Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

la critique d'american vertigo de BHL par les ricains es savoureuse
http://www.arenes.fr/spip.php?article494

"C'est souvent avec une femme idiote qu'on vit en bonne intelligence."
Albert Willemetz

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

J’étais plongé dans son premier article dans Atlantic jusqu’à ce que je tombe sur la phrase « Detroit, sublime Detroit »

Vous imaginez un journaliste américain qui débarque chez nous ? "Lens, joyau de la France !"

28

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

aliocha a écrit:

Ce qui lui permettait, cinq ans avant l'arrivée du gouvernement Mauroy de sortir cette phrase géniale :

http://www.dailymotion.com/video/x9eg4v … age_webcam

Enfin une bonne raison de voter communiste.

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Napalm a écrit:
aliocha a écrit:

Ce qui lui permettait, cinq ans avant l'arrivée du gouvernement Mauroy de sortir cette phrase géniale :

http://www.dailymotion.com/video/x9eg4v … age_webcam

Enfin une bonne raison de voter communiste.

oser continuer à se monter en public après avoir raconté des conneries pareilles, ça donne une idée de la vanité du personnage

No pussy blues.

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Napalm a écrit:
aliocha a écrit:

Ce qui lui permettait, cinq ans avant l'arrivée du gouvernement Mauroy de sortir cette phrase géniale :

http://www.dailymotion.com/video/x9eg4v … age_webcam

Enfin une bonne raison de voter communiste.

Ben même pas, puisqu'il est resté quand les communistes sont entrés au gouvernement... des promesses, des promesses...

31

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Comme Yannick Noah alors.

Le véritable asile, un site de pères de familles qui adorent se faire interdire des trucs par le gouvernement.

32

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Il vit à NY

33

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Cela implique-t-il qu'il ait changé de nationalité ?

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Oui, parce que si c'est seulement pour les impôts...

35

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Kane a écrit:

Il vit à NY

Mais il vient faire son CA en France.

Le véritable asile, un site de pères de familles qui adorent se faire interdire des trucs par le gouvernement.

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Au petit matin, vêtu de son traditionnel costume noir sur chemise blanche, Bernard-Henri Lévy s’en va constater l’étendue du désastre.
Il marche en équilibre sur des gravats, console une femme éplorée, interpelle des jeunes garçons qui portent sur le dos des drapeaux aux couleurs de la Libye d’avant l’instauration de la Jamahiriya. Les femmes voilées se mêlent aux hommes et ne fuient pas leurs regards. L’écrivain se présente au premier venu sans jamais craindre de prononcer, sur cette terre d’islam, un nom à consonance pancake. Il évoque Israël, la proximité historique et spirituelle qui lie les musulmans et les pancakes.

Un beau morceau de storytelling à lire ici : http://laregledujeu.org/2011/03/31/5267 … trangeres/

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Pics !

« Je suis né d'un con, je mourrai comme un con » El Comandante Rebleauchón

38

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Le Néron en Ray-Ban

Le véritable asile, un site de pères de familles qui adorent se faire interdire des trucs par le gouvernement.

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Rien que ça...
Quand tu as cité cette phrase, j'ai cru que ça parlait de Sarko, qui plus que lui est aujourd'hui l'ambassadeur de la marque ?

40

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Kekouse a écrit:

Mais c'est que le monde audio-visuel est tout tout petit et que BHL a son rôle dans ce petit monde. C'est "l'intello".
Alors il vient sur les studios pond sa petite merde et hop tout le monde est content.
D'ailleurs BHL a tellement rien à dire qu'il est obligé de courir partout pour se faire voir et exister.
Il a bien tenté de percer aux States en faisant son petit Road-trip mais ca n'a pas trop marché...

C'est exactement le même phénomène avec les frères Bogdanov. Ils sont autant scientifiques que Ninjardin et Bob45 réunis avec leur fausse thèse et leurs bouquins vides de sens...mais ils viennent en boucle.
Ce sont les "scientifiques alternatifs".

Que ce soient des charlots tout le monde s'en fout.
Ils viennent (et veulent venir quitte à être ridicule), ils font du buzz et de l'audimat.
Win Win pour tout le monde.

Après l'apport culturel du tout c'est autre chose mais bon...ca reste la téloche.
Dans les journaux tout de suite ca taille beaucoup plus et c'est vachement plus critique.
C'est d'ailleurs là qu'ils se font refaire la gueule à chaque fois.
Non la téloche c'est juste bien et ils le savent.


Pas mieux.

Hormis que j'aime bien écouter les frères Bogdanov, ca me rappelle la nuit des étoiles avec H. Reeves. Je dors bien après.
Bon et puis ils foutent le souk, ramènent tout à eux, etc... Ils parlent quand ils en ont envie et rendent la parole quand ils le veulent. Le tout avec légèreté et émotion madame ! Bref, l'animateur qui voudrait les couper endosse le mauvais rôle. Ca fait toujours plaisir à voir. A mon avis, ce sont des mecs pas si mal que ca, même s'ils ont pu bidouiller leur CV.

Sinon, comme disait Pierre Bourdieu, "être médiatique c'est être l'outil des médias" (par la force des choses). La TV n'est hélas factuellement pas la place des intellectuels, leur rôle étant d'avoir et de transmettre une vision critique, hors de toute manipulation.

