Sujet : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Donc j'étais jeune et inexpérimenté, je ne savais pas trop quoi faire de ma vie et je connaissais un pote qui était commercial. Sachant que j'étais au chômedu et que je cherchais un emploi ce dernier me dit "pourquoi tu te lancerais pas en tant que commercial ? T'as du bagout, une bouille acceptable ça devrait le faire". Donc je me suis mis à farfouiller dans les offres d'emploi de commercial. Je trouve une offre à peu près potable, je postule et j'obtiens un entretien.
Juste avant mon entretien d'embauche, mon pote en question me raconte un de ses entretiens récent qui s'est bien passé. Il avait rendez-vous dans une boite random toussa; les détails on s'en branle. Le jour de son entretien, on lui indique qu'il est attendu et on lui désigne une porte dans un couloir. Il se pointe devant et tape à la porte. Rien. Il retape à la porte. Toujours rien. Il retape une dernière fois à la porte et là... toujours rien. Il décide donc d'entrer et tombe sur les recruteurs tout sourire qui lui clament la bouche en cœur : "Excellente qualité pour un commercial ! Si la porte reste close, vous devez l'ouvrir quoi qu'il arrive ! On a besoin de gens audacieux et combatifs, de gens qui se laissent pas arrêter par une porte etc..." enfin du bullshit commercialo-merdeux de startupeur avant l'heure digne des meilleurs motivational posters de l'époque. Bref par la dessus son entretien se déroule impeccable et il se fait recruter.
Fort de cette expérience, je me pointe à mon entretien avec un petit costard de fils de pute ainsi qu'une petite sacoche de fils de pute en bref, je me pointe déguisé en commercial. J'arrive dans la boite, une boite d'engins de jardinage de ce je crois me souvenir, des trucs pour paysan semi-pro et amateurs éclairés. Je rentre dans l'espèce de boutique qui sert de showroom et là personne. Je patiente, je regarde autour de moi en attendant nerveusement et je commence à me promener dans le magasin. Au bout d'un moment en jetant un coup d’œil rapide à ma montre, je remarque que l'heure de l'entretien est bien passée de 10 minutes et là je vois deux portes en face de moi, une à gauche et une à droite. Me rappelant l'histoire de mon pote et des qualités dont doit se prévaloir tout commercial, je file vers la porte de gauche d'un pas décidé pensant que cette porte est ce qui se rapproche le plus de la porte d'entrée des bureaux et je tape trois fois comme il est d'usage. Pas de réponse. Je retape. Toujours pas de réponse. Je retape de plus belle. Pas un bruit. Je décide donc d'ouvrir cette fameuse porte, persuadé que le recruteur qui se trouve derrière va me féliciter de mon audace et louer ma capacité à prendre les bonnes décisions.
Sauf que là, j'ouvre la porte sur ce qui à doit être à mi-chemin entre un placard à balai et une réserve, il y a un peu partout des articles de ce que vend la boite et des produits ménagers quand tout à coup j'entends un type hurler derrière moi :
"QU'EST-CE QUE VOUS FOUTEZ LÀ ? VOUS ÊTES QUI VOUS VOULEZ QUOI ? JE N'AI BESOIN DE RIEN FOUTEZ-MOI LE CAMP D'ICI" (le type était sorti de l'autre porte, celle qui ressemblait pas à l'entrée des bureaux donc)
Je lui explique que je suis là pour l'entretien d'embauche mais le type était persuadé que j'étais un commercial qui venait le démarcher et voir au passage si je pouvais piquer un truc ou deux, il ne s'est pas calmé d'un poil et continuait à me scruter comme un danger potentiel pour ses articles ou son portefeuille. Notre échange a été bref et il ne m'a même pas reçu; je n'en avais de toute façon pas plus envie que lui à ce stade. Je suis donc reparti comme le con que je suis tout dépité d'avoir raté cette opportunité qui devait bien être la chance de ma vie avec le recul que j'ai aujourd'hui.

Voilà voilà c'était un de mes pires entretiens d'embauche, viendez raconter les vôtres aussi qu'on rigole et qu'on parle d'autre chose que de la bite à Griveaux en ces temps troublés.

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Frapper aux deux portes aurait pu être une idée.

