que vous êtes une majorité à avoir tort que vous avez raison.

Re : le thread éclairé de le média

De toute façon, je reste sur ma ligne de glanderiendo sur cette histoire : si tu te pointes en tongs en retard à l'entretien, ce n'est pas toi qui refuses l'offre.

58

Re : le thread éclairé de le média

rodo a écrit:

Comme tu es candide Lechat...

C'est vrai que les 55 ans et plus; non, peu ou moyennement qualifiés trouvent du travail facilement. Je crois que c'est les pires chômeurs à recaser, donc reculer l'âge de la retraite ne va qu'empirer le phénomène. Aujourd'hui ces gens peinent à trouver un travail alors imagine ce que ça donnera de les laisser sur le marché plus longtemps. Par ailleurs ces gens non, peu ou moyennement qualifiés sont une minorité comme tu te l'imagines. On sait bien que la majorité des chômeurs et des actifs en France est surqualifiée. Ajoute à cela tes contrats précaires et tes CDI de chantier; embaucherais-tu par exemple un vieux maçon de 62 ans pour faire un travail qu'un jeune de vingt ans mettra moins de temps à réaliser tout en te coûtant moins cher ?
Pour ce qui est du temps du travail, si tu veux faire concurrence aux pays émergents il va falloir travailler plus pour gagner moins et cela est valable pour toi aussi. Veux-tu voir ton niveau de vie régresser pour pouvoir engraisser des gens qui eux, ne se serreront pas la ceinture (sans naturellement travailler) ?
En bref, tu peux retourner à tes soirées de très mauvais goût de nouveau riche qui se veut cultivé en posant une danseuse sur un piano à coté de ta piscine avec des cygnes à la con mais viens pas nous raconter comment la majorité des gens dont tu ne fais pas partie doit subsister; tu n'as absolument aucune idée de quoi tu parles. Évite aussi de traiter les idéalistes gentils de candides car s'ils étaient méchants tu serais déjà mort.

-

59 Dernière modification par صلاح الدين آكلى لحوم البش (14-10-2017 03:09:17)

Re : le thread éclairé de le média

Mais c'est pour ça que toi aussi t'es naïf. Parce que je ne vois qu'une seule réponse dans ton post :

car s'ils étaient méchants tu serais déjà mort

La réalité, c'est que tant qu'on sera 100 000 ou 500 000 gentils dans des manifs, avec 100 BB méchants devant, on fera marrer des gens qui nous traiteront de naïfs et de beaufs en tirant sur des Ramon Allones pendant que les flics nous feront chier à cause d'une bande de couillons...

C'est le truc sur lequel j'achoppe, à un moment il va vraiment falloir aller cramer des trucs, perso je n'y arrive pas, je déteste la violence.

S'il traite Lechat de naïf, ce n'est pas pour des raisons économiques mais idéologiques, et il n'a pas tort, il est inutile de se rebeller dans un système antiprolétaires si l'on n'a pas les couilles de fusiller quelqu'un. Quand on est nés du mauvais côté de la barrière, c'est foutu, soit on brûle tout et c'est la Révolution avec ses horreurs, avec la Terreur, soit on est des bêtes d'élevage. Pour moi, le mieux, c'est la fuite et le mépris.

Re : le thread éclairé de le média

Entre Netchaïev et Bukowski, j'ai fait mon choix, même si ce qu'il écrit n'est pas terrible...

61

Re : le thread éclairé de le média

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:

De toute façon, je reste sur ma ligne de glanderiendo sur cette histoire : si tu te pointes en tongs en retard à l'entretien, ce n'est pas toi qui refuses l'offre.

Voilà exactement. Du coup en Allemagne pour éviter les petits malins ils ont créé les boulots à 1€ qu'on propose même aux mecs en tong. On va voir ce qu'il vont proposer en France.

C'est parce que vous êtes une majorité à avoir tort que vous avez raison.

62 Dernière modification par صلاح الدين آكلى لحوم البش (14-10-2017 03:46:26)

Re : le thread éclairé de le média

T'as des sources là-dessus ?