Le savoir se trouve à l'université et dans les publications scientifiques. Il se construit dans la concentration et dans le calme... La TV n'est structurellement pas taillée pour n'est-ce pas (hormis revenir à un 100% service public sans compét' d'audimat et avec des émissions de plusieurs heures sans contradicteurs).


aliocha a écrit:

BHL il est surtout administrateur et notamment, il a pouvoir de vie et de mort chez l'un des plus gros éditeurs français. De là, il tient par les couilles tout le Gotha journalistique qui est obligé de plier devant lui.
Ajoutez à ça qu'il a eu des accointances avec Mitterrand dès la moitié des années 70 (et probablement avec Reblochon, ce qui le rendrait encore plus redoutable, puisqu'il a participé à un mystérieux "Cercle des experts", complot ?), qu'il a été proche de trois présidents, et vous avez une idée de son influence.

Mais, là où il faudrait voir un quelconque Zemmour ou un Duhamel, on s'acharne à nous présenter un philosophe (comme Finkielkraut ou Onfray), tandis que BHL n'est qu'un éditorialiste qui a fait des brillantes études de philosophie (ce qui reste toujours un sujet de stupéfaction pour ses détracteurs : on ne peut pas acheter une agrégation), parce qu'à côté de ça il n'a pas été prof longtemps, il a publié des ouvrages qui ne sont pas lus par les professionnels du milieu, et tout le monde a bien vu que ses "nouveaux philosophes", c'était une arnaque marketing à destination des journalistes pourtant plus cultivés alors qu'aujourd'hui.[...]

Ha BHL... un guignol qui s'informe mal et fait des raccourcis; reconnu par les médias et non par la communauté intellectuelle (les universitaires). Dommage car c'est le seul critère. Bref, ca fait longtemps que ce mec est devenu une blague.

Finkielkraut = genre de guignol (pardon de ne pas argumenter)

Onfray : captivant mais ses raccourcis et sa médiatisation lui ôte le qualificatif d' "intellectuel (honnête)"

41

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Je vous conseille d'ailleurs l'itw absolument abyssale de suffisance et de connerie du fils Bedos dans Technikart dans laquelle il explique entre autres conneries qu'il n'a pas éreinté BHL parcequ'il connait sa fille Justine.

http://www.bettercallsaul.com/

N'imprimer ce message que si nécessaire, pensez à l'environnement

42

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Désolé je ne lis que Chronicart.

Le véritable asile, un site de pères de familles qui adorent se faire interdire des trucs par le gouvernement.

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Tu dis nimporte quoi Loner, à la tv on trouve des émissions intellectuelles comme C'est pas sorcier, avec Jamie et Fred.

44

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

- Dis moi Jamy, pourquoi le site il déconne ?
- C'est très simple Fred, c'est parce que c'est Plume qui s'en occupe, allez suis-moi !

Le véritable asile, un site de pères de familles qui adorent se faire interdire des trucs par le gouvernement.

45

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

Qu'est-ce qu'il t'arrive Conrad ? Plume t'a volé ta meuf et depuis tu lui en veux ?

46

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

En fait je ne comprends pas d'où vient toute la thune de BHL. C'est un riche héritier ou ses livres se vendent vraiment bien ?

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

La réponse A et c'est mon dernier mot Jean-Pierre.

Moi monsieur j'ai fait la colo, Dakar, Conakry, Bamako. Moi monsieur, j'ai eu la belle vie, Au temps béni des colonies. Les guerriers m'appelaient Grand Chef  Au temps glorieux de l'A.O.F.  J'avais des ficelles au képi, Au temps béni des colonies.

48

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

hohun a écrit:

En fait je ne comprends pas d'où vient toute la thune de BHL. C'est un riche héritier ou ses livres se vendent vraiment bien ?

De 1995 à 1997, BHL prend les rênes de la Becob, société d'importation de bois précieux africain77, l’affaire familiale qu’il codirigeait de fait depuis plusieurs années et dont Guy Carlier était le directeur financier de la fin des années 1970 jusqu'à 198278. La Becob opérait en Côte-d'Ivoire, au Gabon, au Cameroun79. En mars 1998, Entrevue décide d’envoyer une équipe enquêter sur la Becob, mais leur reportage ne sera jamais publié : BHL étant intervenu directement auprès d’Arnaud Lagardère, propriétaire du journal, pour faire passer le reportage à la trappe. En juin 2000, une ONG britannique enquête sur l’impact environnemental de la Société de la Haute Mondah qui a repris une concession gabonaise exploitée avant par la Becob. Ce faisant l’ONG met en évidence les conditions de semi-esclavagisme dans lesquelles travaillent les employés


entre autre ...

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

affaire revendu par BHL à lagardere en échange d'un billet d'humeur dans le monde 2.

"C'est souvent avec une femme idiote qu'on vit en bonne intelligence."
Albert Willemetz

Re : Les aphorismes de Bernard-Henri Lévy

J’en veux, ce matin, au juge américain qui, en le livrant à la foule des chasseurs d’images qui attendaient devant le commissariat de Harlem, a fait semblant de penser qu’il était un justiciable comme un autre.

J’en veux à tous ceux qui accueillent avec complaisance le témoignage de cette autre jeune femme, française celle-là, qui prétend avoir été victime d’une tentative de viol du même genre ; qui s’est tue pendant huit ans ; mais qui, sentant l’aubaine, ressort son vieux dossier et vient le vendre sur les plateaux télé.

(Toutes des salopes !)