3 Dernière modification par Rhum™ (15-02-2020 18:04:23)

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Non mais je vous demande pas de refaire le match, juste de raconter vos entretiens d'embauche les plus pourris

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

4

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Un mec a voulu m'embaucher  comme tourrier, il a voulu que je lise la chahada qu'il y avait au dessus du laminoir...
Je lui ai dit que je ne travaillais par sur son modèle sous dimensionné et qu'il devait me rappeler lorsque qu'il l'aurait changé pour le modèle que je lui indiqué.
20 000 € la bête.
Il a pas mal insisté, le tunisien.
Un connard, ne bossez jamais pour un auvergnat sauf s'il est millionnaire.

5

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Je raconterai plus tard mon entretien pour ma fonction de boulanger pour l'armée de terre à la Martinique, j'etais prit d'avance vu que je j'avais signé.

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Le plus naze ? Un cabinet de recrutement pour un poste de merde dans l'immobilier commercial. Processus de fils d'inceste deshumanisant. Remplir un formulaire qui est tout simplement ton cv. Exercice debile de logique que tu finis par bacler passer la page 2 sur 40. Et le finish, un rdv de merde avec un gros con qui te regarde pas et est assi sur un siege plus haut que le tiens pour METTRE LA PRESSION. Le mec te sort 2 mots, tu sais pas ce qu'il attend donc tu déroules du bullshit. Au bout d'un moment il sort la tete de son pc et se met a te parler de tes resultats a leur test de merde que t'as bâclé. Et la le mec me regarde et dis "je suis pas convaincu" et retourne sur son pc.

Je suis sorti de cet enfer 5hr apres y etre rentré avec l'envie de d'incendier l'immeuble et d'emmasculer le fdp de fin.

I think I'm dumb
BENOIT HAMON 2017 !

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

De mon côté pas trop d'anecdotes d'entretiens foireux vu que j'ai passé un seul entretien dans ma vie (ce qui est davantage dû à mon manque d'ambition qu'à mes qualités professionnelles) pour lequel j'ai été pris, à part peut être que je leur ai parlé de mon distributeur automatisé de cocktails fabriqué avec du matos piqué à mon ancien taf et que j'ai affirmé être un expert en python (langage dont j'ignorais l'existence la veille) en sortant quelques lieux communs appris par cœur sur la piètre gestion dynamique de la mémoire.

En revanche, j'ai l'anecdote d'un pote qui après une bonne dose de chômage décroche finalement un entretien, stresse à mort, arrive en avance, tape une petite sieste dans le square en face pour décompresser et, pas de pot, se roule dans une merde de clebs. Donc grosse trace sur le costard Jules, effroi complet, il cherche une solution, trouve des chiottes publics, mais pas de savon donc il prend une décision que je m'explique pas (lui non plus) il entreprend de laver sa tache de merde de chien avec une pastille bleue désodorisante de sanisette. Je mets ça sur le compte de la panique. Je ne sais pas si c'est lié mais il n'a pas eu le taf.

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Bordel la panique complète.

C'est pas foireux mais j'ai eu un entetien a la DGSE quand j'étais juriste. Le mec peut rien t'expliquer vraiment ca donne des discussions un peu bizarre. Bon de ce que j'ai capté c'était essentiellement passer des marchés publics de telecom. Rien de dingue.

J'ai aussi passé un entretien pour etre agent immo dans un café. Avec derriere une table de 15 mecs en costard qui gueulent fument boivent du champagne a 10h du mat. C'était mes futurs collegues. La moitié de la boite etait sous C. Le president avait soi disant une femme que personne n'a jamais vu, et des mignons qu'il affichait ostensiblement. Il financé aussi certains nego avec logement, carte bleu et coke a condition d'aller prendre dans le cul. Je suis resté 3 mois en repartant l'anus intact. C'etait la boite la plus tordue que j'ai fait. Tu fais 2 ans la dedans tu peux ecrire un roman en 3 volumes.

I think I'm dumb
BENOIT HAMON 2017 !

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Ce thread commence à s'étoffer ça fait plaisir, putain la merde de chien sur le costard et le nettoyage à la pastille pleine de pisse c'est magnifique

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

10

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

M. Porcin a écrit:

En revanche, j'ai l'anecdote d'un pote qui après une bonne dose de chômage décroche finalement un entretien, stresse à mort, arrive en avance, tape une petite sieste dans le square en face pour décompresser et, pas de pot, se roule dans une merde de clebs. Donc grosse trace sur le costard Jules, effroi complet, il cherche une solution, trouve des chiottes publics, mais pas de savon donc il prend une décision que je m'explique pas (lui non plus) il entreprend de laver sa tache de merde de chien avec une pastille bleue désodorisante de sanisette. Je mets ça sur le compte de la panique. Je ne sais pas si c'est lié mais il n'a pas eu le taf.