Ce n'est pas pour faire un débat rhétorique, mais je suis à peu près sûr que je peux trouver une technique pour me faire jeter en moins de trente minutes d'un taf du genre.

63

Re : le thread éclairé de le média

Mais vous allez mordre on dirait... Sympa l'ambiance du site de cuisine.

Je vous traite de naïfs d'un point de vue économique. À vous écouter on file la retraite à tout le monde à 50 ans, et comme on commence à bosser à 25 et que la moyenne de vie en France et de 82 ans ça signifie qu'il y a bien plus de retraités que d'actifs. Donc mathématiquement je ne vois pas trop comment vous comptez faire pour payer tout le monde...

L'autre naïveté, celle de mon commentaire initial, est de croire comme le dit Martine Aubry que le travail est un gâteau qui se partage. C'est faux et n'importe quel économiste te le dira: le travail attire le travail. Un mec qui retrouve un boulot, ou qui bosse plus longtemps, c'est un mec qui ne perçoit pas d'allocations mais qui cotise, c'est un mec qui consomme plus, et donc qui file du boulot à d'autres.

L'économie est un rouage très compliqué qui a besoin d'huile pour bien fonctionner. Tu retires des gens du marché elle se grippe rapidement.

Les états Unis ne sont pas un bon modèle social, et on peut certainement trouver des examples intermédiaires, mais la fluidité du marché du travail permet le plein emploi et la croissance. Les patrons n'hésitent pas à prendre des risques et embaucher; des fois ils se cassent la gueule et doivent licencier, des fois ça marche et ils embauchent plus, mais au final il y a peu de chômeurs et les boîtes sont bien plus dynamiques et aptes à survivre.

Je suppose que le modèle scandinave offre un compromis intéressant avec un rapport plus juste, mais je n'ai pas suffisamment regardé en détail pour juger.


Donc en effet, filer la retraite à 50 ans est une grosse connerie. Notre modèle social est basé sur un équilibre entre actifs et non-actifs,  le modifier c'est couler le pays, et vouloir planter un poignard dans le dos des riches qui veulent faire la fête en France c'est foutre la violoniste et le pilote du cygne au chômage, c'est perdre tous les investisseurs qui croient encore à la France.

Ton example du vieux mâcon doit être pris en compte, dans le cadre de la pénibilité du travail, c'est certain. Mais par pitié cela doit rester des exceptions. La plupart des jobs en France sont dans le service, et Jacqueline l'assistante comptable peut encore rester son cul sur sa chaise dans l'Open Space 2 ans de plus avant d'aller s'encrouter à Palavas les flots pour la retraite.

64

Re : le thread éclairé de le média

rodo a écrit:

Comme tu es candide Lechat...

Alors la règle de trois on l'append vers CM1/CM2. Ça m'étonne quand même pas mal que tu n'aies pas le niveau.

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:

S'il traite Lechat de naïf, ce n'est pas pour des raisons économiques mais idéologiques, et il n'a pas tort, il est inutile de se rebeller dans un système antiprolétaires si l'on n'a pas les couilles de fusiller quelqu'un. Quand on est nés du mauvais côté de la barrière, c'est foutu, soit on brûle tout et c'est la Révolution avec ses horreurs, avec la Terreur, soit on est des bêtes d'élevage. Pour moi, le mieux, c'est la fuite et le mépris.

C'est clair qu'à moins d'une Révolution je vois mal le changement possible. M'enfin, Mélenchon pense que ça peut se faire.
(et je suis né du bon côté ^^)

Anna Navarre: You're wearing sunglasses on a night operation?
JC Denton: My vision is augmented.

65

Re : le thread éclairé de le média

rodo a écrit:

Mais vous allez mordre on dirait... Sympa l'ambiance du site de cuisine.

Je vous traite de naïfs d'un point de vue économique. À vous écouter on file la retraite à tout le monde à 50 ans, et comme on commence à bosser à 25 et que la moyenne de vie en France et de 82 ans ça signifie qu'il y a bien plus de retraités que d'actifs. Donc mathématiquement je ne vois pas trop comment vous comptez faire pour payer tout le monde...

L'autre naïveté, celle de mon commentaire initial, est de croire comme le dit Martine Aubry que le travail est un gâteau qui se partage. C'est faux et n'importe quel économiste te le dira: le travail attire le travail. Un mec qui retrouve un boulot, ou qui bosse plus longtemps, c'est un mec qui ne perçoit pas d'allocations mais qui cotise, c'est un mec qui consomme plus, et donc qui file du boulot à d'autres.

L'économie est un rouage très compliqué qui a besoin d'huile pour bien fonctionner. Tu retires des gens du marché elle se grippe rapidement.

Nan, elle a besoin de sang et d'esclaves. Mais vu que tu réfléchis en restant dans le cadre du système actuel, tu ne peux en voir les solutions extérieures.

rodo a écrit:

Les états Unis ne sont pas un bon modèle social, et on peut certainement trouver des examples intermédiaires, mais la fluidité du marché du travail permet le plein emploi et la croissance. Les patrons n'hésitent pas à prendre des risques et embaucher; des fois ils se cassent la gueule et doivent licencier, des fois ça marche et ils embauchent plus, mais au final il y a peu de chômeurs et les boîtes sont bien plus dynamiques et aptes à survivre.

Oui, la croissance. Éternelle.

rodo a écrit:

Je suppose que le modèle scandinave offre un compromis intéressant avec un rapport plus juste, mais je n'ai pas suffisamment regardé en détail pour juger.


Donc en effet, filer la retraite à 50 ans est une grosse connerie. Notre modèle social est basé sur un équilibre entre actifs et non-actifs,  le modifier c'est couler le pays, et vouloir planter un poignard dans le dos des riches qui veulent faire la fête en France c'est foutre la violoniste et le pilote du cygne au chômage, c'est perdre tous les investisseurs qui croient encore à la France.

Ton example du vieux mâcon doit être pris en compte, dans le cadre de la pénibilité du travail, c'est certain. Mais par pitié cela doit rester des exceptions. La plupart des jobs en France sont dans le service, et Jacqueline l'assistante comptable peut encore rester son cul sur sa chaise dans l'Open Space 2 ans de plus avant d'aller s'encrouter à Palavas les flots pour la retraite.

C'est une question de répartition. Et de changement d'habitudes. Mais ce n'est pas grave, dans quelques décennies le problème sera réglé d'une façon ou d'une autre.

Anna Navarre: You're wearing sunglasses on a night operation?
JC Denton: My vision is augmented.

66

Re : le thread éclairé de le média

rodo a écrit:

Je vous traite de naïfs d'un point de vue économique. À vous écouter on file la retraite à tout le monde à 50 ans, et comme on commence à bosser à 25 et que la moyenne de vie en France et de 82 ans ça signifie qu'il y a bien plus de retraités que d'actifs. Donc mathématiquement je ne vois pas trop comment vous comptez faire pour payer tout le monde...

Et ben, pas vraiment.
La retraite est, intrinsèquement, un droit à l’improductivité qu’on acquiert par sa production.
La production globale est le produit du nombre de producteur (population active) par le facteur de production (productivité).
En gros : Production = Population active x Productivité.
Il est incontestable que la productivité de chacun a énormément augmenté grace aux progrès techniques et structurels, comparé à ce qu’elle était il y a simplement trente ans. Cette notion de productivité est pourtant absente du discour dominant. Or c’est pourtant bien le nerf de la guerre, on parle de prélèvement sur la production de richesse.

67

Re : le thread éclairé de le média

LeChat a écrit:

Nan, elle a besoin de sang et d'esclaves. Mais vu que tu réfléchis en restant dans le cadre du système actuel, tu ne peux en voir les solutions extérieures.