Putain c'est tellement glorieux que je me demande si tu l'as pas inventée juste pour briller sur lasilol.

Pour ma part je n'ai jamais passé d'entretien d'embauche, la seule fois où j'ai bossé en entreprise j'ai été pris sur un test de traduction. Ceci dit ça va être amené à changer dans un futur relativement proche, donc je ne manquerai pas d'étaler me grosse lose de puceau dans ce thread le moment venu.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

11

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Allez allez, lâchez vous dans ce bon vieux thread qui sent la misère professionnelle

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Après plus de deux cents candidatures et un certain nombre d'entretiens, j'ai de quoi raconter pour te faire déprimer par avance si tu veux.

13

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Déprimer non mais fais-nous rire.

♫ We can be hero ♫
♪ just for one beer ♪

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

hohun a écrit:

Putain c'est tellement glorieux que je me demande si tu l'as pas inventée juste pour briller sur lasilo

Putain après toutes ces années ça me fait mal de lire ça

15 Dernière modification par Niourk (16-02-2020 00:51:49)

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Un de mes entretiens qui me revient c'etait pour un job de winner aux dents blanches pour une boite de menuiserie PVC (en gros ca fabriquait tout ce qui est barrieres , cloture et fenetres) , boite qui a coulé en 2013 d'ailleurs (je me demande encore pourquoi...ah non en fait je sais , c'est juste mon alzheimer qui me reprend)
  J'ai 33 ans à l’époque , j'arrive et je me retrouve entouré de petits péteux qui se seraient fait bolossé dans tout environnement un tant soit peu bicolore. Heureusement pour eux , ils ont grandi dans la France blanche de Fernandel . J'attends et je les vois se marrer en se foutant de la gueule de leurs prospects (97% de petits vieux ), des ventes qu'ils ont placé etc.... Jean Bobby est zlol, mais doit rappeler une vieille - à qui il a surement refourgué une veranda pour sa cave ou un double vitrage pour sa boite aux lettres - le dialogue lui aurait valu 3 peines à vie à Cayenne pour abus de faiblesse dans un monde qui tourne rond mais , une chance pour lui , son axe oscille tous les 3000 ans .

  Le boss m'accueille et me donne une feuille de tests avec des questions  genre quelle est ta couleur préférée et surtout si tu étais un animal.   J'ai répondu un Panda .

   Bien sûr un winner DOIT répondre un tigre , et le gars me demande, interloqué , pourquoi un Panda. Je lui dis que je sais qu'il s'attendait à un tigre ou un requin , mais que je suis plutot un Panda car  je suis pas agressif, je suis calme mais que si on me prend pour une bille , je t'arrache les couilles . Et finit par lui dire que leur boite va pas durer.

Vous aurez compris que les commerciaux en porte à porte ont le même statut à mes yeux que les temoins de jehovah

16 Dernière modification par Niourk (16-02-2020 00:47:13)

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Bon il est tard mais sinon je vous aurais aussi raconté mon entretien avec 2 nanas, une sympa et une goudou qui regardait par la fenetre avec l'air mi reveur  , mi je me fais chier.  J'ai laissé un blanc puis j'ai déclame

"Avec la mer du Nord,
Le long des golfes clairs,
Et des vagues dodues
Pour arrêter les vagues,
Et des poissons volants, volants,
Comme des goélands.
Et des planctons, en veux-tu en voilà ?
cruelle, marâtre, amère
et les eaux qui..."

17 Dernière modification par صلاح الدين آكلى لحوم البش (16-02-2020 01:15:04)

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Rhum™ a écrit:

Déprimer non mais fais-nous rire.