En effet, je l'aime bien le système actuel, et je ne me considère pas comme un privilégié qui exploite la société. Je suis salarié, j'ai bossé dur pour obtenir mes diplômes et mon job; ma femme a bossé encore plus dur pour être là où elle est et continue de bosser très dur chaque jour. J'ai eu des coups durs dans la vie, j'ai connu le chômage de longue durée et la maladie, et j'accepte de participer à l'effort solidaire de la nation à travers les divers impôts qui servent à aider ceux qui ont moins de chance dans la vie que moi.

Je ne crois pas aux bien faits d'une révolution sociale, je pense que notre modèle moral est bon mais nécessite des ajustements, qu'il faut accepter plus de flexibilité pour en échange débloquer les problèmes actuels.


Pour moi un riche c'est quelqu'un qui prend des risques, qui se mouille, qui se lève tôt pour changer les choses et qui tire derrière lui tout un tas de gens dans son sillon. Ceux que je connais sont comme cela.
Pour vous un riche semble être la caricature du capitaliste égoïste qui égorge des bébés chats tous les matins pour le plaisir. Il y en a, c'est indéniable, et le milieu de la finance semble être un vivier important. Il faut lutter contre cela, parfaitement, mais sans oublier que ce n'est pas la majorité, qu'il ne faut pas tout mettre dans le même panier et lancer des généralités dangereuses.

Le grand soir que vous mentionnez, c'est tout jeter, rebâtir sur des ruines un concept généreux mais incompatible avec la nature humaine. Vous voyez vraiment Mélenchon, Garrido et Corbières comme grands mécènes altruistes qui veulent se sacrifier pour le bien du peuple?

Quitte à être cynique sur le système actuel, restez le avec les offres alternatives.

68

Re : le thread éclairé de le média

rodo a écrit:

Pour moi un riche c'est quelqu'un qui prend des risques, qui se mouille, qui se lève tôt pour changer les choses et qui tire derrière lui tout un tas de gens dans son sillon. Ceux que je connais sont comme cela

jpp

un riche c'est dans 98% des cas un mec qui a hérité

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

69

Re : le thread éclairé de le média

connard

« On t'nique ta mère et ta grand-mère, si elle est toujours en vie » - B2O

70

Re : le thread éclairé de le média

Je m'incline face à ton argumentaire zeuch, on signe ou pour la pétition?

71

Re : le thread éclairé de le média

rodo a écrit:

Pour moi un riche c'est quelqu'un qui prend des risques, qui se mouille, qui se lève tôt pour changer les choses et qui tire derrière lui tout un tas de gens dans son sillon. Ceux que je connais sont comme cela.

Tout est question de point de vue. si on prends l'exemple du pdg qui a partagé les benefices de sa société pour fêter sa 25 ème année d’existence. http://www.lefigaro.fr/entrepreneur/201 … laries.php

Toi tu y vois un entrepreneur généreux qui partage la richesse avec ses employés.
Moi j'y vois un fils de pute qui a tout gardé pour sa gueule pendant 24 ans.

Re : le thread éclairé de le média

Ouais enfin l'héritage c'est bien aussi, normalement on vit pour permettre à ses gosses de vivre encore mieux. Faut vraiment être naze pour vouloir que ses êtres chers en chient autant qu'on en a chié.

Je suis bien content que mes parents soient blindés et m'en fasse profiter, et ça ne m'empêche pas de bosser dur pour me faire une situation.

73

Re : le thread éclairé de le média

Ok mais la narration "pour moi un riche c'est quelqu'un qui prend des risques, qui se mouille, qui se lève tôt pour changer les choses et qui tire derrière lui tout un tas de gens dans son sillon" alors que la majorité des dirigeants et top management "riches" profitent juste du réseau de la famille et de leur école pour enchainer des postes surpayés décorrélé des résultats, dans des grosses boites qu'ils n'ont pas créés ...

Le véritable asile, un site de per•mères de famille qui aiment Anne Hidalgo.

74

Re : le thread éclairé de le média

rodo a écrit:
LeChat a écrit:

Nan, elle a besoin de sang et d'esclaves. Mais vu que tu réfléchis en restant dans le cadre du système actuel, tu ne peux en voir les solutions extérieures.