J'ai pas d'anecdotes marrantes en fait, j'en ai pour plein de sujets, mais non, la fréquentation des RH m'a fait découvrir pire que les enculés de notaires ou les banquiers quand t'as pas d'argent.
Par exemple tu vas te retrouver invité à deux entretiens par une pétasse de vingt-cinq ans, qui ne connaît rien à rien, qui va te poser des questions auxquelles elle ne comprend rien, et encore moins les réponses (j'ai littéralement eu le droit à : « je vais vous demander de me dire ce que sont le polymorphisme et l'encapsulation », même en prenant un exemple trivial à base de canards et de pingouins, c'est compliqué d'allumer une petite flamme dans un regard à la Loana), et puis qui après t'avoir fait déplacer dans des villes de merde en costard va te ghoster comme un DATE Tinder. Ça, c'est le genre de trucs qui m'est arrivé trois ou quatre fois en six mois.
T'as tous les gens qui te cassent les couilles pour des entretiens téléphoniques, et qui se rendent compte au dernier moment qu'ils ont passé une annonce en marquant « sans expérience » alors qu'ils cherchent quelqu'un qui bosse depuis cinq ans, ou encore qui découvrent au moment où ils m'appellent que j'ai 44 ans, et ça c'est no way : une bonne grosse partie des mange-merdes qui me font perdre mon temps, les types qui ne lisent pas ton profil avant l'entretien.
Et puis, il y a plus subtil, et qui me fait encore rager deux semaines après: deux semaines de processus de recrutement, quatre entretiens (dont une code review), un test technique de cinq jours sur deux technos que je ne connaissais pas (Sequelize et GraphQL), le contexte, une start-up rachetée par Renault, ils sont à la Défense. Le lead me rappelle après la code review : « t'as sorti le code le plus propre de tous les tests qu'on a fait passer, il y a des trucs auxquels on avait pas pensé, on va s'en servir maintenant » – j'ai juste trouvé le bon tuto et j'ai appliqué ce que j'y ai appris, je ne suis pas une flèche non plus, ils ne connaissaient pas, tant mieux pour moi. J'étais sur un nuage, il ne restait plus qu'un entretien avec un des boss de la boîte, le lead m'avait dit qu'il voulait bosser avec moi, je partais bien. Le type a commencé par dire qu'il s'en foutait de la technique, il veut surtout des gens qui vont encaisser le « challenge » (c'était pourtant un ingénieur), puis il s'est pas mal plaint du fait qu'il avait du turn-over dans ses équipes parce qu'il n'avait que des gamins de vingt-cinq ans qui partaient au premier chasseur de têtes d'ESN qui leur proposait 20 % en plus. Là-dessus il a ajouté en ricanant : « naturellement, c'est pas pour vous, à votre âge vous comprenez... »
Bilan, ils ne m'ont pas pris, j'ai pas assez d'expérience, ils garderont juste le code haha...
« Ma vie de cancrelat », cette section me va bien.

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Burn them all.

I think I'm dumb
BENOIT HAMON 2017 !

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Je viens de lire le message d'un type qui a reçu une offre à moins de 1400€ nets pour un poste d'ingénieur à temps plein, hors SSII. (Selon ses dire, il sort d'une des meilleures écoles française et le poste est dans une ville avec des logements à 700€ pour 25m²)

20

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Ya quelques années j'ai vu une annonce PE pour un poste de commercial marché chinois, fallait etre trilingue francais / english / Tsing Tao et avoir un niveau post master en biologie . Le tout pour a peine plus d'un smic





Ce thread est un véritable Anders Breivik Generator.  Il nous faut cesser

21

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

En sortie d’école d’ingé info, je m’inscris sur l’APEC et linkedin.

Deluge d’appels, dont un mec qui me sort qu’en venant en Belgique je peux palper 45K à 23 ans en travaillant dans une boite de sécurité.

Bref, je ressens bien le boulevard d’offres devant moi, donc je m’organise une golden week avec 2 voire 3 entretiens par jour.

A 80% des SSIIs.

La musique vous la connaissez, Jako l’a déjà évoquée : tests techniques sur une feuille de papier où tu récites bêtement tes connaissances. Ensuite y’a une commerciale souvent bonne qui t’explique qu’elle est là pour te faire grandir, pendant qu’un ingé corrige ton test dans une autre salle. Après l’ingé dit à la commerciale ce que tu vaux et se barre, et cette dernière fait une proposition.

Je me rappelle surtout d’un commercial fils de pute de platine, un costard de vendeur de maman, une allure de requin, il me dit que le test technique s’est bien passé, et du coup il me veut, mais le tout sans me regarder.
Je le lance sur la thune et là le mec sans sourciller m’explique qu’il ne veut pas me payer au salaire usuel de mon école, parce que si il fait ça, il ne pourra pas m’augmenter par la suite et que je serai frustré.

Je reviens toujours pas de l’outrecuidance de ce fdp.

Et ca n’a été pratiquement que ça pendant une semaine, on te dit que t’es pas trop con selon le test et après on te prend pour le dernier des cons.

Du coup j’ai choisi la SSII en fonction de la bonnassitude de la commerciale.

su-per

22

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Niourk a écrit:

Vous aurez compris que les commerciaux en porte à porte ont le même statut à mes yeux que les temoins de jehovah

Je te trouve un peu méchant avec les témoins de jéhova.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

23

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

صلاح الدين آكلى لحوم البش a écrit:
Rhum™ a écrit:

Déprimer non mais fais-nous rire.