En effet, je l'aime bien le système actuel, et je ne me considère pas comme un privilégié qui exploite la société. Je suis salarié, j'ai bossé dur pour obtenir mes diplômes et mon job; ma femme a bossé encore plus dur pour être là où elle est et continue de bosser très dur chaque jour. J'ai eu des coups durs dans la vie, j'ai connu le chômage de longue durée et la maladie, et j'accepte de participer à l'effort solidaire de la nation à travers les divers impôts qui servent à aider ceux qui ont moins de chance dans la vie que moi.

Je ne crois pas aux bien faits d'une révolution sociale, je pense que notre modèle moral est bon mais nécessite des ajustements, qu'il faut accepter plus de flexibilité pour en échange débloquer les problèmes actuels.


Pour moi un riche c'est quelqu'un qui prend des risques, qui se mouille, qui se lève tôt pour changer les choses et qui tire derrière lui tout un tas de gens dans son sillon. Ceux que je connais sont comme cela.
Pour vous un riche semble être la caricature du capitaliste égoïste qui égorge des bébés chats tous les matins pour le plaisir. Il y en a, c'est indéniable, et le milieu de la finance semble être un vivier important. Il faut lutter contre cela, parfaitement, mais sans oublier que ce n'est pas la majorité, qu'il ne faut pas tout mettre dans le même panier et lancer des généralités dangereuses.

Le grand soir que vous mentionnez, c'est tout jeter, rebâtir sur des ruines un concept généreux mais incompatible avec la nature humaine. Vous voyez vraiment Mélenchon, Garrido et Corbières comme grands mécènes altruistes qui veulent se sacrifier pour le bien du peuple?

Quitte à être cynique sur le système actuel, restez le avec les offres alternatives.

Hahaha ! En fait, c'est toi qui est naïf !

Anna Navarre: You're wearing sunglasses on a night operation?
JC Denton: My vision is augmented.

75

Re : le thread éclairé de le média

rodo a écrit:

Mais vous allez mordre on dirait... Sympa l'ambiance du site de cuisine.

Mais non je ne mords pas personnellement moi je me fais mordre smile

rodo a écrit:

À vous écouter on file la retraite à tout le monde à 50 ans et comme on commence à bosser à 25

Et voilà, du cliché, de la dérision, bref tu en rajoutes pour décrédibiliser ton interlocuteur. Je pourrais te répondre qu'à t'écouter on doit travailler jusqu'à 85 ans et commencer à bosser à 14... mais ça serait tout aussi idiot et ça ne ferait pas avancer le débat. On peut juste essayer d'imaginer un système de retraite qui prend en compte le parcours personnel des gens, leur âge, leur potentiel et la position qu'ils ont sur le marché du travail. Les vieux dont on sait qu'ils finiront leur carrière au chômage entre deux petits boulots alimentaires de merde autant leur donner tout de suite puisque qu'il faut les payer tout de même lorsqu'ils sont au chômage. À contrario, il y a des gens qui adorent leur activité (souvent bien rémunérée et intéressante) et qui partent bien plus tard que le système leur permet. On pourrait imaginer équilibrer tout cela de manière plus juste et plus humaine mais pour payer les retraites il faut de l'argent comme chacun sait. Et quand on commence dès le début de son mandat à faire des cadeaux aux plus riches et aux entreprises qui n'embaucheront pas plus pour autant* ça parait plus que mal barré.
*http://www.lepoint.fr/economie/emploi-l … 898_28.php
Ça fait des années qu'on mène la même politique d'austérité de merde, qu'on dit qu'il y a trop de fonctionnaires et qu'on ne renouvellera pas une partie de ceux qui partent à la retraite, que les riches paient trop d'impôts et que les entreprises embaucheront plus si on baisse les charges. On voit bien que cette politique n'avantage que les plus riches et qu'elle les aide à le devenir encore plus au détriment de tous les autres.

-