J'ai pas d'anecdotes marrantes en fait, j'en ai pour plein de sujets, mais non, la fréquentation des RH m'a fait découvrir pire que les enculés de notaires ou les banquiers quand t'as pas d'argent.
Par exemple tu vas te retrouver invité à deux entretiens par une pétasse de vingt-cinq ans, qui ne connaît rien à rien, qui va te poser des questions auxquelles elle ne comprend rien, et encore moins les réponses (j'ai littéralement eu le droit à : « je vais vous demander de me dire ce que sont le polymorphisme et l'encapsulation », même en prenant un exemple trivial à base de canards et de pingouins, c'est compliqué d'allumer une petite flamme dans un regard à la Loana), et puis qui après t'avoir fait déplacer dans des villes de merde en costard va te ghoster comme un DATE Tinder. Ça, c'est le genre de trucs qui m'est arrivé trois ou quatre fois en six mois.
T'as tous les gens qui te cassent les couilles pour des entretiens téléphoniques, et qui se rendent compte au dernier moment qu'ils ont passé une annonce en marquant « sans expérience » alors qu'ils cherchent quelqu'un qui bosse depuis cinq ans, ou encore qui découvrent au moment où ils m'appellent que j'ai 44 ans, et ça c'est no way : une bonne grosse partie des mange-merdes qui me font perdre mon temps, les types qui ne lisent pas ton profil avant l'entretien.
Et puis, il y a plus subtil, et qui me fait encore rager deux semaines après: deux semaines de processus de recrutement, quatre entretiens (dont une code review), un test technique de cinq jours sur deux technos que je ne connaissais pas (Sequelize et GraphQL), le contexte, une start-up rachetée par Renault, ils sont à la Défense. Le lead me rappelle après la code review : « t'as sorti le code le plus propre de tous les tests qu'on a fait passer, il y a des trucs auxquels on avait pas pensé, on va s'en servir maintenant » – j'ai juste trouvé le bon tuto et j'ai appliqué ce que j'y ai appris, je ne suis pas une flèche non plus, ils ne connaissaient pas, tant mieux pour moi. J'étais sur un nuage, il ne restait plus qu'un entretien avec un des boss de la boîte, le lead m'avait dit qu'il voulait bosser avec moi, je partais bien. Le type a commencé par dire qu'il s'en foutait de la technique, il veut surtout des gens qui vont encaisser le « challenge » (c'était pourtant un ingénieur), puis il s'est pas mal plaint du fait qu'il avait du turn-over dans ses équipes parce qu'il n'avait que des gamins de vingt-cinq ans qui partaient au premier chasseur de têtes d'ESN qui leur proposait 20 % en plus. Là-dessus il a ajouté en ricanant : « naturellement, c'est pas pour vous, à votre âge vous comprenez... »
Bilan, ils ne m'ont pas pris, j'ai pas assez d'expérience, ils garderont juste le code haha...
« Ma vie de cancrelat », cette section me va bien.

Bordel tu as littéralement vécu ce qui constitue mon pire cauchemar, la mise au rebut par des incompétents et des profiteurs; comme dit niourk, il y a peu de choses qui me donnent envie de sortir une kalash mais ça ça en fait clairement partie.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

24

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Niourk a écrit:

Ya quelques années j'ai vu une annonce PE pour un poste de commercial marché chinois, fallait etre trilingue francais / english / Tsing Tao et avoir un niveau post master en biologie . Le tout pour a peine plus d'un smic

Protip : à part en tant que traducteur/interprète, la maîtrise d'une langue étrangère n'est pas vue comme une compétence chez nos amis les recruteurs et ne rentre pas en compte dans le salaire. Tu as étudié l'allemand pendant 40000 heures et tu le parles mieux qu'un natif ? Ça vaut autant que ta capacité à aller servir son café au patron.

Ne pas comprendre Booba c'est ne rien comprendre au rap. Pire encore quand t'en fais l'image du rappeur bas du front qui ne sait pas ecrire. Et je peux meme pas te dire d'arreter de resrer bloquer dans les 90's, a cette epoque il faisait le crime paie, bordel. - Jakovazor

25

Re : Le thread de vos pires entretiens d'embauche

Mais Alio, tu dois écrire 100 fois mieux que ces petits cons qui pissent du code pompé sur StackOverflow, fais valoir ça !